Le mythe des crème solaires

Photo : Flickr hirondellecanada
Photo : Flickr hirondellecanada

L’idée que les crèmes solaires préviennent le cancer est un mythe. C’est un mythe soutenu par l’industrie du cancer et celle des compagnies de crèmes solaires, unies dans un effort pour générer des profits. L’industrie des lotions solaires fait de l’argent en vendant des produits qui contiennent des éléments chimiques cancérigènes. Ensuite, ils donnent une portion de cet argent à l’industrie du cancer via des organisations à but non lucratif comme l’American Cancer Society, qui en retour, produisent des publicités à faire briser le coeur incitant les gens à utiliser de la crème solaire pour «prévenir le cancer».

Les évidences scientifiques, cependant, montrent clairement que les lotions solaires favorisent le développement du cancer de la peau en bloquant l’absorption du rayonnement ultraviolet (UV) par le corps qui produit de la vitamine D dans la peau. La vitamine D, tel que démontré par de récentes études, aide à prévenir 77 de tous les cancers chez les femmes (cancer du sein, du côlon, du cerveau, des poumons, tumeurs cérébrales, le myélome multiple, etc). Pendant ce temps, les produits chimiques toxiques entrant dans la composition de la plupart des crèmes solaires sont en fait cancérigènes et n’ont jamais été testés pour leur sécurité ni approuvés pour leur sécurité par la FDA (Food and Drug Agency – organe de régulation et contrôle délivrant les autorisations de mise sur le marché aux US). (Source)

Presque tout ce que vous mettez sur votre peau passe dans la circulation du sang. Il est alors surprenant qu’il n’existe aucune réglementation pour les substances causant le cancer contenues dans les produits de soin de la peau. Il existe actuellement plus de 150 substances toxiques cancérigènes utilisées dans la fabrication de produits cosmétiques. Il est requis par la loi fédérale de signaler le danger lorsque des produits contiennent des substances cancérigènes. Mais la FDA n’applique pas la loi en ce qui concerne les cosmétiques ou des produits de soins personnels. Les consommateurs achètent donc ces produits au risque de s’enduire de ces produits potentiellement nocifs tels que la crème solaire.

La peau absorbe facilement les produits chimiques

Mis à part l’eau, un grand nombre de substances pénètrent par la peau. Ce simple fait a été nié pendant des années par les partisans de la médecine traditionnelle qui disaient que la peau agissait comme une sorte de barrière. Ceci c’était avant qu’ils ne se rendent compte qu’ils pouvaient utiliser la peau pour faire absorber des médicaments; maintenant nous avons des systèmes de patchs pour la nicotine, le contrôle des naissances, et même des patchs contre la maladie d’Alzheimer qui en fait fournissent une certaine dose de médicaments par la peau.

Malgré cela, l’industrie cosmétique continue de fabriquer des produits contenant des produits chimiques extrêmement dangereux. La FDA affirme que ces produits sont inoffensifs parce qu’ils ne sont pas consommés par voie orale. Vous seriez surpris de voir quels sont les produits autorisés à la vente par la FDA tant qu’ils portent la mention « seulement à usage externe ». On présume qu’ils resteront à l’extérieur et qu’ils ne seront pas absorbés dans le corps, donc leur toxicité n’est pas reconnue. Mais nous savons maintenant que ce n’est pas vrai. Les produits chimiques toxiques appliqués sur la peau mènent rapidement à avoir un sang contaminé dans le corps. (Source)

Les bienfaits de la crème solaire est un mythe. Les promoteurs disent qu’elles préviennent les coups de soleil, mais en réalité, la cause réelle des coups de soleil n’est pas vraiment l’exposition aux UV. Il s’agit plutôt d’une nutrition déficiente en antioxydants. Commencez à manger beaucoup de baies, des micros algues (spiruline, astaxanthine (voir ceci aussi), algues bleu-vert, etc.), des carottes et vous allez commencer à produire une protection solaire interne qui va protéger votre peau des coups de solaire, mais de l’intérieur. Les coups de soleil sont véritablement causés par des déficiences nutritionnelles qui rendent la peau vulnérable aux mutations de l’ADN par radiation; mais si vous renforcez votre nutrition et protégez votre système nerveux avec des nutriments à base de plantes, vous résisterez naturellement aux coups de soleil. Ces mêmes nutriments, en passant, protègent aussi le nerf optique et l’oeil des dommages causés par le rayonnement solaire. C’est pourquoi la consommation de baies et de carottes est historiquement associée à une bonne santé oculaire. Les mêmes nutriments qui protègent les yeux protègent aussi la peau.

La vitamine A se transforme en vitamine D dans le corps lors de l’exposition à la lumière du soleil. À sont tour, la vitamine D ainsi produite agit comme une lotion solaire interne. Son effet est si important qu’une recherche conduite à l’école de médecine de l’Université de Creighton au Nebraska a trouvé qu’un supplément accru de vitamine D et de calcium pouvait réduire les risques de cancer de 77%. Cela inclut le cancer des seins, du côlon, de la peau et d’autres formes de cancer. Cette recherche apporte de fortes évidences que la vitamine D est le médicament le plus efficace contre le cancer, surpassant de loin les bénéfices de n’importe quel médicament de la science moderne.

Donc, si les crèmes solaires sont si mauvaises pour les humains, alors pourquoi est-ce que les médecins les recommandent? Ceci peut paraître difficile à croire, mais il n’y a pas si longtemps les docteurs recommandaient de fumer des cigarettes aussi. Le Journal of the American Medical Association a publié plusieurs publicités faisant la promotion des cigarettes Camels comme étant «recommandées par plus de docteurs que n’importe quelle autre cigarette!». Les docteurs parlaient des «bénéfices» de fumer des cigarettes, invitant les gens à commencer à fumer dans le but d’améliorer le fonctionnement du cerveau et même pour renforcer les dents! La réalité est que les médecins sont facilement influençables par les intérêts commerciaux et sont amenés à recommander pratiquement n’importe quoi, peut importe la toxicité des produits en question. Seulement qu’à penser au cas de Vioxx pour nous fournir un exemple éloquent. Gardons à l’esprit aussi que les médicaments prescrits par des médecins et les erreurs médicales sont la quatrième cause de décès aux États-Unis. Entre 44 000 et 98 000 Américains meurent chaque année suivant les conseils de leur docteur. Les liens que possède l’American Cancer Society avec les compagnies pharmaceutiques, chimiques et de radiologies sont aussi déconcertants.

L’industrie pharmaceutique et celle du cancer savent pertinemment que si les médecins se mettaient à prescrire du soleil et de la vitamine D pour prévenir et toutes sortes de cancers, leurs profits en souffriraient énormément. Est-ce que cela veut dire de courir dehors et de s’exposer brutalement au soleil pendant des heures? Évidemment que non. Si vous commencez à manger des aliments riches riches en nutriments, vitamines A, D et en calcium, il faut compter une période de 30 jours pour augmenter les niveaux de protection naturelle de la peau aux rayons UV. Il faut aussi fait des tests graduels d’exposition au soleil pour connaître notre résistance personnelle. Portez un chapeau lorsque de longues périodes temps à l’extérieur s’impose et si vous choisissez d’acheter une crème solaire, en choisir une qui est biologique et complètement naturelle, sans produits pétrochimiques. Puisqu’à peu près tout ce qui est en contact avec la peau est absorbé et passe dans le sang, certains donnent comme principe ultime de précaution de ne pas mettre sur la peau autre chose qu’on serait prêt à mettre dans notre bouche.

Personnellement, ça fait deux ans que je n’utilise plus de crème solaire et que je préconise la production naturelle de protection solaire par le corps. J’ai de très bons résultats, aucun coup de soleil et beaucoup moins de problèmes qu’avec l’utilisation de crème solaire. Par contre, ces informations sont offertes sur une base informationnelle seulement et ne constituent en aucune manière un conseil médical et ne doit pas être interprété comme tel. Il est primordial de consulter un professionnel qualifié de la santé avant d’effectuer des changements à votre diète, prescription de médicaments, ou autres facettes de votre santé. Ces informations sont présentées tel quel et le lecteur assume tous les risques découlant de l’utilisation, de la non-utilisation ou de la mauvaise utilisation de ces informations.

Profitez de la belle saison, bon été!

François Marginean

2 pensées sur “Le mythe des crème solaires

  • avatar
    14 juin 2009 à 13 01 23 06236
    Permalink

    François Marginean,

    Vous êtes très éveillé François Marginean, en plusieurs domaines: crèmes solaires, déodorants, etc.

    Je réfléchis avec vous d’accord ! Je refuse toujours de prendre des remèdes pour enrayer les effets secondaires de la ménopause, et même il y a maintenant des patch dans ce domaine-là. Une copine que je connais en prends. Moi, je me contente pour l’instant d’endurer ces effets que tous connaissent. Peut-être lirais-je bientôt un article sur le sujet, avant mon prochain rendez-vous médical ?

    Article très intéressant, en plus que je n’utilise pas de crème solaire.

    Continuez de nous réveiller, ça va finir par nous…me déniaiser encore plus.

    Au revoir de,

    Patricia Turcotte

    Patricia Turcotte

    Répondre
  • avatar
    16 juin 2009 à 7 07 53 06536
    Permalink

    Bonjour Patricia,

    Merci pour votre commentaire. Je ne suis pas un expert en déodorant et je n’ai jamais rien écrit à ce sujet.

    Pour ce qui est des thérapies à hormones pour la ménopause, je vous conseille de vous informer bien comme il faut avant d’entreprendre quoique ce soit.

    J’ai cet article (en anglais malheureusement) qui en parle.

    http://www.counterpunch.org/rosenberg06022009.html

    The bad news at this year’s American Society of Clinical Oncology meeting in Orlando is women on hormone therapy or hormone replacement therapy (HRT) who develop lung cancer are 60 percent more likely to die from it.

    Of course, most people realize that HRT causes most of the conditions it was supposed to prevent–the H stands for hoax–and was hardly the fountain of youth it was marketed as for 40 years. In fact HRT is so dangerous, WHI was stopped so no more women would sustain its adverse side effects.

    Instead of preventing heart disease, it increases risk by 26 percent.

    Instead of preventing stroke, it increases the risk by 41 percent.

    Instead of preventing breast cancer, it increases the risk by 29 percent.

    Instead of preventing blood clots, it doubles the risk.

    And there’s more. Hormone therapy also increases the risk of ovarian cancer, dementia, asthma, malignant melanoma, urinary incontinence, gout, the need for joint replacement, gallbladder disease, dying of lung cancer, a shrinking brain and complicates diabetes according to other studies.

    Nor do the adverse effects happen slowly. Findings from last year’s San Antonio Breast Cancer Symposium show HRT doubles the risk for breast cancer in just five years and increases the risk in just two years.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *