Le plus grave désastre nucléaire aux États-Unis par un facteur de 240 a eu lien en 1959 !

Par François Marginean

Répondez rapidement… où s’est produit le plus grave désastre nucléaire de l’histoire des États-Unis?

Si vous avez répondu Three Miles Island, vous vous êtes trompé royalement.

Le plus grave désastre nucléaire aux États-Unis, par un facteur de 240, a eu lieu à une distance de tout juste 45 minutes par voiture à l’extérieur du centre-ville de Los Angeles.

Simi Valley, tout juste à côté de Los Angeles en Californie, a été le site du pire désastre nucléaire de l’histoire des États-Unis, en 1959. Les rejets de radiations dans l’environnement et l’atmosphère ont été 240 fois plus importants que ceux de l’accident de Three Miles Island.

Les probabilités sont que vous n’aviez jamais entendu parler de cela.

Les informations ont commencé à sortir seulement que 20 ans plus tard et seulement par découverte accidentelle.

Pensez-vous toujours que le gouvernement ne peut garder des secrets de grande ampleur?

6 pensées sur “Le plus grave désastre nucléaire aux États-Unis par un facteur de 240 a eu lien en 1959 !

  • avatar
    8 juillet 2011 à 13 01 27 07277
    Permalink

    Je n’ai plus aucune illusion et bien peu d’espoir pour le futur immédiat. Le système est protégé par un silence médiatique auquel seul échappe un volet de l’Internet… et la corruption est totale

    Ce système est irréparable et doit être remplacé

    PJCA

    Répondre
    • avatar
      9 juillet 2011 à 3 03 02 07027
      Permalink

      Plus une situation est grave, plus ils mentent. Ces gens n’ont ABSOLUMENT rien à foutre du bien-être et de la santé de la population en général.

      À leurs yeux, nous ne sommes pas plus important qu’un singe ou un insecte.

      Certains d’entre nous et surtout parmi l’élite, ne sont simplement pas humains. Il est temps de faire le ménage et de retrouver nos sens.

      Malheureusement, si une révolution pacifique n’est pas permise, une révolution violente est inévitable.

      C’est historique.

      Répondre
      • avatar
        9 juillet 2011 à 7 07 36 07367
        Permalink

        Et de toute façon, il faut une révolution profonde pour modifier les moeurs, les conditionnements bref, de nos futures générations.

        Radio-Cadenas et LCN ne doivent pas éduquer nos enfants!

        Répondre
        • avatar
          12 juillet 2011 à 10 10 53 07537
          Permalink

          Tout à fait Sylvain,

          En contestation avec leurs précédents de la génération X (1960-1980, la ‘génération-télé-passive’) perdue et en quête d’identité qui ne s’est intéressée qu’à son bonheur personnel et à sa carrière en critiquant nonchalamment les avancées sociales accomplis par les parents des baby boomers croyant s’attaquer à leurs propres parents, les espoirs d’un nouveau monde se fondent sur la génération Y (1980-1996, la génération-vidéo-participative « digital native »).


          LIBERTÉ MON CUL… , de Philippe Blanchard, né le 8 décembre 1968

          «La génération Y changera le monde pour toujours» – The Generation We, Greenberg et K. Weber


          ‘Los Indignados’

          DG

          Répondre
  • Ping : Pire catastrophe nucléaire aux USA en 1959 | OUVRONS LES YEUX

  • Ping : Le plus grave désastre nucléaire de l’histoire des USA | Les 7 du Québec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *