Le problème avec l’Islam et le multiculturalisme

Par Philippe David

Mon billet sur Anders Behring Breivik m’a valu quelques critiques, en particulier au sujet de ma position sur l’Islam et le multiculturalisme. Permettez-moi donc de préciser ma pensée à ce sujet.

L’islam politique

Le problème ne provient pas de l’Islam en tant que religion, il provient plutôt de l’Islam en tant que mouvement politique. Nous ne voyons que très peu de l’aspect spirituel de l’Islam, qui est en réalité très proche du christianisme et du judaïsme et partage une source commune avec ces deux religions. Aussi n’est-il donc pas surprenant d’y retrouver également des valeurs communes de dévotion à Dieu, de charité et de bonne volonté envers ses proches. Je ne nierai donc pas que ces valeurs existent dans le cœur de tout bon musulman. Mais l’Islam n’a pas encore eu son ère des lumières.

Il y a de cela quelques siècles, les chrétiens n’étaient pas très différents des musulmans. Il n’existait que peu de distinction entre l’Église et l’État et même les rois les plus puissants puisaient la légitimité de leur pouvoir temporel de l’autorité spirituelle de l’Église et s’inclinait devant le Pape. Ainsi il en est encore de l’Islam aujourd’hui. Dans le Coran et les Hadith, on retrouve des passages dictant les comportements que tout bon musulman doit adopter dans absolument tous les aspects de sa vie. Ce qu’il doit manger ou ne pas manger, boire ou ne pas boire, comment gérer ses finances ou comment vivre sa vie politique. Il n’existe pas vraiment de distinction entre le temporel et le spirituel.

Une apostate notoire de l’Islam, Ayan Hirsi Ali, décrit la différence entre la mentalité musulmane et la mentalité occidentale en décrivant la mentalité musulmane comme une philosophie de « l’au-delà », alors que celle de l’occident est une du « ici et maintenant ». Pour le musulman, la vie n’est qu’un court passage en chemin vers la vie éternelle. Ce passage transitoire est un test d’admission. Tous les musulmans ont un ange sur l’épaule gauche qui écrit dans un livre tous les actes proscrits (haram) que commet le fidèle commet, tandis qu’un autre sur son épaule droite écrit les bons gestes (halal) qu’il pose durant sa vie. Pour réussir le test, il faut que le fidèle ait un livre droit plus épais que le livre gauche. Puisqu’il s’agit de préserver l’âme éternelle des fidèles, toute les pratiques coraniques n’existent que pour garder les fidèles loin du péché, d’où les châtiments cruels de la Chariah. Allah est très exigeant de ses fidèles. Essayez de prier cinq fois par jour ou abstenez-vous de manger ou boire du lever au coucher du soleil pendant tout le mois d’Août et vous serez convaincu que pour être un bon musulman, il faut soit avoir une très grande foi ou être totalement timbré.

Par contraste, les chrétiens ne vivent pas pour l’au-delà. Ils y croient, mais ils ne sacrifient plus leur vie sur terre pour y parvenir. Plus maintenant. Nous croyons important de profiter de notre séjour sur terre pour y vivre heureux. Nous ne croyons plus qu’il soit nécessaire d’infliger des punitions cruelles pour tenir les gens sur le droit chemin. Nous ne croyons plus que la légitimité de l’État provient de Dieu et que par conséquent, l’État ne représente pas Dieu, il représente le peuple et est supposé tirer sa légitimité du consentement des gouvernés. Puis qu’il représente le peuple, il représente aussi ses traditions et ses valeurs comme la liberté individuelle de libre-expression, de conscience et de religion. L’État, s’il doit en avoir un, est sensé protéger ces droits et non les bafouer. Il ne devrait donc pas être surprenant qu’entre l’Islam et l’Occident, il y ait un choc de cultures.

La religion peut être un puissant outil de manipulation des foules. Convainquez des gens qui ne cherchent qu’à se soumettre à Dieu que ce que vous leur demandez de faire est la volonté de Dieu et ils feront tout ce que vous voudrez. Il n’y a qu’à regarder l’époque où l’Église catholique dominait la politique québécoise. Il en est de même de l’Islam. Certains groupes au sein de l’Islam se servent de cette religion pour servir un agenda politique. Ils désirent voir un jour l’Islam dominer le monde, à la pointe de l’épée si nécessaire. Cet agenda politique est totalitaire. Il vise à créer un califat mondial. Il est moyenâgeux. Il désire instaurer la loi de la Chariah partout. Il est misogyne. Il veut reléguer les femmes au rôle de citoyen de seconde classe. Il est homophobe. Il soutient que les gais et lesbiennes soient mis à mort. Il est intolérant. Il ne tolère aucune autre religion. Bref, cette idéologie veut réduire le monde à exactement le même genre de servitude qui existe en Arabie Saoudite. Aussi ne devrait-il pas être surprenant que ce soit le royaume des Saud qui finance en grande partie ces activités.

En Amérique du Nord, nous sommes lois d’être étrangers à l’immigration. Le Canada et les États-Unis ont été bâtis au fil des vagues successives d’immigration et dans les 400 dernières années, aucun groupe d’immigrants n’a posé de réel problème d’intégration, sauf les musulmans. Dites-moi, pourquoi des immigrants qui seraient supposément venus émigrer dans un pays pour ce qu’il a à offrir, voudraient ensuite transformer leur pays d’accueil pour qu’il ressemble plus au pays qu’ils ont quitté? N’aurait-il pas été plus facile de rester chez eux? Je ne parle pas ici de simplement pratiquer leur foi, parler leur langue entre eux ou introduire leur cuisine ou certaines traditions, mais vouloir modifier le système légal et les institutions publiques pour les accommoder. En d’autres mots, pourquoi les musulmans quitteraient-ils le Dar al Islam pour islamiser ensuite leur pays d’accueil? À Londres, des militants islamistes ont même tenté de délimiter des zones de la ville comme étant sous le contrôle de la Chariah. Pourtant la population musulmane de la Grande-Bretagne ne compte que pour environ 5% de la population, mais déjà ils tentent de contrôler certaines régions où ils sont concentrés. Il n’existe qu’une réponse à la question « pourquoi essaient-ils de transformer leur pays d’accueil? » La réponse est qu’ils sont en train de nous coloniser.

Farfelu? Pas tant que ça. Les amérindiens se sont fait faire le même coup. Au départ, ils ont innocemment accueilli les européens en amis, pour être ensuite submergés par les vagues d’immigration, quasi exterminés et relégués sur de petits lopins de terre dans lesquels ils ne peuvent pratiquer que peu d’activités économiques pour se soutenir à part le jeu et la contrebande. Ils n’ont jamais su ce qui les a frappés. Les européens les ont dominés par les nombres et les armes et leur ont imposé leur culture et leurs institutions. Pourquoi les européens l’ont-ils fait? Tout simplement à cause d’une forte réduction de la mortalité infantile qui a amené un boum démographique en Europe. De nos jours, quelle culture profite d’un boum démographique similaire? Je vous donne un indice : Ça commence avec un « I » et ça se termine en « slam ». Pendant ce temps les démocraties occidentales sont en voie de dépopulation. Mark Steyn s’est fait poursuivre devant trois de nos commissions des droits de la personne pour avoir émis ce simple constat. Pourtant, les mathématiques sont simples quand on considère que dans la plupart des pays musulmans le taux de fécondité dépasse 6 enfant par femme et que dans l’Occident, seul les États-Unis arrivent à maintenir le taux de maintient d’une population de 2,11. En Europe, le taux de fécondité des non-musulmans se situe autour de 1,2. Donc ils sont jeunes et de plus en plus nombreux, tandis que notre population est vieillissante et en déclin. Sans vouloir justifier les geste d’Anders Behring Breivik, ses craintes au sujet de l’islamisation de l’Europe sont bel et bien réelles.

Donc si on prend pour acquis le but avoué des islamiste, qui est d’établir un califat mondial, nous sommes effectivement en train de nous faire coloniser et chaque acte des islamistes doit être interprété comme ayant ce but ultime en tête. Que ce soit pour la ségrégation hommes/femmes dans des piscines, le port du hijab dans les institutions publiques ou de faire enlever une crèche du hall d’entrée d’un hôpital, tous ces actes de militantisme ont pour but de nous faire plier et abandonner nos propres valeurs. Toutes ces demandes se succéderont pour finalement nous faire accepter la Chariah en l’intégrant graduellement dans notre système légal. Tant que nous acceptons, ils s’enhardissent et demandent plus. Quand nous commençons à leur résister, ils haussent le ton et commencent à utiliser la violence. La tactique ressemble franchement à celle d’un bambin de 2 ans qui pique des crises quand il veut un jouet au magasin. Si les parents cèdent et lui achètent, il recommencera le numéro. Si les parents cèdent de façon constante, et qu’ensuite, ils tentent de résister, les crises gagneront en intensité puisque le bambin sait qu’ils finiront par céder s’il crie plus fort. C’est exactement ce même mode d’opération qu’on voit chez les islamistes et plus ils seront nombreux, pire ce sera.

Le multiculturalisme

Ce que le multiculturalisme professe, grosso modo, est qu’aucune culture n’est supérieure à une autre , elles s’équivalent toutes et que nous devons par conséquent être tolérants des différences culturelles des autres et les accepter. C’est bien intentionné, mais c’est faux. Certaines valeurs sont supérieures à d’autres. En occident, nous avons menés de grands combats pour ces valeurs comme l’égalité des sexes, l’égalité des races, la liberté de religion, la liberté de conscience et la liberté d’expression. Ces valeurs de la société occidentale devraient être sacrées et non-négociables dans toute démocratie occidentale, mais les croyances des islamistes sont diamétralement opposées à ces valeurs. C’est bien d’être tolérant envers l’autre, et personnellement je n’ai aucun problème à ce que l’autre pratique la religion de son choix, mais je n’ai aucun désir de me faire imposer cette religion, en particulier si elle est opposée à mes propres valeurs.

Or, c’est exactement ce que les islamistes tentent de faire. Ils exigent notre tolérance, mais ils ne sont aucunement tolérants envers nous. Ils utilisent notre concept de liberté de religion pour nous imposer leurs croyances. En Europe, ils ont commencé à envahir l’espace public, en bloquant des rues complètes pour la prière. Ce genre de comportement serait-il toléré des chrétiens ou des juifs en Dar al Islam? Absolument pas! Les juifs et les chrétiens doivent pratiquement se cacher pour pratiquer leur religion en territoire musulman et à certains endroits, les églises et synagogues sont interdites. La tolérance est un chemin à deux voies. Dans le cas des islamistes, nous les tolérons, mais ils ne nous tolèrent en aucune façon. Ils ne cessent de dire que nous sommes une société décadente et ils rejettent d’emblée toutes nos valeurs. Devons-nous alors renier nos propres valeurs au nom de la tolérance? Moi je dis non! Je crois que cette position est parfaitement raisonnable. La tolérance n’est pas le déni de soi ou de ses valeurs fondamentales. Nous n’avons pas à nous excuser de qui nous sommes et nos valeurs sont justes et elles méritent d’être défendues.

Beaucoup incorporent le combat contre l’islamisme dans le schéma gauche-droite en étiquetant ceux qui s’opposent à l’islamisme et au multiculturalisme « d’extrême-droite » alors que ce n’est pas un combat gauche-droite du tout, mais un combat occident/anti-occident. Si vous chérissez les valeurs occidentales de liberté d’expression, de liberté de conscience, de liberté de religion, d’égalité des sexes, d’égalité raciale et d’égalité devant la loi, il ne devrait faire aucun doute dans quel camp vous devriez vous situer. Pourtant, il semble que la gauche ait choisi, au nom de la tolérance, le mauvais camp . En faisant ce choix, mes amis gauchistes se font les idiots utiles de l’islamisme. Ils signifient qu’en réalité, nos valeurs, pour certaines desquelles ils ont eux-même combattu (pensons à l’égalité des sexes, par exemple), ne sont pas supérieures à celles des islamistes et qu’il serait tout à fait acceptable de vivre sous la Chariah. Je crois qu’ils font une grave erreur. Nos valeurs sont supérieures et non-négociables et elles doivent à tout-prix être défendues. Ce n’est aucunement un signe de xénophobie ou d’intolérance de défendre ses propres valeurs et de se faire respecter. Pour obtenir le respect des autres, il faut d’abord se respecter soi-même, Si nous ne nous battons pas pour notre culture et nos valeurs, personne ne le fera à notre place et ironiquement, ceux qui se font les plus ardents défenseurs de la culture québécoise contre les « méchants anglais » sont aussi ceux qui sont le plus vite à faire la carpette devant les islamistes, qui sont une bien plus grande menace à la culture québécoise que les anglais le seront jamais. Telle est le manque de cohérence de la gauche nationaliste au Québec. Les islamistes parlent français, alors qu’importe si leurs valeurs sont diamétralement opposées aux nôtres et qu’ils soient disposés à mourir pour faire prévaloir leurs valeurs au détriment des autres?

Le jeu des islamistes est de nous amener à nier nos propres valeurs pour nous faire avaler les leurs. Ne jouons tout simplement pas à ce jeu et refusons tout accommodement contraire à nos valeurs. Un immigrant est supposé respecter sa terre d’accueil, s’il ne la respecte pas, et qu’ils y est si malheureux et qu’il ne peut pas accepter nos valeurs, dans notre pays il dispose de toute la liberté de s’acheter un billet d’avion et d’aller là où les valeurs du pays coïncident avec les siennes.

—————————————————-

Suggestions de lecture:

The trouble with Islam Today – Irshad Manji

Infidel – Ayaan Hirsi Ali

America Alone – Mark Steyn

Ma vie à contre-Coran – Djemilah Benhabib

Shakedown – Ezra Levant

9 pensées sur “Le problème avec l’Islam et le multiculturalisme

  • avatar
    5 août 2011 à 23 11 31 08318
    Permalink

    Le problème ce n’ est pas l’ islam mais le complexe militaro israélo américain qui finance en sous main des organisations extrémistes musulmanes pour justifier leur guerre de civilisation de concert avec la finance globalisée des banksters qui impose le multiculturalisme à l’ occident pour tirer les salaires vers le bas …

    Il y a des extrémistes dans toutes les religions …
    Le combat n’ en ai pas un nord sud entre les peuples mais contre ces ploutocrates qui affament le monde et déclenchent des guerres ici et là pour faire avancer leur agendas idéologiques …

    Répondre
  • Ping : Le problème avec l’Islam et le multiculturalisme » Savoir ou se faire avoir

  • avatar
    6 août 2011 à 3 03 33 08338
    Permalink

    @ Fornofsky

    Vous avez oublié le Mossad et la CIA !

    D’habitude, quand on veut éclairer le lecteur sur le fait que c’est « le complexe militaro israélo américain » qui est responsable de tout ce qui va mal sur la terre on inclue explicitement le Mossad et la CIA. Apparemment vous n’avez pas retenu complètement la leçon.

    @ l’auteur

    Votre article présente très bien la réalité islamique même si, et c’est heureux, la quasi-totalité du texte contredit ses quatre premières lignes : « l’aspect spirituel de l’Islam en réalité très proche du Christianisme » ! Vous confondez dans cette expression les SENTIMENTS des musulmans pacifiques, heureusement très nombreux, et la REALITE spirituelle de leur religion.

    Je crois par ailleurs que vous devez ajouter à votre réflexion le rôle néfaste de l’actuelle institution catholique, laquelle empêche que soit examinée sérieusement, et fermement rejetée une fois pour toutes, la conception que les croyants des trois grands monothéismes se font du Dieu dans lequel ils croient.

    Aujourd’hui encore cette conception est, directement ou non, CRIMINOGENE. Il n’est NULLEMENT FATAL qu’elle le reste.

    Sur ce sujet je vous invite à lire sur Centpapiers ce texte que j’y avais publié à Noël dernier. Il me paraît être directement en rapport avec le récent massacre d’Oslo :

    http://www.centpapiers.com/il-faut-aimer-les-bons-massacres/52840

    Cet article provocateur (à la réflexion) m’avait été inspiré après un échange, épuisant et vain avec, notamment, un JEUNE essayiste et un JEUNE théologien sur le site CAUSEUR, pourtant très ouvert aux « remises en question » de toutes sortes.

    Répondre
  • avatar
    6 août 2011 à 19 07 38 08388
    Permalink

    L’équipe des7 et de CP doit comprendre que les néocons ont besoin de gens comme PD, et que si les7 et CP dénoncent d’un côté les néocons mais que de l’autre côté ils les aident (!!!) alors on a un méchant problème sur les bras. Qu’est-ce donc alors qui différence les7/CP des grands médias de m*rde? La question mérite d’être posée, gravement, avec tout le sérieux que cela implique.

    Les7 font face à une crise profonde et radicale, voire épeurante, à cause de la production propagandiste de PD. La seule et solution est limpide et sans appel: cet idiot utile de l’agenda néocon du « conflit des civilisation », PD doit être expulsé, car il a une influence vraiment DANGEREUSE. On dirait que là on en reste encore au niveau du débat d’idée. En fait c’est beaucoup plus grave que ça. Les7 peuvent pas se rendre complices de ce qui pourrait nous mener à un conflit nucléaire. C’est notre survie à tous qui est en jeu dans ce supposé « débat », mais la plupart des gens ne le voient pas pantoute, ça reste un débat d’idées pour eux, pour eux ça reste un simple jeu d’idées.

    Quand on dit que la propagande de PD est dangereuse, je pense pas juste à des tueries (somme toute très rares) comme Oslo, je pense au fait que les néocons sionistes risquent de nous amener à un grand cataclysme nucléaire mondial, ils voudraient une grande guerre mondiale nucléaire contre les pays arabes musulmans! Il faut comprendre que c’est là la véritable l’amplitude du danger que représente ce discours. Et PD est un idiot utile de cet agenda qui, s’il réussit, aboutira à la destruction de la civilisation! C’est notre survie à tous qui en dépend. PD niera ce que je dis, mais c’est qu’il en a aucune idée (ça se peut pas qu’il souhaite cela vraiment, sauf peut-être dans son subconscient). C’est en cela que PD est un traître des plus néfaste: il trahit la vérité, pire encore il trahit l’humanité tout entière dont il met la survie en danger en se faisant le porteur d’eau de la propagande néocon du « Choc des civilisations » (qui je le souligne une dernière fois, menace non seulement la civilisation au grand complet mais la survie de l’humanité elle-même).

    Il y a virtuellement aucune différence entre un traître travaillant pour l’ennemi qui se serait infiltré dans notre camp et ce Philippe David, car au bout de la ligne cela aboutit au même résultat. On se fout qu’il soit « sincèrement » et blablabla, qu’il soit un agent ou juste un idiot utile, il est tout aussi dangereux, c’est pourquoi je dis qu’il y a virtuellement aucune différence entre lui et un agent payé travaillant comme agent ennemi.

    Répondre
  • avatar
    6 août 2011 à 19 07 40 08408
    Permalink

    Tout comme Breivik, PD est du même avis que l’historien autorisé des Rothschild concernant la menace de l’Islam :

    Rothschild historian shares Anders Breivik’s Bat(ty) Zionist ideas about Muslims http://thepassionateattachment.com/2011/07/29/rothschild-historian-shares-anders-breiviks-batty-zionist-ideas-about-muslims

    Anders Behring Breivik, un pur produit de l’Axe de l’Islamophobie
    http://centpapiers.com/anders-behring-breivik-un-pur-produit-de-laxe-de-lislamophobie/77362
    CITATION: « Breivik et les autres membres de la nouvelle extrême-droite d’Europe font une fixation sur la peur du « Jihad démographique », ou être débordés par des immigrés musulmans trop féconds. Ils se voient comme des Croisés engagés dans une guerre sainte raciale/religieuse pour protéger la civilisation occidentale. Ils trouvent ainsi leur inspiration en Israël, la seule ethnocratie du monde, un pays qui fonde sa politique envers les Palestiniens sur ce que ses dirigeants appellent « des considérations démographiques ». C’est pourquoi les drapeaux israéliens flottent invariablement au-dessus des cliques masquées de noir de la Ligue de Défense anglaise, et pourquoi Geert Wilders, l’homme politique en vue le plus islamophobe au monde, va régulièrement en Israël pour exiger le transfert forcé des Palestiniens. »

    Two days before Oslo massacre, Zionist mag raged against Norway’s “anti-Semitic” multiculturalism
    http://thepassionateattachment.com/2011/07/25/two-days-before-oslo-massacre-zionist-mag-raged-against-norways-anti-semitic-multiculturalism

    Autrement dit, Philippe David (PD pour faire court) et les néocons juifs sionistes derrière le massacre d’Oslo : même combat!

    Et le plus drôle c’est que PD combat dans le même camp que ces juifs intégristes (le mouvement des colons qui correspond aussi au mouvement de l’ultra-violente ligue de défense juive), mais en même temps PD accuse les musulmans de ne pas avoir séparé « le temporel et le spirituel »! Les intégristes juifs que suit PD ont-ils séparé le « temporel et le spirituel » NON. PD ne voit la paille que dans l’oeil de l’autre, il ne voit pas la poutre dans son propre camp (néocon). L’aveuglement de ces néocons, incluant notre nuisible PD du Québec, est sans borne,

    PD est aussi responsable que les néocons de ce que Breivik a fait à Oslo, sa propagande pourrait faire en sorte que des fêlés s’en prennent aux musulmans après s’être fait bourrer le crâne de propagande mensongère, gracieuseté du site des 7 du Québec! Ça fait vraiment mal à dire, mais c’est la dure réalité.

    Philippe David devrait aller travailler pour des journaux néocons comme le Journal de Québec… Je dis depuis un bout de temps que PD aurait dû être mis dehors des 7 et de CP depuis longtemps.

    Cet article de PD est un torchon de propagande haineuse et fondée sur l’ignorance la plus crasse et la plus DANGEREUSE qui soit à l’heure actuelle (la propagande NÉOCON), et que cela justifie amplement la tenue d’une réunion à l’interne entre les 7duQuébec pour discuter de son cas: Normalement, vous devriez vous poser la question: « Qu’est-ce qu’on fait avec un propagandiste néocon dans notre équipe, sa présence se justifie-t-elle présentement? Les médias de masse (lire m*rde) ne nous donnent-ils pas déjà cet ‘autre côté de la médaille’ que PD prétend offrir aux 7 du Québec »?

    Je réclame un boycott de ce Philippe David, et je devrai boycotter les7 tant que PD y sera. Les7 risquent de perdre leur humanité s’ils laissent un psychopathe jouer aux petits leaders d’extrême-droite islamophobe (d’inspiration sioniste!) sur leur site. C’est triste, mais désormais, je ne puis aider à promouvoir ce site, pas plus que CP, qui est du reste un excellent site. Ça me déchire le coeur d’Avoir à dire cela. Tout ça à cause des excès de délires de PD… (Notre problème serait-il un excès de tolérance envers la nullité de PD, je ne sais trop, car je ne fais point partie de l’équipe des 7 du Québec?)

    Répondre
  • avatar
    6 août 2011 à 19 07 42 08428
    Permalink

    Il apparaît évident que Philippe David aurait voulu travailler pour les médias de masse (lire médias de m*rde) mais ils l’ont pas pris, c’est pourquoi il se retrouve dans les milieux des médias alternatifs, même si c’est pas du tout sa place!.

    Sa place est plutôt auprès des Richard Martineau et des Eric Duhaime dans le Journal de Québec, qui s’abreuvent aux pires idéologues néocons islamophobes tels Pamela Geller, Daniel Pipes, Robert Spencer, Geert Wilders et des intégristes juifs sionistes qui remplissent les rangs du mouvement des colons israéliens et de l’ultra-violente ligue de défense juive, qui s’est réconciliée récemment avec l’extrême droite pro-blanche et les fanatiques de la « laïcité »..

    http://www.centpapiers.com/anders-behring-breivik-un-pur-produit-de-laxe-de-lislamophobie/77362
    ‘ ‘ Les écrits de Breivik offrent bien plus qu’une fenêtre sur les motivations qui l’ont conduit au terrorisme. On peut aussi les lire comme l’incarnation de la mentalité d’un mouvement d’extrême-droite nouveau et internationalisé qui non seulement mobilise sur la haine contre les Musulmans, mais peut aussi produire des personnalités qui tueront des non-musulmans pour « sauver le mode de vie occidental » ‘ ‘

    Si vous comprenez ceci, alors vous comprenez le danger que représente des gens comme Philippe David, ces traîtres de l’humanité.

    Jefferson est un des meilleurs exemple démontrant à quel point Philippe David est dans le champ quand il accuse l’Islam d’être obscurantiste et quand il prend le parti des islamophobes dans le prétendu grand « conflit des civilisations ».

    * Thomas Jefferson fut l’un des grands penseurs des Lumières et pourtant il affectionnait particulièrement l’Islam – ce qui pour Philippe David est complètement contradictoire car PD oppose radicalement le prétendu « obscurantisme islamique » et les Lumières. Philippe David se croirait-il supérieur à Thomas Jefferson… Manifestement oui.

    * Philippe David croit défendre la Laïcité occidentale quand il dénigre et condamne le prétendu obscurantisme islamique… Jefferson fut l’un des rédacteurs de la Déclaration d’Indépendance, *le premier document officiel à séparer la Religion et l’État* ! Philippe David s’imagine-t-il être un meilleur représentant que Jefferson des valeurs des Lumières et de la séparation de la Religion et de l’État?

    Thomas Jefferson’s Iftar
    http://www.islamophobiatoday.com/2011/08/04/thomas-jefferson%E2%80%99s-iftar/

    http://www.islamophobiatoday.com/wp-content/uploads/2011/08/0729011_Jefferson-Quran_600-300×259.jpg

    Thomas Jefferson’s Quran

    The first Muslim ambassador to the United States, from Tunisia, was hosted by President Jefferson, who arranged a sunset dinner for his guest because it was Ramadan — making it the first known iftar at the White House, more than 200 years ago.”
    The dinner to which the president referred took place on December 9, 1805, and Jefferson’s guest was Sidi Soliman Mellimelli, an envoy from the bey (chieftain) of Tunis who spent six months in Washington. The context of Mellimelli’s visit to the United States was a tense dispute over piracy on American merchant vessels by the Barbary states and the capture of Tunisian vessels trying to run an American blockade of Tripoli.
    Mellimelli arrived during Ramadan, and Jefferson, when he invited the envoy to the president’s house, changed the meal time from the usual hour of 3:30 p.m. to “precisely at sunset” in deference to the man’s religious obligation.
    Jefferson’s knowledge of Islam likely came from his legal studies of natural law. In 1765, Jefferson purchased a two-volume English translation of the Quran for his personal library, a collection that became, in 1815, the basis of the modern Library of Congress.

    Faites une recherche d’images sur google avec les mots Jefferson et Qu’ran et vous verrez le fameux Coran de Jefferson, qui est rendu à la bibliothèque du Congrés US. Jefferson aimait l’Islam au point qu’il a appris l’Arabe afin de pouvoir lire le Coran dans sa langue d’origine!

    Voltaire aussi était islamophile. Il jugeait que le déisme naturel de l’Islam étant des plus compatible avec le rationalisme des Lumières. Si Voltaire n’est pas un penseur phare des Lumière,s alors je ne sais pas qui d’autre peut l’être…

    Cela démontre à quel point PD est dans le champ, avec sa propagande néocon du conflit des civilisations, qui tente d’associer l’Islam à l’obscurantisme le plus éloigné de la pensée des Lumières. PD tente d’assimiler l’anti-Islam à la pensée des Lumières, ce qui a été démontré comme étant faux. PD prétend qu’il faut répudier et mépriser l’Islam au nom de la séparation de l’Église et de l’État, alors que Jefferson qui fut l’un des rédacteurs du premier document officiel à instaurer la séparation Église-État, soit la Déclaration d’indépendance, était un fervent islamophile. Voyez: le train de propagande néocon de PD a complètement déraillé dès l’instant où on l’a confronté à la réalité des faits.

    Répondre
  • avatar
    6 août 2011 à 21 09 55 08558
    Permalink

    Lorsque le texte de Phillipe David a été mis en ligne le 5 août, j’ai préféré boycotter de mon commentaire son torchon après avoir hésiter avec l’abstention totale de mes commentaires sur le journal CP.
    L’exposé de Druide me permet donc d’ ajouter mon commentaire pour une dernière fois sous les articles de Philippe D.

    J’ai lu dans le texte de Phillipe David un condensé inspiré des discours enflammés du populiste néerlandais Geert Wilders surnommé « Capitaine peroxyde ».

    « L’Islam est un cheval de Troie en Europe. Si nous n’arrêtons pas l’islamisation maintenant, l’Eurabie et la Bessarabie ne seront qu’une question de temps. Il y a un siècle, il y avait environ cinquante musulmans dans ce pays. Aujourd’hui, il y en a un million. Où cela va-t-il finir ? Nous sommes face à la fin de la civilisation européenne et néerlandaise telle que nous la connaissons »

    « Je ne hais pas les musulmans, je hais l’Islam. L’Islam est une idéologie totalitaire. Le Coran est un livre fasciste que nous devrions interdire au même titre que le Mein Kampf.»

    « Je n’ai rien contre les individus, mais nous avons un problème avec l’idéologie islamique. Je ne veux pas renvoyer ceux qui sont ici et veulent s’assimiler, mais je leur dis de se débarrasser de cette idéologie, que je qualifie de fasciste »

    « Jérusalem est le front principal protégeant l’Occident. Ce n’est pas un conflit territorial mais une bataille idéologique, entre la mentalité de l’Occident libéré et celle de la barbarie islamique ».


    Geert Wilders. (Capitaine peroxyde) né le 6 septembre 1963 à Venlo, est un parlementaire néerlandais, fondateur du PVV (Partij voor de Vrijheid, Parti pour la Liberté)

    Pour ce qui est des arguments contre cet article et Philippe David, je réfère aux commentaires de Druide auxquels correspondent et expriment dans son ensemble ma position.
    Philippe David n’est PAS un auteur mais un propagandiste. Ses 79 articles sur CP en démontrent clairement l’orientation.

    DG

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *