Le Réseau de la Vérité

N.B:  Ce texte a été publié en 1998. Je crois qu’il est temps de le diffuser plus largement, car à mon avis le mensonge sur la situation en Libye et la censure presque totale sur ce qui se passe aujourd’hui en Grèce et en Espagne et les crises nucléaires signifient que le danger qu’il annonçait est désormais imminent. On ne peut espérer que le Système continuera longtemps à permettre que l’Internet sabote les efforts des médias quasi unanimement engagés dans la phase finale de la désinformation. Il est temps d’être tous prêts à nous informer les uns les autres.

***

Les avancées de la science et de la technologie nous étonnent souvent, nous déçoivent parfois mais, paradoxalement, elles nous rendent toujours un peu plus vulnérables, puisqu’elles nous rendent chaque fois un peu plus dépendants des nouveaux outils qu’elles nous offrent et de ceux qui savent les manier.

Il ne faut pas s’en plaindre, car c’est cette interdépendance accrue que nous avons les uns envers les autres dans un système complexe qui rend indispensables de nouvelles catégories de travailleurs, ceux-ci acquérant du même coup une égalité sociale qui resterait un voeu pieux si cette indispensabilité ne leur apportait la force de la faire respecter. C’est ainsi que viendra la démocratie, avec cette interdépendance qui rendra un large consensus incontournable. Vivement le progrès, donc, mais il ne faut jamais oublier cette fragilité croissante d’un système qui devient de plus en plus complexe, ni la vulnérabilité de chacun de nous à l’intérieur de ce système.

Prenez l’Internet, par exemple. En 1992, quand je proposais de mettre en place un système qui permettrait au « monde ordinaire » de diffuser la nouvelle que le Système occultait et les opinions qui n’avaient pas droit de cité (Texte 124), les moyens qu’il fallait déployer pour donner à chacun son droit de parole étaient encore bien compliqués. Aujourd’hui, tout le monde, grâce à l’Internet, peut avoir son tour au micro et il est même tout à fait concevable que le plus clair des communications entre l’État et le citoyen soient désormais acheminées par ce canal.

Merveilleuse, l’ubiquité de l’Internet, mais potentiellement dangereuse puisque la structure technique qui sous-tend l’Internet n’est pas un cadeau divin mais un outil que le Système a bien en main et qu’il contrôle à volonté. Il ne faut jamais oublier que le supposé anonymat des communications sur Internet est un leurre et un piège à cons.

Il n’est pas ridicule de penser que la grande liberté des communications sur Internet ait, entre autres buts, celui de débusquer, d’identifier et de ficher à l’échelle planétaire l’ensemble des séditieux et des contestataires même les plus vélléitaires du Système. Quand ce but aura été atteint – disons quand d’un milliard d’utilisateurs réguliers, dans 10 ans, *on aura trié le million qui pensent vraiment et les cent millions d’insatisfaits qui pourraient leur prêter l’oreille – il y a fort à parier que la « liberté » de l’Internet deviendra officiellement une liberté surveillée.

Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faille pas profiter au maximum de l’Internet pour diffuser aujourd’hui des idées de réforme; mais il faut être bien conscient qu’il s’agit d’un risque calculé et que les jours pour le faire sont comptés. Comment le Système traitera les contestataires quand il les aura identifiés reste à voir, comme il serait évidemment inopportun de discuter « hic et nunc » des moyens dont pourront alors disposer ceux-ci pour se prémunir. Il n’est pas trop tôt, cependant, pour établir une solution de rechange à l’Internet comme voie de communication.

La solution de rechange à la voie hypertechnique de l’Internet doit naturellement être, autant que faire se peut, une solution simple, à l’abri du sabotage et du contrôle de ceux qui gèrent l’infrastructure technique de la société. Il faut en chercher le modèle loin dans le passé, au temps de l’Eglise des catacombes

Il faut établir un Réseau de la Vérité. On peut garantir la diffusion efficace de toute nouvelle et de toute idée de changement que le Système veut cacher en assumant, chacun de nous, la responsabilité d’informer dix (10) personnes de tout ce qui apparaît politiquement signifiant mais n’est pas couvert par les médias. Des faits, d’abord, mais aussi les opinions qui sont systématiquement occultées. Transmettre la vérité à dix personnes. Aujourd’hui par courriel, mais aussi, à la moindre défaillance du Web, quelle que soit l’excuse alléguée, par téléphone et demain par l’ancestrale méthode du bouche à oreille. Ce qui vaut pour les rumeurs les plus folles ne vaut-il pas au moins tout autant pour la vérité? Et personne ne peut arrêter le message qu’un nombre suffisant d’individus décident ainsi de transmettre.

Attention ! Il ne s’agit pas ici de créer un club-pyramide de la conspiration. Il s’agit de transmettre indéfectiblement la vérité significative qu’on apprend et qui ne fait pas les manchettes à des gens qu’on connaît bien, à des gens qui peuvent nous faire confiance. Il s’agit que ceux-ci fassent de même, le plus vite possible. Il s’agit de recevoir et de transmettre le plus rapidement possible les faits et les idées que le Système ne veut pas que nous sachions.

Transmettre à des amis, à des gens qu’on respecte et dont on sait qu’ils ont une conscience politique, sans égard à leurs opinions. Il serait contre-productif, en effet, de chercher à n’inscrire à la liste des 10 personnes que l’on informe que des gens qui partagent les mêmes idées que soi: on ne ferait qu’accélérer le travail du Système pour identifier tous ceux dont la pensée n’est pas « correcte ». Au contraire, il faut informer impartialement – mais tout de suite et sans solution de continuité – les dix personnes dont on croit que, quelles que soient leurs opinions actuelles, elles ont l’honnêteté, l’intelligence et l’intérêt requis pour apprécier les faits, former leur propre jugement et agir selon leur conscience.

Quand le Système commencera à s’écarter de plus en plus grossièrement de la vérité, ce sont ces gens de bonne volonté qui aujourd’hui « donnent la chance au coureur » qui s’inscriront en faux contre le Système et, discrètement, commenceront à poser les gestes nécessaires pour que les choses changent.

Il est possible qu’une Nouvelle Société advienne incessament dans le sillage d’une crise financiére irrépressible; il est possible, aussi, qu’elle naisse à court terme d’une action politique ou d’une prise de conscience, par ceux qui en ont le pouvoir de le faire, de la necessité de modifier radicalement les règles du jeux. Cette prise de conscience arrivera d’autant plus vite que sera mis continuellement en évidence le fossé entre la réalité et le discours politique dominant actuel.

Contribuez à la diffusion de la vérité. Prenez la résolution d’avertir IMMÉDIATEMENT dix (10) personnes – toujours les mêmes – de chaque mensonge du système et de chaque nouvelle escamotée par les médias, demandant à ces dix personnes de relayer cette information vers dix autres personnes de leur choix et de vous en aviser si elles-mêmes connaissent de quelques faits significatifs ou d’idées porteuses de changement. De se questionner, aussi, si vous cessez brusquement de les informer sans explications.

En prenant cette résolution et en la respectant, vous créez aujourd’hui, et surtout pour demain, un réseau infrangible d’information. Un réseau efficace, car si vous réagissez en dix minutes et de même ceux que vous avertissez et ainsi de suite, c’est en principe un million de personnes qui ont été informées dans l’heure qui suit !

Il faut assurer la transparence de l’information et doter la société d’un réseau de communications qui ne puisse être brisé. Ç’est là une condition essentielle, non seulement pour qu’arrive une Nouvelle Société mais aussi pour que cette société soit soumise dès le départ, comme il se doit, à l’examen vigilant et constant de la population. .

Pierre JC Allard

* NB:  Ce texte a été publié  en 1998. Le milliard d’utilisateurs a été atteint en 2006


5 pensées sur “Le Réseau de la Vérité

  • avatar
    20 juin 2011 à 1 01 11 06116
    Permalink

    nette impression qu’il est déjà trop tard ,car les peuples sont chloroformés,écoutent sans entendre ,lisent sans comprendre,regardent sans voir ,depuis 1968 nous avons ,des échanges de Droite,, Gauche pas un parti va dénoncer les escroqueries ,les lois inique ,de l’un où l’autre ,si bien que nous en sommes ruinés ,croyez-vous qu’ils pensent à se révolter ,Non ils cherchent le plus proche de la Gauche ,qui peut battre la Droite ,ils sont la ( Mano dans la Mano ) nous devrions réaliser que c’est le Nouvel Ordre Mondial qui impose son candidat ,et des personnages comme Aussalino ;Collon sont des sous-marins ,comme les Mélenchon Communistes leur presse, leur Fête de l’Humanité est payé par les Banques et les grands Patrons ,les Médias où est leur indépendance ,
    Comment peut-on accepter d’aller aider des Insurgés ,des Rebelles c’est impensable comme si les G I les canadiens venaient nous bombarder ,pour défendre,les nomades ,qui ont mis en feu tout un village attaqué une Gendarmerie , imposer aux gendarmes de laisser faire avec les vols pillages qu’il y a chez nous ,et les jeunes de Banlieues qui détruisent mettent le feu dans les parkings sous terrain obligent les habitants en pleine nuit l’hiver sortir aller dehors ,
    nous avons perdu notre bon sens ,notre humanité notre Dignité

    Répondre
  • avatar
    25 juin 2011 à 15 03 29 06296
    Permalink

    Madame abeilles , il n’est jamais trop tard mais souvent , mininuit moins 5 .=== Ce sont vous qui parlez de la droite ou de la gauche de reneigner les gens pour qu’ils savent,

    J’attends avec impatience…….
    J.M.D.S.

    Répondre
  • avatar
    26 juin 2011 à 11 11 47 06476
    Permalink

    Le constat est juste – le verdict indiscutable, mais j’ai peur que la solution proposée soit un peu utopique.

    Mais je souhaite que cela puisse fonctionné car nous avons tous besoin de la vérité vrai.

    Mais en passant qu’est-ce que la Vérité ? Qui sert-elle ? Et comment s’en assurer ?

    Répondre
    • avatar
      26 juin 2011 à 17 05 09 06096
      Permalink

      La vérité sert énormément aux menteurs; c’est évident.

      Amicalement

      Elie l’Artiste

      Répondre
  • avatar
    26 juin 2011 à 14 02 26 06266
    Permalink

    Madame abeille , je n’ai pas été trop fort le commentaire précédent . 2 fautes majeure(mininuit=Minuit et reneigner=renseigner) , par contre si vous avez besoin d’aide si vous voulez le que  »LE COLON DU PETIT PEUPLE OU FOU DU VIILLAGE  » qui en arrache avec sa municipalité aie de l’aide , revenez en bas vous aussi.
    J.M.D.S.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *