Les banques au service de l’économie ou l’économie au service des banques ?

« Les banques font course en tête ce matin sur les places financièresannonce Investir le 27 juillet dernier. A Paris, Crédit Agricole bondit de 8,69% à 10,48 euros, Société Générale grimpe de 6,94% à 42,74 euros, Dexia prend 6,38% à 3,83 euros et BNP Paribas 5,53% à 53,82 euros. Plus largement, dans le compartiment financier, Axa gagne également 3,41% à 13,81 euros. En Europe, l’indice DJ Stoxx des banques progresse de 2,42%.

Plusieurs explications à cet engouement. Tout d’abord de bons résultats publiés à l’échelle européenne. (…) Le secteur réagit également, et peut-être surtout, à la décision du Comité de Bâle d’assouplir son projet de réglementation relatif aux fonds propres et aux liquidités des banques. A la fin de l’année dernière, le comité, composé des banques centrales et des autorités de régulation, avait présenté les règles, regroupées sous le nom de Bâle III, devant entrer en vigueur d’ici à fin 2012 et prévoyant, entre autres, que les banques mettent en réserve une plus grande part de leurs bénéfices pour surmonter des moments difficiles.

Les modifications portent notamment sur les contreparties nécessaires au crédit risque, sur les limites en matière d’endettement ou sur les intérêts minoritaires dans une filiale. » Bon, en clair, on va moins en demander aux banques, pour qu’elles puissent mieux spéculer. Et continuer à engranger d’obscènes bénéfices. D’où l’envolée du secteur financier en bourse.

Et devinez ce qu’écrit le mêmeInvestir, le lendemain du premier article cité ? « Les banques prévoient de poursuivre le durcissement de leurs critères d’accès au crédit pour les entreprises au troisième trimestre, a annoncé mercredi la Banque centrale européenne« . Le rôle des banques ne devrait-il pas être justement d’aider les entreprises à se financer ? D’où notre titre : Les banques au service de l’économie ou l’économie au service des banques ? Poser la question revient à y répondre.

Olivier Bonnet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *