Les beaux airs de «nos» avions

 
 

 
 J’achète un billet d’avion de la ligne aérienne Cubana à destination de Holguin (c’est à l’est de l’île de Cuba, en allant vers Haïti) et je suis content.  Ce sera une pause-santé pour combattre la grisaille du Québec au grand soleil des Caraïbes. Ce n’est pas la première fois que je fais cela et c’est probablement pourquoi je deviens vieux…

Or, quand j’arrive à l’aéroport on me fait monter à bord d’un avion qui porte la marque Flair Air. Y a-t-il méprise? Au lieu de me trouver dans un avion cubain je me trouve dans un avion Canadien…anglais de… Toronto.

Ce n’est pas une catastrophe. Il y a des combattants arabes à qui le gouvernement américain a fait faire des tours à Cuba moins agréables que les miens… passons. Tout de même, ce qui devait arriver arriva!  L’équipage de ce grand Boeing (400 places si j’ai bien compté) ne parle pas un traitre mot de la langue des passagers. Cela non plus n’est pas une catastrophe : le francais commence à passer de mode – dans les airs en tout cas – et les Québécois se résignent.

Tout de même! Lorsque je m’en vais à Cuba, je m’en vais dans un pays de langue latine et le francais du Québec l’est encore un peu… latin!  Par conséquent, je m’attends à ce que l’équipage puisse me comprendre dans l’un ou l’autre des dialectes issus de la Rome antique. Or ce n’est pas le cas. L’équipage ne parle pas français; il est bien obligé de faire semblant, néanmoins, et il baraguouine des mots incompréhensibles qui ont le sens approximatif d’un odre de bien attacher les ceintures. Le capitaine, lui, n’a pas cette obligation de faire semblant et il nous souhaite bon voyage en anglais. Nous sommes ainsi dans un avion anglo-saxon, payé par le régime latin des frères Castro, pour transporter des Canadiens francais – des Québécois si l’on veut – vers le Quart-Monde comme on dit.

Moi je me suis senti humilié par l’insensibilité des responsables cubains. Et par l’incongruité de la situation. Il n’y a pas que le confort des sièges qui compte dans les avions. Il y a le confort psychologique et mon esprit n’était pas confortable. Car je me suis mis à songer à des jours meilleurs, des jours anciens où l’on pouvait comprendre le  pilote. C’était du temps de Québecair. On peut sourire mais j’ai parcouru le Québec dans des avions bien à nous – appartenant à notre peuple –  pas seulement pour faire le pont entre Bai-Comeau et Rimouski, mais pour aller à Paris – oui! – et dans le Sud mon cher!

C’est un gouvernement libéral qui a sabordé Québecair. M. Bourassa et son ministre Fernand Lalonde ont dit que cela coûtait trop cher… et qu’il n’y avait pas lieu de lever le petit doigt pour maintenir cet admirable instrument identitaire. Aujourd’hui tout le monde, sauf les Québécois ont leur compagnie d’aviation. Même les Eskimos on la leur! Et c’est sur les cendres de Québécair que Air Transat, une compagnie bien neutre et bien privée a pris une certaine relève mais sans nationalité propre. Celle-ci, du reste, devient en quelque sorte «bilingue» et tourne ses yeux vers l’ouest canadien…

Nous ne pouvons demander au régime Castro d’être plus nationaliste qu’un gouvernement libéral du Québec. Mais il me semble que le gouvernement cubain devrait avoir un peu plus de respect pour le peuple québécois. Il faut quand même se rappeler que ce sont les Québécois – et pas seulement parce que les prix étaient bas – les Québécois, dis-je, qui ont donné le premier coup de pouce au tourisme cubain. Ce sont eux qui se sont rendus en masse en ce lieu, il y a des lunes, contre l’avis et contre les interdictions des anglos du continent. Car il y avait une sorte de sympathie entre ces peuples minoritaires et soumis et les velléités d’affranchissement cubaines. Le communautarisme québécois du mouvement Desjardins et de bien d’autres  institutions semblables n’était du reste pas si éloigné que cela du socialisme de M. Fidel. Mais passons encore une fois…

En tout cas il me semble que Cuba devrait avoir un peu de mémoire et reconnaître notre peuple. Dans les circonstances présentes – celles de Flair Air et ce n’est pas la première fois que je le constate personnellement – ce peuple a été insulté, humilié.

Holguin, et sa côte de Guardalavaca, pour ceux qui ne le savent pas, est devenu un lieu de villégiature de grande importance. Il y a là une bonne douzaine de grands complexes de villégiature, des sortes de camps concentration pour nordiques – on dit des tout-compris où il n’est pratiquement pas possible de rencontrer un seul cubain de la rue ou de la ville, eux qui se trouvent bien loin du saumon fumé des buffets!

Lors de mon départ, cette fois-ci, il y avait deux grands avions qui renvoyaient les Européens chez eux :  un grand Condor s’en allant à Frankfort et  un autre à Milan  Je parie que dans le Condor on parlait allemand et Italien dans l’autre. Moi je m’attends à ce que mon peuple puisse se faire entendre dans sa langue, surtout quand il se dirige vers… Montréal.  A moins que tout soit à jamais perdu!

Jean-Pierre Bonhomme

9 pensées sur “Les beaux airs de «nos» avions

  • avatar
    2 décembre 2011 à 1 01 46 124612
    Permalink

    Vous êtes peut-être bonhomme, Monsieur, mais vous êtes aussi un peu niais. De plus, au lieu de vous prélasser à Cuba comme un nabab du nord, débraillé et peut-être fumant un bon cigare…cubain, vous devriez vous demander pourquoi vous utilisez un moyen de transport aussi polluant. De plus, j’aimerais que vous nous fassiez part des éventuelles bizarreries qui sortent de plus en plus souvent, en Europe en tout cas, des réacteurs des gros porteurs. Avez-vous entendu parler des Chemtrails ? Levez-vous les yeux au ciel ? Pratiquez-vous l’observation astronomique ? Vous vous apercevrez alors de la pollution volontairement dispensée par les Etats occidentaux afin, soi-disant, de modifier l’albédo, c’est à dire la quantité d’énergie qui arrive au sol. Ces gens se fourvoient car tout nuage est une barrière qui empêche les rayons infrarouges de s’échapper dans la haute atmosphère et de se disperser hors de la biosphère, par l’effet de la force centrifuge. C’est ce rayonnement de plus en plus dense qui est à l’origine du réchauffement climatique.

    Avez-vous, Monsieur, pensé à tout cela lorsque vous avez pris l’avion ? Non, bien sûr. Vous êtes sur des rails tellement confortables qu’il ne vous viendrait pas à l’esprit de changer de voie, pour vos vacances !!

    Me trompé-je ???

    Répondre
  • avatar
    2 décembre 2011 à 4 04 56 125612
    Permalink

    @delpech
    Vous êtes complètement à coté de la plaque ,premièrement le Français était une langue très appréciée ,par les étrangers ,j’ai connu en Irak un jeune musulman aller à l’école Chrétienne car c’était le seul endroit d’apprendre la langue française qu’il aimait ,il est regrettable que nous n’ayons pas défendu notre Culture,notre langage
    Ou vous faîtes une erreur monumentale les Chemtrails ,ce sont les avions de l’OTAN qui nous aspergent de baryum ,aluminium ,de globules ,de produits toxiques,qui donne la maladie Alzheimer et tas d’autres ,j’habite à 25 kms d’Orly ,et 50 de Charles De Gaulle ,je vois les couloirs des avions de ligne ,et ceux qui nous asperges en long en large ,qui tournent contournent le soleil ,vous allez dans toutes la France ,ils sont partout ,
    Vous ne conduisez pas de voiture ,je reviens de Savoie incompréhensif de constater la pollution à Alberville Chambéry ,un dimanche matin ,et toute la vallée ,j’ai été en Dordogne idem ,
    Alors restez chez-vous avec un masque ,car ce matin en région parisienne il pleut et ça sent une odeur très désagréable ,
    ils nous aspergeront du Virus trafiqué du H5NI1le tueur
    chaque Peuple à ces imbéciles ,ces savants ,

    Répondre
  • avatar
    2 décembre 2011 à 5 05 33 123312
    Permalink

    Mais personne ne veut en parler officiellement.

    Quant au français, ma langue, elle n’est même plus parlée ni à fortiori écrite correctement par mes coreligionnaires. C’est une honte. Donc, à bas la non culture anglo-saxonne actuelle qui nous brouille les sens à coup de dollars.

    A la belle époque de mon enfance, on moquait les gens qui s’exprimaient mal. Ma langue était la langue officielle des ambassadeurs arabes et nous étions appréciés pour notre culture, dans le monde entier. Maintenant, nous sommes considérés comme de la merde, même par les gens dont nous acceptons qu’ils viennent s’installer chez nous. Et après cela, ne vous étonnez pas que les sirènes d’extrême droite nous replongent dans le chaos, puisqu’on fait tout pour qu’il s’installe de nouveau.

    Pour ce qui est des nuages chimiques, ils ont les mêmes conséquences que n’importe quel nuage, à savoir la capture du rayonnement infrarouge, en plus de ce que vous rapportez. Je ne délire pas et vous prie, Abeille, de mieux analyser mes propos !

    Salutations

    Répondre
  • avatar
    2 décembre 2011 à 6 06 35 123512
    Permalink

    ,delpech
    vous ironisez sur les voyages à Cuba ,de Jean Pierre Bonhomme ?pour les Chemtrails c’est volontairement qu’ils nous empoisonnent ,comme dans toute notre nourriture ,pourquoi il faut une troisième guerre mondiale ,pour éliminer les 3/4 des populations ,Alors ils donnent des joujoux ,aux peuples ,des libertés libertines ,DSK ras le bol de ces sauteries ,alors que des personnes vont mourir de froid ,de faim ,
    Vous n’êtes pas réveillez ,où vraiment vous tournez au ralenti ,Car l’extrême Droite n’a pas à instauré le K O ,nous sommes au bord de l’abîme ,sans parachute ,le paquebot France fonce sur l’iceberg ,la coque vide ,plus une seule bouée ,pas de chaloupe ,que des Dettes dettes dettes ,c’est bien la Droite= Gauche qui nous ont mis dans cet état ,
    depuis 1968 où les Rotchschirt avec la Complicité de Gisgard Pompidou la Gauche ,les Syndicats ,puisque André Bergeron a écrit que la C I A lui versait de l’argent ,pour chasser De Gaulle ,et en( 1973) paf la Banque de France appelé à disparaître (,LA NOTRE DETTE ),où est extrême Droite ,Quant aux Guerres elles ont toutes eu un Gouvernement Socialiste ,pour les déclarer O K ,même en 1990 Irak ;Ruanda ,Algérie Indochine ,14/18 40/45 rxt ext
    Sarkozy est de Gauche où de Droite ,ils sont tous les Serpillières du Nouvel Ordre Mondial = Bildeberg= Rockefeller= Rotschild= Reine d’Angleterre ,d’Hollande ,Bush ext Voila nos MAÎTRES

    Répondre
  • avatar
    2 décembre 2011 à 9 09 07 120712
    Permalink

    Je pense qu’en l’état, chacun d’entre nous devrait cesser de prendre l’avion, simplement pour être en adéquation avec ses idées évolutionnistes. Nous savons tous que Chirac était de gauche, au vu de son salaire que son successeur a augmenté de 140 % sans que personne y trouve à redire.
    Je dirai, pour terminé : NI DIEU NI MAITRE

    Répondre
  • avatar
    2 décembre 2011 à 10 10 00 120012
    Permalink

    Plus prendre l’avion ,alors que nous sommes entrain d’établir un Avion de 1000places et plus ,Nous sommes trop pris dans un engrenage ,les peuples ne veulent pas faire une once de sacrifice ,je ne veux pas de Passeport ,ni Carte d’Identité à puce biométrique,Si tous avaient refusé ,Si tous avaient refusé de passé au scanner ,dans les aéroports???????? ,
    Mais les Brebis où une passe,,??? le troupeau suit ,va droit dans l’abîme ,
    AH il n’y a plus de Gauche ni Droite c’est l’UNION LIBRE Bildeberg ,tous dans la secte du Siécle ,
    NI DIEU NI MAÎTRE ?un brave toutou obéissant
    plus umunisé nous gobons les microbes ,leurs exigences sans broncher

    Répondre
  • avatar
    2 décembre 2011 à 11 11 07 120712
    Permalink

    Les donneurs de leçons n’ont qu’à faire le premier pas. Moi, je suis fatiguée de voir des crétins s’agiter en laissant passer le train.

    Répondre
  • avatar
    2 décembre 2011 à 11 11 19 121912
    Permalink

    delpech
    j’aime la contradiction ,c’est plus enrichissant ,et puis se battre contre vent et marée ,cela donne une force ,croyez-moi dans quelques temps ,nous aurons besoin ,et ceux a qui il faut une cellule de crise ,pour franchir un ruisseau ,depuis 2003 je suis blindée ,plus rien ne peut m’atteindre
    bon courage delpech

    Répondre
  • avatar
    2 décembre 2011 à 13 01 22 122212
    Permalink

    Abeilles, je trouve que m’appeler Delpech, c’est un peu sec. Je préfère que tu m’appelles Michèle. Cela étant, la contradiction pour la contradiction, ça mine et ça grippe les meilleurs d’entre nous, quand on est usé. Il nous faudra sans doute beaucoup de force pour changer de vie, car nous aurons alors des lacunes mortelles en matière de survie, quel que soit notre sentiment d’appartenance politique. Je vis présentement avec 410 euros par mois et je n’y arrive que par une volonté de fer et par une aide au logement qui me paie les trois quarts de mon loyer HLM. Je ne me plains pas car s’il ait un défi à relever, c’est bien celui de la survie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *