Les flics de Bouteflika

En Algérie, les opposants au régime éprouvent des difficultés à se faire entendre, et pour cause : Une énorme armada policière est déployée à chaque occasion opposant jusqu'à 30 000 mercenaires face à 3000 manifestants. Bouteflika est malin : il aurait réussi à infiltrer la CNDC (coordination nationale pour le changement et la démocratie) représenté par Mustapha Bouchachi. Certains membres auraient été achetés, et pour tenter d’éteindre le feu, il a décidé le 24 février (…)


International

/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *