Les procureurs sur le trottoir! Mais qu’esse qu’y font-là!!!!

À la question sur la pancarte, je répondrais : « Au cou qui supporte la tête! »

Publié le 10 février 2011 à 11h57

Patrice Bergeron et Pierre Saint-Arnaud

La Presse Canadienne

Québec

Grève des procureurs de la Couronne: le médiateur convoque les parties

 Le médiateur Jean-Pierre Gosselin a convoqué le gouvernement et les procureurs de la Couronne à une rencontre de médiation qui aura lieu vendredi, à Montréal.

Le premier ministre Jean Charest l’a confirmé lors de la période des questions en Chambre jeudi matin.

      Si le PM Charest l’a dit, c’est bien mieux de se faire!!!

La rencontre vise à dénouer l’impasse qui perdure et mettre fin à la grève qui paralyse la justice au Québec depuis mardi.

      Avez-vous l’impression que la justice est paralysée depuis mardi vous autres??? Moi…pas. J’vois pas vraiment de différences. Les acquittements roulent assez bien!!!

Les procureurs demandent un rattrapage salarial de 40 % pour atteindre la moyenne canadienne.

     Bon! Ça y est!!! Notre participation de 32% à l’économie du Québec vient de sauter!!! Je me demande ce que Bachand va faire maintenant???

Selon l’Association des procureurs aux poursuites criminelles et pénales (APCP), Québec n’offre que 12 % de rattrapage. L’Association précise toutefois que le ministre de la Justice, Jean-Marc Fournier, fait fausse route lorsqu’il affirme que le gouvernement ne peut consentir un tel rattrapage d’un tel coût.

       Bin là, faites attention, parce que le dernier budget est basé justement sur cette impossibilité de telles dépenses additionnelles.

       Si ça devient possible, le budget devient lui, de l’abus!!!!

Son vice-président, Me Thomas Jacques, a indiqué qu’il est tout à fait plausible d’envisager un étalement, rappelant au passage que le gouvernement a laissé la situation se détériorer durant une trentaine d’années.

      J’espère que ça ne veut pas dire que durant les 30 dernières années, il n’y a pas eu de hausses de dépenses au Gouvernement du Québec; parce qu’alors là, ça fait plus longtemps qu’on pense, qu’on se fait « baratiner »!!!

Plusieurs dizaines de procureurs manifestaient, jeudi, devant le Colisée de Québec, où le maire de Québec, Régis Labeaume, et le premier ministre Jean Charest dévoilaient le montage financier devant mener à la construction d’un nouvel amphithéâtre.

     Évidemment, il fallait s’y attendre. Un gros lot de 400 millions où les avocats ne pourraient pas piger??? Impossible!!! On l’a vu déjà, ils pigent même dans les comptes de Banque du privé à la BCN.

Les procureurs, qui évaluent leurs demandes à 14 millions $, se disent particulièrement outrés de voir Québec invoquer sa capacité de payer tout en étant prêt à verser des centaines de millions de dollars pour un amphithéâtre.

     C’est ce que je disais!!

    Mais ils n’invoquent pas sa capacité de payer; il invoque son « incapacité » de payer. Sacrés avocats va! Toujours en train d’insinuer avec les mots.

Acquittements

Par ailleurs, Me Jacques qualifie de déplorable et malheureux les acquittements prononcés ces derniers jours par des juges qui ont préféré cette démarche plutôt que de reporter des causes en raison de la grève de ses membres.

     Bin quoi? Les juges savent, eux aussi, comment ça marche! Y’a pas que les avocats qui connaissent les « trucs »!

     Mais, ç’est sûr que je vous comprends, les amis!!!

     Ça signifie des revenus d’amendes en moins pour le système. Mais t’avais qu’à t’occuper de tes affaires mon grand. Moins y’a d’amendes, moins on peu te payer une augmentation de salaires.

     C’est comme pour les policiers, Plus ils donnent de tiquets, plus ils peuvent s’attendre à une augmentation plus tard.

     Tu l’sais bien que c’est comme ça que ça marche! Comment peux-tu trouver ça « déplorable »???

Me Jacques estime que Québec récolte ce qu’il a semé en ayant imposé un droit de grève dont les procureurs ne voulaient pas au départ et qu’ils n’ont jamais réclamé. Selon lui, le gouvernement n’a personne d’autre à blâmer que lui-même pour ce genre de dérapage.

      Moi je suis en parfait accord avec toi :

1)      Le gouvernement est imbécile, et

2)      Toi, tu dérapes!!!

Au Québec, la rémunération annuelle moyenne d’un procureur de la Couronne s’élève à près de 93 000 $, somme qui peut atteindre 126 000 $ au sommet de l’échelle, avec des bonis pour les dossiers spéciaux.

      Il me semblait que c’était 40 000$??? Si la moyenne est de 93 000$, y’en a qui font des salaires « pas piqués des vers » dans ce cas-là!!!

Selon les données gouvernementales, la rémunération des procureurs québécois se situe 38 % en-deçà des procureurs des autres provinces, et de 30 % par rapport aux collègues du fédéral. Québec fait toutefois valoir que cet écart ne tient pas compte du coût de la vie beaucoup plus élevé dans les autres provinces.

      Bin sûr; ça coûte presque rien de vivre au Québec; tout le monde sait ça!!!

      Bin là, Y’a qu’une seule solution; les procureurs devront déménager dans les autres provinces et rejoindre les médecins qui les y attendent. Qu’esse-tu-veux qu’on fasse? On n’est plus capable de payer.

          ————————————

à lire:

·         Grève des procureurs de la Couronne: l’État ne peut offrir que 9 %

     Ça c’est triste parce que jeudi dernier, ils offraient 12%.

    On voit tout de suite que toute cette ribambelle sait exactement où elle va et est parfaitement consciente de ce qu’elle dit.

    C’est d’ailleurs pas surprenant, ce sont eux qui nous défendent ou défendent la société. C’est normal qu’ils fassent preuve d’un QI assez élevé. Non, non! Vous ne me ferez pas mettre un chiffre là-dessus.

    On n’est plus comme en 32 où on pouvait dire n’importe quoi!!!

                                     —————————————–

 Publié le 18 février 2011 à 11h20

La Presse Canadienne

Montréal

 

189 personnes et 31,5 millions pour lutter contre la corruption

 

Le ministre de la Sécurité publique Robert Dutil 

Le gouvernement du Québec confirme vendredi la création de l’Unité permanente anticorruption (UPAC), à laquelle seront rattachées 189 personnes à temps plein sous l’égide d’un commissaire à la lutte contre la corruption.

Il s’agit, en fait, d’un ajout de 88 personnes provenant de divers organismes liés aux milieux de la construction et de la justice et à diverses activités gouvernementales aux 101 qui oeuvrent déjà au sein de l’escouade Marteau.

      Des gens de la construction pour contrer la corruption. On peut pas dire que le gouvernement n’engage pas des « spécialistes ». Bravo!

     Pourquoi ne pas nommer Tony Arcuso Commissaire en charge de tout ça? J’me le demande??? Ça ne métonnerait pas que les restrictions budgéraires en soient responsables.

Le budget annuel de l’UPAC sera de 31,5 millions de dollars, ce qui comprend les 15 millions dévolus à l’escouade Marteau.

      Bon! Le budget réel était de 105 millions, mais comme le gouvernement a promit d’économiser 62% on l’a établit à 31,5 millions.

-T’as eu ça où cette informations???

-Je viens de l’inventer comme ferait Bachand si on lui parlait de sa promesse de 62% d’économie.

-Ah bon!

 L’Unité permanente anticorruption relèvera du Commissaire à la lutte contre la corruption, une première au Canada.

      Comment ça « Une première… »??? Ne me dites pas qu’auparavant ceux qui luttaient contre la corruption ne relevaient pas du Commissaire à la lutte contre la corruption???

De plus, un Bureau de lutte contre la corruption et la malversation sera créé.

      Joual-vert! Ça commence à être difficile de dire qu’il n’y a pas de corruption au gouvernement???

 Il sera composé de procureurs dédiés exclusivement aux dossiers de l’Unité permanente anticorruption.

      OK! C’est bon! Mais, ils étaient dédiés à quoi avant, tes procureurs???

En conférence de presse, vendredi matin, le ministre de la Sécurité publique, Robert Dutil, et la ministre du Travail, Lise Thériault, ont dit qu’en créant l’Unité permanente anticorruption, le gouvernement envoyait un message affirmant que les pratiques de corruption, de collusion et de malversation ne seraient pas tolérées au Québec.

      On ne peut pas dire que la révolution en Tunisie et en Égypte, causées par la corruption n’inquiète pas jusqu’à notre gouvernement. Ils tentent de s’assurer d’avance qu’on n’aura pas la possibilité de les exiler.

      Mais « …ne seraient pas tolérées au Québec, » C’est assez nouveau ça!!! Ça ne ressemble pas, mais pas du tout, à la politique habituelle du gouvernement; qui a plutôt tendance à pencher vers les « accommodements raisonnables ».  

     C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la population voudrait une commission d’enquête sur la construction. Pour vérifier s’il n’y aurait pas, là aussi, des « accommodements raisonnables ».

                              ————————————-

Publié le 18 février 2011 à 10h15

La Presse Canadienne

Montréal

 Les procureurs menacent de boycotter l’escouade anticorruption

Les procureurs de la Couronne en grève brandissent une menace lourde de conséquences afin de se prémunir contre l’adoption d’une loi spéciale forçant leur retour au travail.

      Y’me semblait aussi; que le système ne pouvait pas se saborder de lui-même aussi facilement!!!

Dans un communiqué émis vendredi matin, leur association avertit que non seulement les procureurs ne se joindront pas à l’unité de lutte anticorruption tant que durera leur conflit mais qu’ils ne poseront jamais leur candidature pour y participer si leur retour au travail est forcé par une loi spéciale.

       C’est pas des irresponsables aveugles!!! Les procureurs le savent, eux, que sans corruption, le système ne fonctionnera plus et tout sera foutu!

Les procureurs invoquent notamment une charge de travail déjà trop lourde pour en accepter davantage, mais ajoutent qu’une loi spéciale empêcherait l’exercice légitime de leur droit constitutionnel à la négociation.

      Là! Vous voyez bien!!! Les procureurs ont trop de travail pour s’occuper de la corruption. C’est-y assez clair??? Pas touche à la corruption!!! Compris???

La menace n’est donc pas limitée dans le temps: elle pourrait se traduire par l’absence à long terme de l’élément clé que sont les procureurs des poursuites criminelles dans l’effort de lutte contre la corruption.

      Autrement dit, ça n’a rien à voir avec leur grève et leurs revendications. C’est définitivement pour protéger le système actuel. C’est assez clair. C’est-à-dire pour ceux qui ont plus de 32 de QI.

Les négociations entre le gouvernement du Québec et ses procureurs ont repris jeudi après une brève interruption, alors que les rumeurs de loi spéciale se font insistantes.

      C’est normal de reprendre les négociations après que le problème dangereux de la corruption soit réglé. Ils vont maintenant s’entendre assez rapidement vous verrez.

                ————————————

      Pendant ce temps, que se passe-t-il à Sherbrooke?

À lire:

     On peut lire dans cet article :

«C’est un concours de circonstances que nous manifestions tous en même temps. Cependant, cet état de fait traduit peut-être ce que le premier ministre Jean Charest a affirmé lors de la commission Bastarache, c’est qu’il accorde peu d’importance à la justice. Pourtant, c’est dans ce milieu qu’il a commencé sa carrière. Il semble y avoir un ras-le-bol dans le milieu de la justice», indique le représentant régional de l’Association des procureurs aux poursuites criminelles et pénales Me Paul Crépeau. »

        Évidemment, le représentant régional a très mal comprit ce que le PM voulait dire.

       Celui-ci ne voulait surtout pas minimiser l’importance des procureurs aux poursuites criminelles; il voulait seulement indiquer que la « justice » (au sens d’équitabilité) à ses yeux et dans ses décisions, n’avait aucune place dans sa façon d’administrer la Province.

      Loin de lui, l’idée de dévaloriser l’importance de la législature; elle lui sert trop pour contrôler ceux qui l’entourent.

      Me Paul Crépeau, si vous persistez à déformer ses propos, vous risquer que M. Charest vous traîne en court de justice pour « diffamation ». Attention!!!

 Amicalement

                                                                  Elie l’Artiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *