Liberté d’expression: Zemmour, Dieudonné et Jean Robin

Jean Robin

Finalement, les gens ne doivent-ils pas se parler simplement pour aplanir certains différends ? Qui au juste a le droit de déterminer qu’untel ou qu’untel autre n’a pas le droit de dire ou de faire ce que lui, le plaignant, estime injuste, « indéclarable » ou simplement inexcusable ?

Ce billet ne concerne ni Zemmour ni Dieudonné qui n’ont rien à faire devant les tribunaux, mais celui qui a su les réunir dans un combat noble: la liberté d’expression. Oui, plus que jamais, l’heure est venue pour qu’on laisse les gens s’exprimer, dire ce qu’ils veulent, sur n’importe quel sujet. Que les politiques arrêtent de nous pomper l’air avec leurs indignations sélectives et leurs salmigondis ridicules.

Alors, parlons donc de Jean Robin, écrivain, essayiste, éditeur indépendant et journaliste. Ce confrère que je n’ai jamais rencontré hélas, avec qui je communique par mail ou tchat, est le véritable pionnier de la liberté d’expression en France. On ne peut oublier Frédéric Taddeï, aussi. Jean Robin est celui qui avait dézingué Thierry Ardisson le plagiaire, ce dernier qui l’accusa ensuite honteusement de faire partir des Ogres. Or, son combat à lui est de faire parler tout le monde. C’est en France, le seul qui applique la formule voltairienne: «Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire», loin de Candide ou l’optimisme. Je l’ai félicité pour ce combat.

Comme moi, défenseur acharné de la liberté d’expression qui respecte tout le monde sans insulte, lui et moi avons été accusés de faire le lit de l’humoriste Dieudonné or, notre combat a toujours été qu’il puisse s’exprimer au même titre que n’importe quel citoyen français. Je suis surpris par la polémique qui veut faire passer Eric Zemmour pour une victime qui aurait rencontré le vieux méchant loup à cause d’une remise de prix…Deux poids deux mesures ?

Chapeau bas donc, à Jean Robin ! Lien vidéo

Le site qu’il anime: Enquête & Débat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *