Libye – Al Qaïda prend le contrôle du CNT

Par

Comme le disait ma mère quand je lui faisais des misères: « les fous ne sont pas seulement ceux qui marchent nus ». Quand est-ce que ceux qui font à la Libye une guerre injuste et illégale comprendront enfin que Mouammar Kadhafi, malgré les esprits chagrins, est populaire ? Aucun régime, aucun pouvoir au monde ne peut résister à la rue. Lorsque la rue se déchaîne, les chars et les tanks ne peuvent rien. Des exemples sont légions. Dans le contexte français, la révolution de 1789 et la prise de la Bastille par le peuple s’étaient fait avec violence et surtout des soldats qui s’étaient ralliés à la foule des insurgés. En Libye, 6 mois bientôt de guerre, l’armée est toujours aux côtés du vieux leader, et Tripoli lui est plus que jamais solidaire. Est-ce pour ça que l’Otan concocte actuellement son nouveau plan diabolique contre la Libye ? Ambiance.

Le ministre français de la Défense et repris de justice Gérard Longuet, a donné ce matin au Journal du dimanche (JDD), une interview, hélas, à un journaliste servile qui ne lui pose pas les bonnes questions. Entre déni, autisme et mensonge, la France s’enfonce de plus en plus dans une folie meurtrière. Pire, et en toute connaissance de la situation à Benghazi après l’assassinat du général Younès. C’est vers Benghazi qu’il faut se tourner aujourd’hui et non vers Tripoli. Al Qaïda a pris les choses en main. La vision salafiste de l’Islam s’inscrit désormais sur place. La liquidation de Abdel Fatah Younès en est la preuve. Qui est Moustapha Abdlejalil le chef des galopins de Benghazi ? Ancien ministre de la Justice de Kadhafi grâce à l’appui de Saif el-Islam, son cursus universitaire parle pour lui. Il est diplômé en études coraniques, dont islamiques, notamment sur la charia. Passons. Pour Gérard Longuet, finalement, cette « guerre s’inscrit dans la durée » car, la France doit « assumer ses responsabilités ».

Alors que la Charte des Nations unies interdit formellement d’ intervenir dans les affaires intérieures d’un pays membre de l’ONU (article 2, section 7), cas de la Libye, la résolution 1973 en violation, l’a permis. Mais, le plus étonnant, c’est son autre violation sur le terrain par l’Otan dont, tous les pays partis, doivent logiquement répondre de l’agression devant des tribunaux compétents. Après leurs multiples salamalecs ridicules, leurs démissions morales et autres  génuflexions quand ils avaient besoin d’aide, pour déboulonner le fennec du désert Mouammar Kadhafi, ils passent par l’illégalité. Comme en Afghanistan et en Irak hier, ils ne retiennent aucune leçon. En Libye, ils sont entrain de créer un monstre, qui se retournera à terme contre eux.

L’autre réalité du terrain occultée par l’ensemble des médias occidentaux est le fait que, les zones prises soit disant  par le CNT, sont en réalité des conquêtes faites par des groupes armés constitués des membres d’Al Qaïda. Ainsi, en s’installant, notamment dans les zones montagneuses du Djebel Nafoussa, ces derniers ne veulent pas aller plus loin, et s’installent en refusant d’aller au front. le but: instituer des émirats islamistes. Tôt ce matin, après la libération de 300 partisans de Kadhafi à Benghazi, des combats sont signalés dans la ville. Al Qaïda veut prendre le contrôle de la ville et décapiter la tête du CNT avant de proclamer une sécession. Mauvaise nouvelle donc pour les dirigeants occidentaux qui ont voulu s’allier avec des serpents -eux-mêmes le sont d’ailleurs-,  simplement pour punir un rebelle, celui-là un vrai, Mouammar Kadhafi qui refuse le diktat occidental…

Quand est-ce que les médias oseront dire la vérité sur la Libye ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *