Libye – Avertissement de l’armée verte: “Si vous tuez Seif al-Islam…,

Par Allain Jules

Seif Al-Islam Kadhafi

…Sachez que le danger sera partout”.

C’est le branle bas de combat, de Tripoli à Benghazi, en passant par Syrte, aussi bien chez les prédateurs qui ne sécurisent que leurs raffineries, que du côté du gang des barbares du CNT. Après avoir trouvé un accord avec les renégats de Zentan, il a été enfin décidé que le procès de Seif Al-Islam aura lieu bel et bien en Libye et dans les semaines qui viennent. Mais, le dossier étant vide, les traîtres à leur nation s’arrachent les cheveux. Ils fouillent, mais ne trouve rien à reprocher au fils du guide libyen Mais, étant un danger pour leur pouvoir usurpé, ces gens sont capables de tout…

Après les déclarations de Saïdi Kadhafi depuis Niamey, au Niger, les Occidentaux ont demandé au CNT de faire très attention, de cesser de torturer les prisonniers et de s’occuper du peuple au lieu de leur confort. Mais, la Libye d’aujourd’hui, par la faute de quelques illuminés, est un agrégat de territoires indépendants où règne la terreur, le vol, le viol, le trafic de drogue ou d’alcool etc. Vous avez dit charia ?

Apeuré par le soulèvement annoncé, le CNT a fermé ses bureaux de Benghazi. A noter que, dans de nombreuses maisons, la plupart même, le portrait du frère guide Mouammaer Kadhafi refleuri. De nombreux drapeau vert sont gardés au chaud. Normal, chaque peuple a besoin d’un symbole. Or, avec les malfrats que l’Occident veut imposer en Libye, qui peut vraiment vouloir s’identifier à eux, à des félons ? Faire appel à l’étranger et tuer ses propres frères, sont le déshonneur suprême chez un homme qui se respecte.

Sur le terrain, puisque l’armée de résistance de la Libye commence à devenir très puissante et surtout insaisissable, les représailles des renégats sont virulentes. Ils s’en prenent aux femmes, les accusant de ne pas dénoncer leurs hommes. La vidéo en dessous publiée par l’armée verte est très violente. Cardiaques, s’abstenir. La barbarie y atteint des sommets sous le silence assourdissant de l’Occident. Normal, ce sont ses dirigeants qui financent aujourd’hui les mêmes terroristes en Syrie. Ils ont créé des monstres qui se retourneront un jour contre eux.

Des dissessions sont de plus en plus profondes entre les renégats de Misrata, et ceux du reste de la Libye. Armés par le Qatar, qui veut faire un coup d’Etat en leur faveur selon le CNT, et autorisés à massacrer les noirs de Tawarga, ils sont entrain de constituer un vrai arsenal dans cette zone de l’est libyen. Le CNT ne sait sur quel pied danser, pour les désarmer.

Qui a dit que tout était fini ? Cette fois-ci, la peur est entrain de changer de camp.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *