Libye – Barack Obama envoie des centaines de soldats sur place

 

Mouammar Kadhafi

Un accord secret a été trouvé entre les renégats du CNT et les Etats-Unis, pour venir à bout de la vraie révolution qui commence en Libye. D’après nos informations, un premier contingent de ces soldats en provenance de Malte  s’est implanté à Benghazi pour tenter de mettre fin au sit-in des anti-CNT qui n’en démordent pas. Une rumeur a même couru dans les rues de Benghazi faisant état d’une tentative d’assassinat  ratée contre Moustapha Abdeljalil, le chef du CNT, à l’aide d’une bombe artisanale.

Le deuxième contingent, fait de forces spéciales américaines, s’est implanté à Tripoli. Le but serait de sécuriser l’Ambassade américaine, les ambassadeurs occidentaux et certains membres du CNT installés dans les palaces de la ville. En effet, des rumeurs persistantes annoncent que l’armée verte a projeté de faire une attaque d’envergure dans la ville. Dans la foulée, le CNT a demandé à ses renégats qui ont volé des biens immobiliers, notamment à Bab el Azizia, de les restituer.

A Syrte, la ville martyre, la population s’est encore soulevée. De violents combats ont eu lieu sur place, entre les traîtres de Misrata, des jeunes volontaires de la cité, et des membres de l’armée libre de Libye. Plus de 20 rebelles ont été tués, leur matériel confisqué, et plusieurs ont été fait prisonniers. Syrte s’attend donc à une riposte et s’y prépare.

Décidément, les Occidentaux ont réussi leur coup, déstabiliser tous les pays qui ne leur sont pas favorables, installer leurs sous-fifres puis des bases militaires. La Libye en prend le chemin.

PS: le CNT aurait convaincu la CPI de juger Seif al-Islam à Tripoli, et payer les rebelles de Zentan, pour qu’il soit livrer.

Une pensée sur “Libye – Barack Obama envoie des centaines de soldats sur place

  • avatar
    15 janvier 2012 à 7 07 35 01351
    Permalink

    Et nos chefs d’État soutiennent ces islamistes qui n’ont rien de modéré, et tout de radical, pour reprendre les termes employés par notre ministre canadien de l’environnement à l’endroit des écologistes qui chialent contre les projets pétrolifères du gouvernement canadien et ces entreprises privées.

    Le CNT n’est qu’un ramassis de tout ce qui est illégitime, illégal et terroriste. Des bourreaux du peuple aux membres évidents d’Al-Qeada, il n’y a pas de limite pour nos chefs d’État, qui appuient ces monstres, tout en se drapant de la démocratie et de la liberté!

    Stephen Harper, donc, soutient le terrorisme, les terroristes islamistes et les Coups d’État. Il soutient les dictateurs, ceux qui servent ses projets, et leur donne même un soutien financier et militaire, que les contribuables canadiens paient, sans même le savoir!

    Stephen Harper, comme toutes ces putes à fric, mérite la prison, pour ingérence dans un pays souverain et pour Coup d’État dans ce même pays souverain, et pour violations des droits humains et des lois de la guerre qui, de toute évidence, ont été bafouée autant par le Canada, que par ses alliés hypocrites, qui ont été encore plus loin dans la contradiction.

    Ainsi, je porte mes accusations sur Sarkozy, sur Obama, sur Cameron, sur Berlusconi, et sur l’ensemble de la ligue arabe, qui n’ont vraiment pas de morale à faire à qui que ce soit en ce qui concerne les droits humains.

    L’Arabie Saoudite est une monarchie, donc une dictature, et ses femmes y sont sous-classées, comme des êtres inférieurs. Les exécutions publiques, semblables à celles des Talibans dans leur stade vétuste, rappelle la proximité des idéaux.

    Le Barheïn et le Yémen, où siègent toujours des dictateurs du «bon côté», ne dérangent en rien nos promoteurs de la démocratie, tout comme c’est le cas de l’Arabie citée plus haut.

    Nos chefs d’État sont des hypocrites, ils violent les lois internationales, tout en se drapent de faux idéaux, pourtant réellement partagés par les populations à qui ils mentent effrontément!

    La place de nos chefs d’État est la prison, et rien de moins! S’il y avait réellement des États de droit, nos chefs d’État seraient arrêtés pour crimes de guerre, pour crimes contre l’humanité et pour violations des frontières d’un pays qui n’est pas le leur. D’autant plus que s’il y avait réellement une justice à l’ONU, et que les droits de véto y seraient écartés, nos pays respectifs seraient noyés par des sanctions économiques, bien méritées!

    Imaginons un instant que les États-Unis d’Amérique soient punis pour la totalité de leurs crimes à l’étranger, pour les plus de 50 Coups d’État déjà orchestrés et mis en branle depuis moins d’un siècle! Imaginons un seul instant qu’ils paient pour les crimes de guerre commis depuis le début du siècle passé, pour les armes atomiques larguées sur des pêcheurs au Japon, en moins d’une semaine! Imaginons un seul instant qu’ils paient pour des gestes qu’ils interdisent aux autres, c’en serait la fin de ce pays et les soupes populaires porteraient bien leur nom, elles seraient incontestablement plus populaires que jamais!

    Obama, Sarkozy, Cameron, Harper et tous ces autres, en prison!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *