Libye – Défaite de l’OTAN ou pas ? Exil pour les renégats ?

 

Alors que le franco-libanais Zied Takieddine commence à s’énerver, se lâche et menace avant sa convocation chez le juge Renaud Van Ruymbeke, constatant qu’il est lâché par l’Élysée, il a affirmé, hier, que ses voyages libyens étaient des missions officielles, pas officieuses. Pire, il a déclaré avoir été mandaté par le duo de choc Nicolas Sarkozy et Claude Guéant, au nom de l’État français. Ceci explique-t-il cela ? Échec des ventes de Rafale ? Or, Total avait rémunéré cette mission. Tout ça pour la mort de 70 000 Libyens dont 2300 renégats morts pour rien ? La vérité de cette guerre risque donc de montrer la prise de position trouble et la précipitation de Nicolas Sarkozy dans cette agression contre la Libye et particulièrement Kadhafi.

Selon le général Carter Ham, chef du Commandement américain pour l’Afrique (AFRICOM), dans un entretien à l’Associated Press (AP), la mission militaire en Libye est pratiquement terminée et l’OTAN pourrait commencer à se dégager dès après la réunion des Alliés à Bruxelles la semaine prochaine. Pourrait, dit-il. Conditionnel.  Ce n’est donc pas tout à fait vrai. En revanche, il n’y a plus d’argent, malgré le financement de ce conflit par les criminels du Qatar ou des Emirats.

Alors que les manifestations pro-Kadhafi se multiplient à Tripoli, on peut dire sans ambages que l’OTAN a échoué. D’un côté, les renégats de Benghazi se plaignent que l’OTAN ne bombarde plus assez, alors que cette dernière a pourtant outrepassé sa mission. A Syrte notamment, en osant bombarder même des hôpitaux. Une belle morale ! « La Libye n’appartient pas à Sarkozy » avait dit le guide libyen. Selon Jean Paul Pougala, je cite, à propos des renégats:

[…]Mais ce qu’ils ne savent pas, c’est que l’OTAN n’a plus d’argent. La première banque française a perdu 65% de sa valeur boursière en 3 mois et les 2 autres sont menacées de faillite. 7 banques italiennes ont été déclassées, la perfusion grecque va tenir un mois et après ? etc… ils sont vraiment dans la m… dites-le au CNT.

Il faut avouer que l’engagement abscons dans ce conflit avec des objectifs inavoués mais connus de tous est entrain d’avoir un effet boomerang. La question est de savoir ce que deviendront les membres du CNT puisque, si l’OTAN s’en va, ils ne peuvent mener une guerre contre les forces loyalistes. Ibrahim Moussa, le porte-parole du Gouvernement légitime de Libye déclarait qu’ils ont des armes pour se battre. Aujourd’hui, on sait que près de 5.000 missiles anti-aériens SAM-7 issus de leurs arsenaux sont introuvables. Le tout n’est pas dans les mains d’Al Qaïda, loin s’en faut. Crainte de l’OTAN qui semble vouloir fuir…mais enfin

Malgré les arguments avancés par les prédateurs, doit-on parler d’élucubrations ? L’avenir, leur avenir, est sombre en Libye. Qu’en sera-t-il pour les renégats ? Probablement l’exil, mais où ? Paris devrait avoir la décence de les accueillir même comme ils refusent de le faire pour les pauvres victimes de cette guerre scélérate…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *