Libye – dernières nouvelles du front (07-10-2011)

Les combats ont eu lieu pour l’essentiel à Syrte ce jour. Les forces du CNT/OTAN/Al Qaïda, sont à « fond la caisse » comme on dit, pour faire tomber Syrte. Bombes, armes lourdes, missiles, tout y passe. Après des bombardements aveugles et intensifs sur la ville, toujours rien. Pire, les aéronefs de l’OTAN ont détruit entièrement l’Université de Syrte, des immeubles civils en plein centre ville, l’aéroport et un hôpital, soupçonnant ces lieux d’abriter les loyalistes.

C’est ainsi que sont entrés dans la ville, les renégats, à pied, pensant qu’ils n’allaient pas combattre outre mesure. Mais, alors que les médias « meanstream » annonçaient dans la journée avec enthousiasme que les pro-Kadhafi étaient encerclés, c’est plutôt l’inverse sur le terrain. Ce soir, nous pouvons vous affirmer la fuite du centre ville des renégats, repliés désormais côté est et ouest de Syrte, qui espèrent encore et toujours des bombardements de l’OTAN.

Certains combattants apeurés, après la mort d’une cinquantaine d’entre eux dans  la soirée, ont lamentablement perdu le corridor ouvert par les bombardements de l’OTAN. Cet axe stratégique a été perdu, puisque, les tireurs embusqués et/ou snipers, en liquident comme l’éclair, avec une précision « diabolique ».

Ragdaline: dans cette petite ville à 130 km au sud de Tripoli, les « rebelles » ont été défaits. Pas moins de 30 ont été éliminés.

Bani Walid: encore 20 renégats tués, et 30 capturés.

Sabha: on nous signale de violents combats se déroulant en ce moment dans la ville. Hélas, nous ne pouvons ni confirmer ni infirmer l’information.

Mais qui leur a dit que Syrte et Bani Walid étaient les derniers bastions de Kadhafi ? Pour rappel, tout le sud libyen est….VERT. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *