Libye – Kadhafi malade, prêt à quitter la Libye.

 

C’est la même rhétorique. Ils sont tellement prévisibles et risibles que ça dépasse l’entendement. Quand on n’arrive pas à battre un homme à la loyale, on l’accuse de tous les maux ou on l’empêche de s’exprimer. Quand on est incapable d’assumer ses mensonges, on en créé d’autres. Quand on veut démoraliser, on se lance dans une propagandastaffel inique. Quand on veut de se débarrasser de son chien, on l’accuse de rage.

Depuis ce matin, la nouvelle dialectique morbide et mortifère concerne la maladie très grave de Mouammar Kadhafi qui négocierait une sortie honorable pour lui et les siens avec un exil en Afrique du Sud. Relayée par France 24 que je suis en direct de mon bureau, il ne sera pas étonnant que, comme une trainée de poudre, tous les médias moutons et « mainstream » reprennent la pseudo information comme un seul homme.

Que ne vont-ils pas inventer ? Quand on dit la vérité, ils vous rétorquent que Mouammar Kadhafi le dictateur vous paie. S’il y a des gens qui ont profiter de l’argent de Kadhafi et qui volent les avoirs libyens, il faut chercher de leur côté, pas du mien. Je n’ai, ni de près ni de loin, un quelconque contact avec le clan Kadhafi. Je ne le défends non plus mais condamne une guerre inique liée sur du mensonge. Comme en Irak notamment. On sait ce qu’est devenue l’Irak.

Après avoir tourné le dos à sa mission, après avoir commis des crimes contre l’humanité qui ne seront jamais jugés, aujourd’hui, les mêmes désinformateurs reviennent et nous sortent une nouvelle version de la guerre en Libye. Pour eux, la pression tous azimuts de l’OTAN fait donc plier Mouammar Kadhafi. En 6 mois, sa santé s’est détériorée, il est aux abois…etc. Mais, croyez-vous que le Conseil national de transition (CNT ) pourra gouverner la Libye ? Surtout une Libye où rien ne sera plus gratuit ? En 6 mois, le CNT a dépensé plus de deux ans des économies libyennes. Les États-Unis ont volé les avoirs libyens par millions de dollars pour rémunérer les traîtres de Benghazi…

La seule et unique envie de faire partir Mouammar Kadhafi réside dans un projet inavouable, celui de faire main basse sur le pétrole libyen et non sur la soi disant protection des populations civiles. Et si la coalition diabolique veut par tous les moyens que lui et ses proches quittent le pays, c’est simplement parce qu’ils sont populaires. Ainsi, ils savent très bien que s’ils participent à la « démocratie », s’il y a une vraie élection, ils ne peuvent que perdre. Le reste n’est que verbiage vaseux et bien sûr, mensonge. C’est le retour des désinformateurs mortifères.

EXPOSITION EN RUSSIE SUR LES CRIMES DE L’OTAN

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *