Libye – La nouvelle connerie de Barack Obama

 

Mouammar Kadhafi et Nelson Mandela en 2009

Je ne sais pas, mais, qu’en pensez-vous ? Je crois que Barack Obama est devenu fou. Comment un fils d’Afrique peut-il permettre qu’il y ait une guerre en Afrique ? Comment peut-on soutenir des soi disant opposants armés, des rebelles, de cette manière ? Si d’aventure, les rebelles libyens, ces renégats de Benghazi, prennent le pouvoir, sans nul doute, le fracture sera terrible dans ce beau pays qui, depuis 40 ans, voit son évolution exponentielle. Un pays désertique qui a vu un projet astucieux du guide libyen, la Grande Rivière, pour faire venir l’eau du désert qui représente 95% du territoire, de l’eau potable qui alimente…Benghazi. Cette oeuvre gigantesque qui puise dans les réserves souterraines, estimées à 4 000 milliards de mètres cubes, qui se sont constituées entre 40 000 et 12 000 ans avant notre ère, quand le Sahara était couvert d’une végétation tropicale.  Selon l’Unesco, la Grande Rivière est « le plus grand projet d’ingénierie civile au monde ». La Libye est un pays sans impôt. Tous les indicateurs étaient au vert avant l’attaque barbare. What else ?

On peut dire tout ce qu’on veut de Kadhafi mais, aujourd’hui, en Libye, le problème n’est pas lui, mais ces insurgés djihadistes. Si vous suivez bien l’information, la France tente de sortir de cette crise, en usant d’un subterfuge astucieux, celui de dire qu’on peut dialoguer avec les islamistes qui sont pour la paix, la parité et tutti quanti. Il s’agit d’un leurre des autorités françaises, par la voix du ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé.

Hier, il a proposé un dialogue aux mouvements islamistes dans le monde arabe, dès lors qu’ils appliquent les règles du jeu démocratique et refusent toute violence. Et pourtant, les galopins de Benghazi, font preuve de violence. Mais enfin…Fermons les yeux, même s’il faut dîner avec le diable, pourvu que Kadhafi s’en aille.

Et là, on apprend avec stupeur que le gouvernement américain a lancé une intense recherche pour trouver un pays qui pourrait accueillir le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi après son éventuel départ. Vous avez bien lu, son éventuel départ. Pour où donc ? Que lui reproche-t-on ? D’avoir tiré sur des civils…armés ? Et que font-ils eux-mêmes ces clowns ?


Que c’est beau de mettre la charrue avant les boeufs ! Mais ces gens nous prennent-ils pour des guignols ? De qui se moquent-ils ? Cette sortie hypocrite relève simplement de la situation en Libye qui s’enlise. Dans la vidéo en dessous, le politologue et spécialiste du monde arabe Khattar Abou Diab réagit aux propos d’Alain Juppé. Il met le ministre français à poil. Tout ça pour ça ? En finir avec Kadhafi ?

Comment peut-on faire confiance en ces goujats de Benghazi ? Oui, c’est normal de se révolter quand on estime que le pouvoir en place vous bâillonne. En revanche, faire preuve de dictature dans les actes, notamment,  en instaurant déjà, sans avoir l’aval du peuple, le drapeau de la royauté passée, est-ce crédible ? Et que dire de la revendication qui serait le départ de Mouammar Kadhafi pour accepter un cessez-le-feu ? Il faut vraiment être con comme Barack Obama pour s’embarquer dans ce genre de galère organisée par des fachos.



Juppé propose un dialogue avec les islamistes par BFMTV
Islamistes : réactions à la main tendue de Juppé par BFMTV

Une pensée sur “Libye – La nouvelle connerie de Barack Obama

  • avatar
    17 avril 2011 à 21 09 27 04274
    Permalink

    Bonjour Alain Jules,
    merci pour l’info sur la Grande Rivière.

    p.s. la photo de votre article date du 13 juin 1999


    Celle-ci de mars 1999
    DG

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *