Libye – L’arnaque de la CPI sur le clan Kadhafi

 

Le procureur de la CPI, M. Luis Moreno?Ocampo, vient de montrer à la face du monde qu’il ne sert que les grandes puissances. Vous l’avez déjà vu requérir un mandat d’arrêt contre un « grand » de ce monde ? Que nenni. Et pourquoi ? En réalité, il vient au secours de l’OTAN, qui n’arrive pas à déloger Mouammar Kadhafi. Résultat des courses, il requiert dans la foulée, sans aucune preuve matérielle, un mandat d’arrêt contre Mouammar Kadhafi pour…..crime contre l’humanité.

Alors, les justificatifs de l’action de la CPI existent-ils ? Où sont les preuves ? Dans quel endroit les enquêtes ont été menées et par qui ? A quel moment a-t-on eu les résultats ? Voyez-vous, personne ne peut montrer, depuis le début des hostilités, un charnier ou les soi-disant victimes civiles que les troupes de Mouammar Kadhafi ont tué. A moins que les renégats de Benghazi soient devenus des civils. Cette injustice doit être dénoncée, même si on déteste le leader libyen.

Ce mandat d’arrêt contre Mouammar Kadhafi pour crime contre l’humanité, de son fils Saif Al-Islam, et du chef du renseignement libyen, Abdallah Al-Senoussi, pour crime contre l’humanité fait partir sans doute des plus grandes arnaques du 21e siècle. Une façon de dire aux autres fidèles de Mouammar Kadhafi qu’on les épargne mais, s’ils restent auprès du leader, le même sort leur sera réservé. Finalement, la CPI est le bras juridique, avec l’ONU, des forts qui s’habillent d’oripeaux élogieux pour faire croire aux nigauds qu’il y a des guerres humanitaires.

J’avoue, et vous conviendrez avec moi, que, si cette institution (CPI) était crédible, elle devait d’abord s’attaquer à Bush père, ensuite au fils, après leurs génocides respectifs sur les populations civiles…irakiennnes. Mais….les États-Unis n’ont jamais ratifié cet accord de la CPI. Cherchez l’erreur !La Russie ne l’a pas signé, la Chine aussi. Normal, avec le Tibet et la Tchétchénie, il peut y avoir des dégâts. Mais pourquoi les États africains ont-ils signé ce machin ? Même l’Inde a dit Niet!

Probablement, les coalisés au sein de l’OTAN nous diront maintenant que, puisque la CPI veut traduire Mouammar Kadhafi devant sa cour à la Haye, aux Pays-Bas, il faut descendre le chercher. Quelle honte ! Dans ce conflit ridicule, à forte odeur de pétrole et d’esclavage vis à vis de l’Afrique puisque Kadhafi voulait relever ce continent, l’apathie des Autorités africaines me désole. Seul le président burkinabè Blaise Compaoré a déploré lundi à Ouagadougou le peu d’engagement des pays africains sur la conflit en Libye alors que le problème se déroule sur le « sol africain ».

Une institution judiciaire se doit d’être juste sinon, elle ne sert à rien. Les pays africains doivent quitter ces organismes qui ne servent que les intérêts des pays occidentaux…Aujourd’hui, avec ce conflit libyen, ce sont plutôt les pays de l’OTAN qui doivent être condamnés avec tous les crimes perpétrés par leur soin, en Libye, tout particulièrement à Tripoli…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *