Libye – Les dernières nouvelles du front (13-10-2011)

 

Mouammar Kadhafi

Nous allons parler uniquement de Syrte puisque c’est le symbole de victoire pour les renégats de Benghazi, ces bandits de grands chemins que les occidentaux veulent placer à la tête de la Libye, à coup de Tomahawk, de bombes sales et tutti quanti. Mais, la tâche est tellement rude que, ils sont obligés de passer par le mensonge et la ruse pour faire croire qu’ils sont maîtres de la situation. Que nenni.

Tiens, les jours se suivent et se ressemblent sur le front. Les médias nous ont rabâché durant trois jours déjà, sur la probable…, puis l’avancée…, enfin la prise de Syrte. Il n’en est rien. C’est la sempiternelle propagande mise en place pour essayer de décourager les patriotes et les loyalistes qui se battent bec et ongles, contre les envahisseurs pas comme les autres, mais des nazis.

Après avoir pris des photos dans l’hôpital de Syrte, le QG de la police vidée de ses hommes puisque victime de bombardements intensifs des soldats de l’apocalypse de l’OTAN et qu’ils prétendaient avoir pris, c’est la débacle. Alors que c’est l’énergie du désespoir qui les a conduit dans les lieux pour enlever les infirmières Philippines pour les amener de force dans leur hôpital de campagne où leurs blessés s’entassent -raison du vrai passage de Moustapha Abdeljalil-, les rebelles ont pris leurs pieds à leurs cous, pour s’enfuir, après la riposte kadhafiste et les bâtiments piégés. De vrais nigauds !

Les dirigeants Occidentaux doivent mourir de jalousie lorsqu’il pense à Mouammar kadhafi, un dirigeant aimé de son peuple, ce dernier étant prêt à mourir pour lui. Malgré les bombardements, les menaces, les intimidations et les forces disproportionnées, rien n’y fait. Il faut se rendre à l’évidence, le CNT ne peut prendre la Libye que par la terreur de l’OTAN. Si l’OTAN se retire, de l’aveu même d’un général américain, en deux jours, les loyalistes reprendront le pays. Vous avez dit révolution ? laquelle ? Celle importée par Sarkozy and co ?

Cette vidéo montre bien que nos vaillants mauviettes, ces renégats, une bande de va-nu-pieds qui a mis la Libye à feu et à sang pour les intérêts de l’étranger, sont hors de la ville et usent de chars, hormis les bombardements de l’OTAN, pour faire plier les pro-Kadhafi. Mais, la puissance de feu est impuissante face à l’intelligence de l’homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *