Libye – Les renégats: « notre paie, notre paie, notre paie ! »

 

Par

TRIPOLI-Le CNT/OTAN avait tout promis aux « combattants » dépareillés. Le beurre, l’argent du beurre et la laitière en option. Mais, pas seulement. Il avait aussi promis le scalp de Kadhafi et surtout la rencontre au paradis avec mille vierges pour chaque combattant. Mais, Mouammar Kadhafi tombé au champ de bataille, ceux qui revendiquent cet assassinat font valoir, à juste titre d’ailleurs, puisque sa tête avait été mise à prix par le CNT et Hillary la mégère à la beauté féroce (comprendre laide)- je ne suis pas beau rassurez-vous-, veulent leur dû. Quand on pense que ces galopins n’avançaient que grâce aux frappes de l’OTAN, on peut se demander quel est leur mérite. Mais, enfin…

Pour retrouver le guide, les renégats de Benghazi avaient promis une récompense de 1,3 million de dollars à quiconque livrerait Kadhafi au CNT, mort ou vif. Hillary Clinton, toute honte bue, sachant qu’il était localisé à Syrte, renchérissait. Les promesses semblent très vite oubliées. Alors, depuis un certains temps, les sous-fifres des  malfrats occidentaux sont en plein crise. Un noeud coulant aussi difficile à dénouer que l’impossibilité d’attacher un oeuf d’une seule main.

Alors, désormais, après avoir vendu leurs armes pour la plupart, des pick-up volés, des centaines de combattants et non combattants libyens protestent dans la capitale Tripoli. N’ayant jamais répertorié les soi-disant combattants, finalement, même ceux qui étaient au chaud quelque part, le deviennent. Après avoir causé le chaos en appelant à la rescousse des prédateurs étrangers, il va falloir maintenant régler la note. Le Qatar, vivement critiquer par les agents de la CIA libyens, probablement mandatés par la Maison blanche, semble refuser la perspective. Or, les maîtres sont à l’abri, et profitent déjà plus ou moins des retombées pétrolifères et gazières.

Alors que tout manque, causant au passage la flambée exponentielle des prix, il va falloir nourrir sa famille. Ah, qu’il est loin le temps de la gratuité ! Putain, seulement 8 mois ! Depuis mars, avec les milliers de réclamations, comment pouvoir payer tous ces malfrats ? Finalement, quand on accepte que le chaos s’installe chez soi, il faut assumer. La révolte par procuration vire peu à peu. Ceux qui analyseront la révolte des mineurs dans Germinal de Zola, comprendront la description d’un peuple en proie à une vraie révolte cette fois-ci. Une transfiguration apocalyptique se prépare. Bravo l’OTAN !

Voilà comment on transforme un pays paisible, en un champs de ruines, simplement, pour son profit, ou, sa réélection éventuelle. N’est-il pas beau tout ça ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *