Libye – L’incroyable armée de Mouammar Kadhafi

 

Ne croyez-vous pas que finalement Nicolas Sarkozy est poisseux ? J’en veux pour preuve ses échecs sur le plan national pour commencer, avec l’UMP qui se disloque véritablement et le flou artistique de son Gouvernement. Sur le plan international, tout va mal. C’est l’écrivaine à succès Calixthe Beyala qui m’avait dit que « tout ce qu’il touche foire », ajoutant que son « soutien à Alassane Ouatarra était mauvais signe ».  Après avoir envoyé la France sur 5 fronts, le roitelet élyséen est dans l’impasse. Pas besoin de parler de Somalie, d’Afghanistan où le quidam s’est aligné sur Barack Obama les pieds joints en tuant de Gaulle car il est s’est inféodé à l’OTAN, la Côte d’Ivoire où le roi d’Abidjan, Laurent Gbagbo lui fait des misères, Sarkozy est finalement un loser. Et que dire de la Libye ? Ambiance.

On apprenait, hier, que, finalement, les rebelles libyens sont dans une impasse indescriptible.  Après plusieurs bavures, de l’Otan et dans leur camp, le moral est dans les chaussettes. En route vers le front de l’Est ils ont repeint en rose vif le toit de leurs véhicules pour éviter qu’ils ne soient la cible des frappes aériennes de l’Otan. La question est de savoir si les forces loyalistes ne feront pas pareil.

Jeudi dernier, une colonne de blindés insurgés a été touchée par un raid alors qu’elle faisait route vers la ville pétrolière de Brega, dont rebelles et forces loyalistes se disputent le contrôle depuis des jours. Cinq insurgés ont trouvé la mort. Mais, les forces pro-Kadhafi sont en passe de prendre le dessus. Ainsi, la ville d’Adjabiya se vide de ses habitants. le stratège de guerre Kadhafi n’est pas à comparer à Botul-BHL ou à Pinocchio-Sarkozy. Pire, quand on sait que la vraie armée de Kadhafi n’est même pas encore entrée dans les combats, on peut craindre le pire pour les alliés. Quel amateurisme ! Et dire que le zozo BHL est reparti à Benghazi.

L’Otan, qui commande l’intervention militaire en Libye depuis la fin mars, après surtout le retrait des forces américaines, a reconnu que ses avions étaient probablement responsables de cette bavure, la deuxième en une semaine. L’Alliance explique que les forces kadhafistes se regroupent dans des zones abritant des civils, ce qui complique la tâche de ses aviateurs. Eh oui, c’est une stratégie payante et tant mieux. Comme nous le mentionnons plus haut, la vraie armée de Kadhafi est encore dans les casernes. Sur le terrain actuellement, il s’agit des citoyens formés par l’armée libyenne dits d’auto-défense. Incroyable, non ?

Finalement,  la communauté internationale fait appel en sourdine aux Africains. Ces derniers se rendront en Libye, demain, pour essayer de rencontrer les belligérants, en vue d’obtenir un cessez-le-feu. Et, le secrétaire général de l’Otan, Rasmussen a déclaré dans le journal allemand Das Spiegel, qu’il n’y a pas de solution militaire en Libye. Les guerres faciles ? Il n’y en a pas. Mouammar Kadhafi n’est pas mort, et Laurent Gbagbo aussi d’ailleurs. (un petit clin d’oeil à mes amis Ivoiriens qui m’ont tancé hier soir)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *