Libye – Reddition des rebelles CNT du front de Syrte

Syrte

Syrte

Dans ce jeu de massacre orchestré par le trio de losers Barack Obama qui laisse mourir Troy Davis, un innocent sans dire un seul mot, pas qu’il a le pouvoir sur le dossier, simplement regretter qu’un pauvre monsieur s’en aille sans preuve, Nicolas Sarkozy qui joue les pompiers pyromanes pour Israël à l’ONU, David Cameron l’idiot du village, quelque chose semble sonner le tocsin. C’est un véritable paradoxe dans la mesure où les terroristes de l’OTAN se sont engagés à poursuivre leur oeuvre macabre en Libye avec l’argent du Qatar durant encore 3 mois. Quelle honte pour un pays dit arabe !

Depuis le début de ce conflit abscons, il me semble, la chance a souri aux méchants. Comme le dit une chanson chrétienne, « le temps de Dieu est arrivé ». Pour ceux qui croient bien sûr. On a appris ce matin que les renégats de Benghazi sont rentrés dans leur fief, après avoir essuyé, comme vous le savez, plusieurs revers aux portes de Bani Walid et Syrte la belle (photo). Ils n’en peuvent plus. Les soldats de pacotille critiquent l’OTAN, courroucé par leur manque d’engagement dit une islamiste.

Faut pas déconner mon cher rebelle autoproclamé. Sans l’OTAN, vous n’aurez même pas gagné un seul centimètre du territoire libyen que vous voulez détruire. Je comprends votre blues et celui de l’OTAN. A cet effet, une grogne des soldats se fait jour. Ils ne savent plus ce qu’ils bombardent. On leur dit: « bombarder cet immeuble » mais, parfois, ils apprennent que c’était une habitation, un hôpital etc. C’est vrai que 7 mois de bombardements sont quand même excessif alors qu’il n’y a plus rien à bombarder à part les civils maintenant.

Cette fuite du front de Syrte ressemble étrangement à une reddition sans fin. Syrte tien parce que le peuple tient. Bani Walid est debout parce que le peuple est debout. Les islamistes disent qu’ils font une pause et reviendront dans une…semaine car, ils leur manque des munitions. Ils ont toujours des idées, sorte de fuite en avant pour justifier leur défaite. Là, il n’y a pas de doute, la peur est entrain de changer de camp. Les amis, en voulant instaurer votre démocratie d’exclusion, vous comprendrez que vous roulez à tombeau ouvert. 

« Man no run ! » comme on dit au Cameroun ! Ne fuyez pas, ce n’est que le début de la résistance.

Une pensée sur “Libye – Reddition des rebelles CNT du front de Syrte

  • avatar
    23 septembre 2011 à 6 06 36 09369
    Permalink

    Je suis tout a fait d,accord avec toi Alain. Jamais les pseudos rebelles – mercenaires de l’OTAN et de la France ne connaitront la paix en Libye occupée, jusqu’a leur expulsion de Libye. Je ne ferais qu’une petite remarque dans un autre texte j’aurais écrit que la résistance du peuple libyen a débuter non pas avec L’OTAN mais avec le débarquement des mercenaires venus soulevé les Royalistes réactionnaires à Benghazi dont le drapeau honteux flotte temporairement sur Tripolli et à lONU – la honte.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *