Libye – Sarkozy et BHL à la peine !

 

Tripoli – L’arrogance avec laquelle le colonel Botul Henri Levy et le général Pinocchio-Sarkozy s’en sont pris à la Libye commence à ressembler à une vaste fumisterie. Sans étudier le terrain ni mesurer le degré de fidélité des partisans du guide libyen, nos deux stratèges militaires se sont lancés dans une entreprise néfaste impliquant d’autres puissances. Alors que c’est bel et bien le régime libyen qui est agressé, il a proposé plusieurs fois un cessez-le-feu ou des négociations volontairement ignorées et boycottés par les insurgés avec la bénédiction de l’OTAN. Et maintenant, puisque Mouammar Kadhafi dont la loyauté de la plupart des militaires est effective, et juste après le «dommage collatéral» ou plutôt bavure ayant causé la mort d’un des fils du président libyen, la CPI s’en mêle et parle de crime contre l’humanité du régime Kadhafi. Cherchez l’erreur !

La réunion à Rome du Groupe de contact tombe à pic, avec une nouvelle sollicitation des renégats de Benghazi, qui ont sollicité mardi un crédit de 3 milliards de dollars auprès de leurs alliés occidentaux. A chaque fois, on parle des attaques sanglantes du régime libyen, jamais des exactions des insurgés. Jamais des assassinats ciblés de l’OTAN au sol, alors qu’il ne devait que contrôler l’espace aérien. La résolution 1973 est donc caduque, violée et, en retour, on demande à Kadhafi de respecter les fausses règles érigées par la « communauté internationale ». On peut aimer ou détester le côté folklorique de Mouammar Kadhafi mais de dire urbi et orbi que l’OTAN a évité un bain de sang est une escroquerie, c’est entrer par effraction dans la tête des autorités libyennes et justifier une guerre préventive qui n’avait pas lieu d’être.

L’ultime syncrétisme de cette vaste escroquerie est de vouloir désigner une bande de traîtres à leur Nation -prêts à brader les richesses de leur pays aux Occidentaux, pourvu qu’ils aient, eux, le pouvoir en homme-lige de l’Occident et mettant à mal la fierté arabe-, comme « l’aspiration du peuple libyen ». Au nom de quoi donc ? Sur le terrain, alors que la résolution 1973 est constamment violée, les médias ne le mentionnent jamais. Or, celle-ci,  qui devait protéger les populations civiles, ramener la paix, favoriser le dialogue, voit plutôt un seul camp tout refuser mais, personne ne lance des cris d’orfraie. La Chine avait déjà exigé l’arrêt des hostilités en Libye après l’assassinat samedi du fils cadets du guide libyen et de 3 de ses petits-fils par les forces de l’OTAN. l’Union Africaine, quant à elle, a toujours souhaité un règlement du conflit de façon pacifique mais, on sait très bien qui cause le chaos en Libye, avec le soutien de l’Occident.

La guerre en Libye n’est pas humanitaire et ne le sera jamais. C’est encore un mensonge abyssal de faire croire à une telle connerie.  Les intérêts sont autres et pas besoin de vous faire un dessein. Il est plus qu’urgent de dénoncer ce machin qu’est l’ONU, qui ne sanctionne que les petits. Dans le dossier libyen, plutôt vide, il serait important de dire non à ce mensonge. Qu’a-t-il fait face aux massacres israéliens à Gaza ? Rien. Qu’a-t-il fait face aux massacres américains en Irak ou en Afghanistan ? Rien. Ah, l’ONU, c’est décidément l’Organisation nazie unifiée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *