Libye – Syrie : l’ONU crédible passe par la libération de Seif al-Islam et de la Syrie

Par Allain Jules

Mouammar Kadhafi et Bashar al-Assad

La secrétaire d’État américaine, Hillary Rodham Clinton, reste dans sa position belliciste. Elle a osé affirmer, hier, que, la crédibilité de l’ONU ne pouvait passer que par la mise sur pied de leur plan sordide concocté par la Ligue arabe, Paris, Washington et Londres. Comme si le monde entier ne devait faire que leur volonté ou était unipolaire. Déjà trompé sur le dossier libyen, Moscou ne pouvait pas une nouvelle fois se faire duper par la propagande malsaine des prédateurs qui veulent laisser pourrir la situation en Syrie tout en soutenant des terroristes avec en réalité, en ligne de mire, Téhéran et la mise hors-jeu de la résistance panarabe avec le Hezbollah ou le Hamas. Le reste n’est que littérature.

Ceci est la preuve que ces gens ne sont que de vulgaires criminels. Le plan secret et/ou agenda secret est entrain d’accoucher d’une souris. L’ambassadeur russe à l’ONU, Vitali Tchourkine, a prévenu mercredi que la Russie opposera son veto au Conseil de sécurité à toute proposition de résolution sur la Syrie qu’elle juge “inacceptable”. Le rapport de la Ligue arabe vient de rendre son verdict en faveur du régime syrien. La crédibilité de l’ONU  passe tout d’abord par la détermination des responsabilités liées à la guerre en Libye, et l’examen objectif de ce rapport qui prouve bien que Damas n’a jamais menti.  6000 morts crient-ils urbi et orbi.Mais, lorsqu’on leur dit de présenter les morts, on ne voit personne, notamment les civils et les militaires car, ce sont les terroristes soi-disant pro-démocrates qui les tuent, et non le régime.

En ceci, il faut que la fameuse Cour pénale internationale (CPI)  mette en accusation ceux qui ont perpétré un véritable génocide  en Libye, sans toutefois oublier ceux qui ont commandité ou ceux qui ont exécuté le frère guide Mouammar Kadhafi. A propos justement de Seif al-Islam, accusé par la CPI d’avoir commis des crimes contre l’humanité et d’avoir recruté des mercenaires, le dossier est vide. Aïcha Kaddafi a demandé à la CPI la permission, « à titre exceptionnel », de transmettre des informations afin de « protéger les intérêts de son frère » Seif el-Islam. L’ONU fera-t-elle entendre sa voix puisqu’il sera jugé par le CNT qui a déjà fait fuir des ONG à cause de sa barbarie sur les prisonniers. qu’il détient ?  La demande formulée par la fille Kadhafi est considérée comme« amicus curiae » c’est à dire en tant qu’ami, transmis à la CPI par son conseil Nick Kaufman.

Une ONU crédible passe par  la libération de Seif al-Islam et de la Syrie, infestée de terroristes. Sa crédibilité ne peut passer par la mise en accusation du régime syrien. Bashar al-Assad avait demandé d’attendre 14 mois pour que le pays n’implose pas. Pourquoi personne ne veut aller vers cette situation qui va de l’intérêt de la Syrie ? Au nom de quel principe l’ONU aurait la légitimité d’exclure un chef d’Etat d’un pays donné ? Quel texte de la charte des Nations unies le permet ?

Une pensée sur “Libye – Syrie : l’ONU crédible passe par la libération de Seif al-Islam et de la Syrie

  • avatar
    2 février 2012 à 5 05 26 02262
    Permalink

    Clinton qui parle de crédibilité de l’ONU…. pff! S’il y a bien un pays qui a fait dériver la crédibilité de l’ONU, ce sont bien les États-Unis d’Amérique, contre qui, des tonnes de condamnations ne sont pas passées, parce qu’ils avaient leur veto!

    Washington a bafoué toutes les lois internationales, tant celles protégeant les Humains que celles de guerre, où certains gestes sont jugés déplacés et criminels. Washington viole toutes les lois! Meurtre extra-territoriaux, enlèvements, séquestration, torture, emploi de mercenaires (La CPI accuse Kadhafi d’employer des mercenaires, alors que ça fait plus d’un siècle que Washington le fait!), utilisation d’armes lourdes contre des civils (un autre reproche qu’ils ont fait à Kadhafi, alors que Washington le fait depuis plus d’un siècle!), possession d’armes nucléaires et menace d’y recourir (la menace d’y recourir est un crime), appel au meurtre d’un dirigeant étranger (C’est également un crime punissable par les lois internationales…), puis encouragement à la guerre dans les médias (C’est également un crime pour les médias, de soutenir un effort de guerre, quel qu’il soit…) et j’en passe!

    Washington n’a AUCUNE crédibilité! Aucune! C’est un État voyou, comme le disait William Blum, dans son livre intitulé «L’État voyou». William Blum était un fonctionnaire du département d’État états-unien, il en a des choses à dire, sur son pays.

    Washington a également couvert plusieurs pays de mines anti-personnelles, c’est également un crime de guerre et un crime contre l’humanité. Calculez chaque fois où Washington a détruit une maison dans ses guerres, où il n’y avait aucun combattant, c’est un crime de guerre! personne n’a le droit de détruire les habitations où aucun combattant ne loge et personne n’a le droit de détruire les hôpitaux et les écoles. Or, Washington a déjà tout fait ça! Des tueurs de masse!

    Cette salope de Clinton n’a aucune leçon à faire à qui que ce soit, elle a elle-même appelé au meurtre d’un dirigeant étranger, c’est un crime de droit commun. Personne n’a le droit d’appeler au meurtre de qui que ce soit. Quiconque regarde les émissions états-uniennes populistes, sait toutefois très bien que bien des personnalités de ce pays de merde le font très souvent, en direct, à la télévision. Rappelez-vous le pasteur, Pat Robertson, qui appelait au meurtre d’Hugo Chavez, le président démocratiquement élu du Venezuela!

    Répondre
  • avatar
    2 février 2012 à 5 05 34 02342
    Permalink

    Si les lois étaient justes et respectées, Washington aurait depuis longtemps fait faillite, pour cause d’étouffement sous le poids des sanctions internationales qu’elle méritait amplement!

    Si les ois étaient justes et respectées, Hillary Clinton et son mari seraient en prison, comme la plupart des présidents de ce pays d’ailleurs.

    Il n’y a pas de justice, ni même d’apparence de justice. Ce sont les plus forts qui décident et pas de chance Alain Jules, la CPI est financée par ces Empires du Mal, par cet Axis of Evil! Le TPI également, il n’y a aucune chance qu’ils accouchent de condamnation contre les pays fauteurs de trouble! Aucune chance!

    Bon, je vais aller écrire de quoi sur l’eugéniste Pierre-Hugue Boisvenus, il le mérite bien cet enfoiré de merde, qui propose rien de moins qu’une corde dans les cellules des «assassins» et qui plaide le retour de la peine de mort, au nom du coût des prisonniers! À quand la peine de mort pour les pauvres, une corde avec le chèque de BS calice?

    Je souhaite un cancer généralisé à cet enfoiré de Boisvenus! Ce serait un foutu bon débarras pour les Canadiens!

    Répondre
  • avatar
    2 février 2012 à 7 07 09 02092
    Permalink

    Je trouve inconcevable que les gouvernements et médias occidentaux ne se réfèrent en aucun moment au Rapport des observateurs arabes, devenu public sur les pages web depuis près d’une semaine. Pourquoi? Serait-ce que les observations et constats faits par ces 166 personnes, provenant de 6 pays de la région du M.O., viendraient anéantir leurs montages médiatiques de diabolisation contre le régime et le Président Al Assad? Ils en sont à citer maintenant UNICEF pour déclarer qu’il y a eu plus de 6000 morts, tous causés par les forces gouvernementales. Ce chiffre de 6000 ne vous rappelle-t-il pas les soi-disant 6000 civils tombés sous les balles de Kadhafi et qui a servi pour arracher une résolution des Nations Unies? Cette information s’est avérée par la suite complètement fausse. Mais il était trop tard. L’intervention de l’Otan avait déjà fait plus de 100000 morts et de cela les Nations Unies n’en parlent pas.

    Répondre
  • avatar
    2 février 2012 à 18 06 50 02502
    Permalink

    Oscar

    Pourquoi ne pas avoir indiqué la source du rapport et permettre ainsi à toute personne qui désire se faire une idée propre de la situation en Syrie de le consulter?

    Version française
    Version anglaise

    Je vous recommande la lecture des paragraphes 45 et al.

    Pierre R. Chantelois

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *