Marissal, nous voilà!

Beaucoup de sites ont fait leur palmarès des événements de l’année 2012. D’autres se sont singularisés en disant qu’ils ne le feraient pas. Entre ceux qui vont à la soupe et ceux qui ne mangent pas de ce pain là, nous avons choisi la plate – ou sage, ça dépend de votre philosophie – voie du milieu – en vous proposant le texte de celui qui, à notre avis, arrive en tête du palmarès des créateurs de palmares: Vincent Marissal

http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/vincent-marissal/201212/26/01-4606892-les-bons-coups-de-2012.php

La paresse n’est pas totalement étrangère a notre décision, mais nous croyons vraiment  que ce sont les bons choix

Ce matin, il fait un soleil radieux, avec 23 C. et le bon merlot rouge coute 4 dollars la bouteille à Buenos Aires.   C’est encore bath, le temps du tango. Je vous reviendrai dans quelques jours, pour redire du mal du monde et de l’humanité. C’est le plus facile. C’est s’aimer un peu qui est difficile

Pierre JC Allard

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *