mes deux dernières publications dans « Marianne » :

Raymond

En continuité des deux articles. Mais qu’est-il advenu de Mister P. Hartz ? […Si par « notre pays » l’on entend les 10 pour cent les plus riches de la société allemande, alors Schröder a raison. Ils en ont énormément profité. Là, aussi les statistiques sont révélatrices. En 2008, le revenu des 10 pour cent les plus riches était huit fois supérieur à celui des 10 pour cent les plus pauvres. Ce chiffre a augmenté ces quatre dernières années, depuis le début de la crise économique. Dans les années 1990, le rapport était de six pour un. En 2010, 924.000 millionnaires vivaient en Allemagne à côté de 4,5 millions de bénéficiaires de Hartz IV. Depuis, le nombre de millionnaires devrait avoir dépassé le million. Les mesures Hartz IV et l’Agenda 2010 qui l’accompagne, introduits par le SPD et Les Verts, ont représenté une attaque contre l’Etat providence allemand qu’aucun gouvernement conservateur n’aurait réussi à concrétiser. Ces « réformes » n’ont été possibles qu’avec le soutien actif des syndicats….

….Peter Hartz, quant à lui, n’est pas en mesure de savourer son « succès ». En 2007, il a été condamné à deux ans de prison avec sursis et à une lourde amende et il est à présent banni de la société. Hartz a été impliqué dans un scandale de pot-de-vin tellement manifeste et qui impliquait les délégués du comité d’entreprise de Volkswagen que même la justice allemande a finalement été contrainte d’agir ] Suite et source-ci dessous

http://www.wsws.org/fr/articles/2012/aou2012/hart-a29.shtml

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *