Metis, Indiens, Cour Pilate et jugement Shylock

Les Métis et les Indiens non inscrits sont des Indiens au sens de la Constitution canadienne, a tranché mardi la Cour fédérale.

La Cour fédérale, apres 13 ans, vient de rendre ainsi un decision qui est une insulte à l’intelligence. Pas parce que cette décion est mavaise, mais parce qu’elle ne règle rien. La Cour a décidé de jouer à celle qui ne comprend pas. La justice de ce pays me désespere, qui ne perd jamais ainsi une occasion de se laver les mains « à la Pilate » et d’utiliser sans limite le dilatoire pour laisser finalement  le temps règler les problemes qu’elle n’a pas le courage de résoudre.

Pilate vient de dire aux « non-inscrits » qu’ils ont les droits des Inscrits, mais refuse de préciser si le gouvernement a envers eux le devoir de fiduciaire qu’il a envers les inscrits. C’est dire à Shylock qu’il a droit à sa à sa livre de chair… mais sans verser une goutte de sang !  Ca s’appelle rire du monde.

Croit-on, en effet,  que les demandeurs-requérants plaidaient pour le droit de mettre le label “Autochtone” sur les tomahawks vendus aux touristes ? Les non-inscrits veulent savoir s’ils auront les memes privileges d’assistés sociaux que les inscrits. Point. Barre.  Le reste est bavardage et recevoir le manche du couteau sans la lame après 13 ans d’attente ne peut que donner le gout d’aller chercher des scalps.

Attention, on est dans du sérieux !  On a ici le choc entre le “droit” et le “bon droit”. Le bon droit dit que ce pays était a eux, qu’on le leur a volé, qu’on devrait le leur remettre et partir… Mais nous savons tous que nous, les ‘blancs” ne le ferons pas.  Affaire de « bon sens »… tel que NOUS le définissons. Alors on compte sur le “droit” que l’on va se créer pour nous dire qu’on n’a pas à partir. C’est le scenario Palestine, mais en plus gros et avec un équilibre différent des forces

Le bon sens veut se créer un droit et acheter sa paix: on veut savoir à quel prix. Allonger quelques mlliards de dollars  pour 600 000 nouveaux entretenus sociaux, serait-ce une aubaine ?  Je l’ignore, mais je trouve inacceptable et dangereux que la Cour fédérale se soit défilée.  Encore des fonctionnaires qu’on aura payés pour rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *