Miscellanées !

Je blogue depuis la capitale de l’Europe, Bruxelles. Pas grand chose à se mettre sous la dent ce jour. Rien ou presque en effet. Je ne vais pas parler de moi mais de bribes d’info. On ira aux Etats-Unis, en Espagne, au Cameroun et en France aussi. Ici, en Belgique, rien. Je suis au taquet et doit revenir sur Paris où je me rendrai sur les Champs-Elysées devant la boutique Guerlain aux environs de 16h…

Commençons par le spot publicitaire baptisé «voter est un plaisir». Il fait scandale en Espagne. Concocté par la gauche catalane, la droite joue les vierges effarouchées et parle de la dignité des femmes qui est bafouée. Hum ! Regardez donc cette fille qui vote. C’est même tellement bon qu’elle atteint littéralement l’extase, allégoriquement s’entend. Elle a très chaud, joue avec son bulletin et la fente de l’urne pour une métaphore suggestive, jusqu’à l’orgasme final.

Quel malheur !

Là, nous sommes aux States. Mon héros de jeunesse, Wesley Snipes, accusé de fraude fiscale est obligé d’aller purger sa peine. Ah, ces juges américains et les noirs. Le grand amour quoi. L’acteur de « Blade » voulait être rejugé. Hélas pour lui. 3 ans derrière les barreaux à 48 ans, c’est pas terrible. D’un autre côté, mieux vaut ne pas frauder le fisc. Conseil d’ami. Avec mon activité internétique, je fais attention pour que le fisc ne tombe pas sur moi à bras raccourcis, envoyé par ce pouvoir un peu olé olé…

Petit tour en France. Qui a dit que Sarkozy n’a rien à y voir avec les rétrocommissions de l’affaire de Karachi ? Claude Guéant bien sûr. Mais, hier, sur le plateau de tf1 et aussi chez Guillaume Durand hier soir sur la 2, l’ancien premier Dominique de Villepin a été clair (clic vidéo). C’est Chirac qui a voulu mettre fin à ça et non l’inverse.

Now, c’est le Cameroun cher à mon coeur. Une rumeur a fait état du décès du chanteur Guy Lobé. Il est l’un des meilleurs chanteurs de makossa, ce rythme venu du Littoral. Immense star du côté de Yaoundé ou Douala et dans l’ensemble du pays. Malade, il était hospitalisé à Paris, ville dans laquelle il vit.  Désormais en convalescence, certains l’ont vite enterré avec en prime, l’envie de faire le scoop du moment. Démenti formel de la famille et honte à ceux qui l’ont tué sans vérifier.


On se retrouve ce soir sans doute. Mais avant, Rendez-vous sur les Champs-Elysées (clic), va-t-on se retrouver ? Je l’espère.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *