Morts pour AREVA ?

Deux otages français viennent de trouver la mort à la frontière du Mali. Les médias, quasi d’une seule voix, incriminent des brigands ou des terroristes qui seraient seulement intéressés par transformer leurs otages en monnaie sonnante et trébuchante. Pourtant AREVA et son nucléaire ne sont pas si loin, mais pas grand monde ne l’évoque. Depuis la prise d’otage, l’information a évolué au fil des jours. Au départ, seule l’armée nigérienne avait décidé (…)


International

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *