Multirécidiviste de notre rubrique « Ferme ta gueule ! » : Laurent Wauquiez

Il suffit de consulter les articles où nous mentionnons Laurent Wauquiez pour s’apercevoir du statut qu’il a su acquérir sur ce blog : il est l’une de nos pires têtes à claques ! Pour démontrer à quel point il le mérite, voilà qu’il se distingue à nouveau, avec une énorme désinformation. Une fois n’est pas coutume, félicitations à France 2 pour l’avoir parfaitement démontée, dans son 13h du 24 octobre dernier. « La fameuse taxe à 75% : 200 millions ; l’augmentation de l’impôt sur le revenu qui touche les classes moyennes : 1,5 milliard d’euros. Donc la réalité, c’est que quand on prend 1 € aux plus riches, on prend 6 € aux plus modestes », avait affirmé Wauquiez le 3 octobre, sur France 2 également. C’est énorme de tout mélanger à ce point ! D’abord « les classes moyennes », puis « les plus modestes », dans lesquels le fourbe inclut… tout le monde ! C’est ce qu’explique France 2« C’est faux, expose Jean-Paul Chapel, du service économique de la chaîne et présenté comme son « vérificateur en chef ». Le barème de l’impôt sur le revenu, qui a été gelé, ça touche tous les contribuables (…). Petite erreur de méthode, Laurent Wauquiez a tout simplement mis dans la catégorie des plus modestes les ménages qui, par exemple, gagnent 70 000 € par mois. Vous conviendrez avec moi que ça colle pas ! Pour mémoire, le revenu moyen en France, c’est 1610 € par mois. Alors Laurent Wauquiez a refait ses calculs et a fait un autre communiqué : « Quand le gouvernement prend 1 € aux plus aisés, il demande 2 € aux classes moyennes ». Désolé mais, là encore, c’est faux, toujours pour la même raison : il met dans les classes moyennes tout le monde sauf les 100 000 personnes ultra-riches qui sont soumises à l’Impôt sur la fortune et gagnent plus de 13 000 € par mois. Ça représente 0,3% de la population. Alors il n’y a pas de définition officielle des classes moyennes, mais mettre 99,7% des ménages dans les classes moyennes, c’est pousser le bouchon un petit peu loin. » C’est rien de le dire ! Mais ce qu’oublie Chapel – si nous décernions des félicitations tout à l’heure, là pour le coup, c’est un carton jaune bien foncé ! -, c’est que ce fameux gel du barème de l’impôt, c’est Fillon qui l’a fait voter par l’UMP, sous Sarkozy ! Hollande, que le diable l’emporte, l’a maintenu, reniant une de ses promesses, en en exemptant seulement les deux premières tranches. Mais venir le lui reprocher de la part de la droite – qui ose tout, c’est à ça qu’on la reconnaît -, c’est vraiment fort de café. Par contre, Nous on peut !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *