NAISSANCE DE LA CONSCIENCE DES CONSCIENCES

  Il y a de ces périodes où les évènements se bousculent plus intensément et plus rapidement qu’à certaines autres époques. Nous vivons tous, comme individus, comme sociétés et comme peuples, dans des «  bulles » qui constituent, à un moment ou l’autre, ce qu’est le monde pour nous. Un vieux proverbe yiddish dit : «  Pour le ver qui vit dans un radis, le monde entier est un radis . » C’est vrai pour nous qui vivons dans une culture, dans un système politique, dans une croyance religieuse, dans un système économique et qui pensons qu’en dehors de ces formes d’appartenance, c’est le néant. Ces « bulles » sont nos repères jusqu’à ce que nous en sortions.

L’histoire nous enseigne qu’il y a de ces « bulles » qui éclatent sous la pression de consciences qui n’arrivent plus à s’accommoder d’un monde qui étouffe et déshumanise. Les plus âgés se souviendront des années 1950 et 1960, marquées par l’éclatement de bulles dans plusieurs secteurs. Il y a eu l’éclatement de la bulle sociale avec la montée des mouvements sociaux, celle des travailleurs et des syndicats, celle des luttes révolutionnaires en Amérique latine, en Afrique et en Asie. On se souviendra de mai 1968, en France, mais aussi de toutes les autres manifestations importantes dans les pays du Nord et du Sud, de l’Est et de l’Ouest. Il y a eu, également, l’éclatement de la bulle morale et religieuse que les mouvements hippies des années 1960 et la tenue du Concile Vatican II illustrent merveilleusement bien. Plus près de nous, n’assistons-nous pas à l’éclatement de la bulle de systèmes économiques et politiques qui nous retiennent dans un monde de moins en moins crédible, de plus en plus exclusif, discriminatoire et fermé aux exigences d’une conscience humanitaire ouverte à tous les peuples de la terre ?

Si « la bulle des cavernes », il y a de cela des millénaires, n’a pu retenir l’arrivée de l’ « HOMO SAPIENS », l’HOMME PENSANT, et qu’il en fut de même des autres « bulles » qui se sont formées tout au long de son histoire, comment n’en serait-il pas de même pour celles qui nous enferment aujourd’hui dans un monde qui nous garde à l’étroit ? Le père Teilhard de Chardin, ce grand paléontologue du siècle dernier, bien connu pour sa vision sur l’évolution de l’Univers et de l’Homme, disait «  qu’un courant héréditaire et collectif de réflexion s’établit et se propage : l’avènement de l’Humanité à travers les Hommes” . Selon cette pensée, l’évolution de l’HOMO SAPIENS suit son cours. Son développement dans l’Histoire se mesure à la qualité de l’HUMANISME dont il est l’incarnation.

Un regard rapide sur le monde qui nous entoure nous laisse plutôt avec la déprime. Les oligarchies et les empires continuent à faire la loi et à imposer leurs volontés aux deux tiers de l’Humanité. Ils ont la force des armes, celle de la corruption et de la manipulation. Un peu plus, nous les prendrions pour des dieux alors que le monde auquel ils nous convient est fondé sur le mensonge, l’hypocrisie, l’exploitation et la cupidité. Une situation pratiquement irréversible, tellement les moyens sont disproportionnés entre les uns et les autres. Pourtant, il y a quelque part une CONSCIENCE qui n’a pas abdiqué et qui porte la force de ce «  courant héréditaire et collectif  » à laquelle ces forces stagnantes de l’évolution ne sauraient résister. Ne vivons-nous pas à une époque où la «  conscience des personnes et celle des peuples » se trouvent à la croisée des chemins où elles doivent faire siens, soit les impératifs d’une Humanité inclusive ou soit la cupidité d’une Humanité qui en exclue les deux tiers ? N’est-ce pas là le défi que les personnes et les peuples devront relever en ce XXIème siècle ?

En Amérique Latine, des personnes et des peuples répondent à ce défi en redonnant la parole à leur conscience et en répondant oui à une HUMANITÉ toujours plus inclusive. Les oligarchies, les hiérarchies et l’Empire s’y résistent. Tous les arguments et tous les moyens sont bons : corruption, assassinat, désinformation systématique et diabolisation de ceux et celles qui en sont l’inspiration. Par contre, l’histoire de l’évolution nous enseigne qu’autant les forces de la matière n’ont pu retenir, il y a des milliers d’années, l’émergence de l’HOMO SAPIENS, autant les forces oligarchiques et ses alliés ne sauront retenir l’émergence de l’HOMME NOUVEAU, CONSCIENCE DES CONSCIENCES. Le combat de David contre Goliath se poursuit, mais la force physique ne peut en aucun temps rivaliser avec la force morale des consciences.

Je regrette que nos médias se fassent si peu l’écho de l’émergence de cette HUMANITÉ INCLUSIVE et de ceux et celles qui s’en font les prophètes et les instigateurs. Je me considère un privilégié, assis aux premières loges, lorsque je lis les réflexions de Fidel Castro, que j’écoute les propos d’Évo Morales, président de la Bolivie, cet homme hors du commun, que j’entends Cristina Fernandez, cette femme toute frêle, réélue à la présidence de l’Argentine avec la plus forte majorité de toute son histoire. Que dire de l’inspiration que portent les discours d’Hugo Chavez, ce président du Venezuela que nos médias voudraient voir mort. Je suis émerveillé de l’arrivé à la Présidence de l’Uruguay, d’un homme, Jose Mujica, dont la trajectoire a été un long chemin de croix, 15 années en prison, torturé, humilié, mais resté toujours serein et fidèle à lui-même. Il est avant tout, un aimant de son peuple, de la justice, de la vérité, et de beaucoup d’humanité. Une véritable préfiguration de cette HUMANITÉ à laquelle nous aspirons tous et toutes et à laquelle nous somme conviés. Je ne saurais taire l’arrivée de cette autre femme, Milda Roussef, à la tête du plus important pays de l’Amérique latine, le Brésil. Elle a connu, elle aussi, ce qu’était la prison et la torture sous les régimes militaires et oligarchiques.

Ce n’est certainement pas en écoutant Harper, Sarkozy,  Obama ou Hilary Clinton que je vais trouver ce fil d’Ariane conducteur et inspirant de l’évolution de l’homme et de la femme vers UNE HUMANITÉ INCLUSIVE.

«  L’Issue du Monde, les portes de l’Avenir, l’entrée dans le super-humain, elles ne s’ouvrent en avant ni à quelques privilégiés, ni à un seul peuple élu entre tous les peuples ! Elles ne céderont qu’à une poussée de tous ensemble, dans une direction où tous ensembles peuvent se rejoindre et s’achever dans une rénovation spirituelle de la Terre.  » (Teilhard de Chardin, Le Phénomène Humain, p. 245) .

Joyeux Noël à vous tous et toutes. La flamme d’un monde nouveau n’est pas éteinte. Elle porte l’espérance à toute personne de bonne volonté

Oscar Fortin

Québec, le 25 décembre 2011

http://www.dailymotion.com/video/xmh7me_chavez-c-est-le-fmi-qui-dirige-l-europe-pas-les-peuples_news  

http://www.legrandsoir.info/Copenhague-l-heure-de-la-verite.html (Fidel Castro)

2 pensées sur “NAISSANCE DE LA CONSCIENCE DES CONSCIENCES

  • avatar
    25 décembre 2011 à 5 05 14 121412
    Permalink

    Merci pour ce merveilleux article Oscar; il rétablit l’équilibre dans l’importance des informations.

    Souhaitons qu’un jour prochain, tous comprennent que la seule façon d’assurer vraiment sa propre survie est d’assurer celle des voisins.

    Je te souhaite à toi et à tous un très Joyeux Noël.

    Amicalement

    André Lefebvre

    Répondre
  • avatar
    25 décembre 2011 à 15 03 32 123212
    Permalink

    Belle vision! dont nous avons tous besoin en ce monde où tout passe à la vitesse de l’éclair.
    Car l’Histoire est faite par des humains. Mais en ce moment, j’ai « l’impression » que nous assistons à un fermoir: seul le présent compte.
    Belle erreur! Tout a été bâti sur le passé.
    On cultive l’instantané, et l’on récolte …ce qu’on cultive.
    Bonne journée!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *