Nano Story : Le bon rouage

La chaîne de commandement ne connaît pas vraiment la grève, puisque celle-ci fait partie intégrante du processus de travail en viager. À un certain niveau, mieux vaut rester à jamais au bas de l’échelle que d’obtenir une promotion éphémère entre augmentation et retraite. La culture d’entreprise sanctifie le silence de masse à mesure que celui-ci se fait naturellement, pour des raisons d’espoir, d’avenir. 
Parce que les ordres les plus simples ne sont rien sans le masochisme de rigueur, mais le bonheur est à la clef, à la carte, autour du cou. Dès lors, à chaque inspection, il est de bon ton de faire le ménage pour suivre le règlement quitte à perdre tout ce qui nous habite. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *