Nano Story : Un métro nommé désir

Le strapontin ou la vie. Ici les règlements de comptes opposent le plus souvent le peuple de la gériatrie au droit divin de la poussette. C’est le cycle de la vie qui se mord la queue de mère en fille. Cette guerre fait sauter un à un tous les verrous de la bienséance. Parce le monde se divise en deux catégories : celles qui ont un utérus en état de marche et celles qui enfantent pour en obtenir un autre. Bref un combat entre mères porteuses se disputant le titre suprême de faiseuse de “vie” et ceci la bouche grande ouverte – à bout portant. Mais en définitive, nul ne sortira indemne de cette histoire entre une poitrine fuyante et un bassin en expansion, excepté la ménopause !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *