Netanyahou et les fauteurs de paix

On parle parfois – discrètement –  d’une « exception ashzkénaze ». Un segment de la population juive dont l’intelligence, mesurée par les tests conventionnels, serait significativement supérieure à celle des autres groupes humains qu’on peut identifier. Pourquoi discrètement? Parce que, compte tenu de l’envie bien ancrée dans la nature humaine, se faire dire qu’on est plus doué peut être gratifiant, mais peut être tout aussi nuisible que de se faire traiter de pauvre cloche.

Personne ne se presse donc au portillon aller vérifier si les Ashkénazes sont vraiment si intelligents… et ça reste une légende. Ce qu’on peut vérifier sans études complexes, toutefois, c’est que ceux qui se réclament de la culture juive ont apporté à l’humanité une contribution hors de toute proportion avec leur nombre. Sans remonter bien loin, avoir Marx, Freud et Einstein dans une même cuvée en fait indéniablement un crû exceptionell par ses effets, qu’on aime ou non le communisme, la psychanalyse et la bombe atomique…

Pourquoi le souligner ? Parce qu’il est improbable que les Israéliens soient bêtes, alors que le massacre de pasagers d’un flotllle de sympathisants pro-palestinins en haute mer au large de Gaza apparaît comme une évidente bêtise. Il y a donc une incohérence à résoudre. Dans quelle problématique plus large cette opération apparemment stupide peut-elle s’inscrire qui, à défaut de la justifier, la rendrait compréhensible ? Le plus vraisemblable, c’est qu’il s’agit d’un pion avancé dans une partie qui se joue entièrement aux USA. Beaucoup veulent voir Israel comme la queue qui meut le gros molosse USA, mais cette vision repose, à mon avis, sur deux fausses prémisses.

La première, c ‘est celle d’une population en Israel bénéficiant de lourds sacrifices financiers consentis par la diaspora juive américaine… La réalité, si on voit les choses plus objectivement, c’est qu’on a déplacé vers Israël une population qui y est assiégée, vivant depuis 60 ans dans l’équivalent de tranchées sur la ligne de feu. Les USA ont ancré au Moyen Orient un gros porte-avions « Israel » défendant les intérêts USA. On donne de l’argent aux Sabras, bien sûr, mais c’est peu pour les services qu’ils rendent.

Pourquoi peut-on se permettre de leur donner si peu ? Parce qu’ils sont surtout motivés par un message religieux… dont la crédibilité est celle de tout autre message religieux, c’est à dire objectivement nulle. Les Juifs déplacés vers Israel sont utilisés. Instrumentés par une légende. Il faut donc être de mauvaise foi pour s’étonner qu’il y ait tant de fanatiques en Israel. S’ils n’étaient pas fanatiques, bien peu seraient en Israel ; ils seraient à Grossinger et à Miami.

La deuxiàme fausse prémisse, c’est celle d’une diaspora juive en Amérique qui serait monolitiquement unie dans son soutien a Israel. Il n’est pas sûr du tout que Quidam Lambda de la diaspora juive aux USA soutienne vraiment Israel autant qu’on veut nous le faire croire. Ceux qui parlent au nom de cette diaspora, oui, soutiennent Israel, bien sûr, mais ils sont un establishment dont je doute fort de la ferveur religieuse. Ne joueraient-ils pas de leur judéité comme d’un atout, dans un pinochle dont les enjeux sont des contrats, de l’influence politique et du fric ?

C’est une partie qui se joue aux USA. Contrairement aux idées savamment entretenues, l’establishment juif américain est d’abord américain. Le Juif américain moyen aussi, d’ailleurs, qui est BIEN aux USA et s’y sent chez-lui. Il souhaite naturellement que l’Amérique reflète de plus en plus les valeurs juives qui sont les siennes, mais il ne voudrait sous aucun prétexte partir pour Israel ! Je parierais gros que son indéfectible souten à Israel est d‘abord une peur terrible de la pression sociale exercée par ses élites dominantes et qu’il serait bien soulagé que la paix en Palestine vienne enlever de sa chaussure cet ennuyeux grain de sable qui ne lui rapporte RIEN.

Obama et son équipe aussi, d’ailleurs… et c’est la que ça devient intéressant. La gouvernance américaine veut la paix en Palestine. Netanyahou, non: le pouvoir en Israel repose sur la guerre. Netanyahou rue donc dans les brancards quand on parle de paix et met Obama dans l’embarras, lui faisant sérieusement perdre la face… alors que la bataille politique contre les Républicains fait rage. Exaspérant.

Pour la première fois, il y a une divergence d’intérêt sérieuse entre la Présidence démocrate aux USA … et ceux qui gouvernent en Israel et leurs alliés d’un certain grand capital. Pas question pour les Démocrates d’affronter directement le lobby juif, mais on peut saper son influence. J-STREET – dont J-Call en Europe est le reflet médiatique – sort donc tout a coup sur la scène politique américaine, comme un lapin d’un chapeau.

Qu’est-ce que J-Street ? Des fauteurs de paix. Un mouvement qui met en lumière l’opposition jusque là muette des Juifs américains pacifistes aux bellicistes du lobby juif dominant.. J –Street est là pour rallier les éléments pacifistes de la diaspora qui voudraient assumer pleinement leur américanité, sans céder plus longtemps au chantage d’une faction au sein de la communauté juive qui s’enrichit d’une guerre qui est pour l’ensemble de cette communauté totalement néfaste.

Serait-il surprenant que ce soit Obama qui ait choisi de faire financer et organiser discrètement J-Street ? Si, apuyés par le pouvoir aux USA, les pacifistes de la diaspora n’ont plus peur de se manifester et découvrent qu’ils sont une majorité, les fanatiques d’Israel, Netanyahou en tête, pourraient devoir adopter une toute autre attitude. Une attitude de paix.

Grave menace pour ceux en Israel qui ne pensent que plaies et bosses. Quoi de mieux qu’une vague d’antisémitisme pour conjurer la menace des fauteurs de paix ? Une synagogue brulée, un cimetière profané… et hop, le reflexe de peur peut jouer pour ramener le Juif américain moyen dans le giron des fauteurs de guerre.

Massacrer quelques pro-palestiniens, n’est pas cher payer pour obtenir cette réaction antisémite… Quand on voit cette dynamique, on comprend pourquoi l’antisémitisme, qui est toujours un crime, serait aussi aujourd’hui une erreur. Un dossier bien délicat à gérer pour Obama… Mais tous les espoirs sont permis.

Pierre JC Allard

43 pensées sur “Netanyahou et les fauteurs de paix

  • Ping :Netanyahou et les fauteurs de paix « LA VIDURE

  • avatar
    7 juin 2010 à 1 01 13 06136
    Permalink

    Ils sont nombreux les juifs qui sont totalement contre les agissements du pouvoir qui contrôle Israël, ils sont aussi courageux, mais les médias les ignorent, pensant nous faire croire que tous les juifs et Israéliens sont derrière Israël.

    La presse israélienne caractérise de façon consistante les activistes israéliens pour la paix comme étant de la « gauche », ce qui est révélateur. Il n’en reste pas moins que c’est un mouvement qui est bien plus large que la simple gauche. Beaucoup d’Israéliens comprennent que ce leur gouvernement fait, l’est à leur détriment.

    Thousands demonstrate in Tel Aviv against blockade

    Left-wing groups in Israel organized a demonstration in Tel Aviv Saturday night in support of the international activists on the Rachel Corrie which was boarded by IDF forces earlier in the day and directed to the port in Ashdod.

    Members and supporters of NGOs Gush Shalom, Physicians for Human Rights and Peace Now and the political parties Hadash and Meretz organized the event, which started with a march from Rabin Square and culminated with a rally of several thousand protesters at Museum Plaza in Tel Aviv later in the evening.

    JEWS PREPARE TO CHALLENGE THE GAZA SIEGE

    In a harbor in the Mediterranean a small vessel is waiting for a special mission.

    She will be sailing to Gaza during the second half of July. In order to avoid sabotage, the exact date and name of the port of departure will be announced only shortly before her launch.

    “Our purpose is to call an end to the siege of Gaza , to this illegal collective punishment of the whole civilian population. Our boat is small, so our donations can only be symbolic: we are taking school bags, filled with donations from German school children, musical instruments and art materials“, says Kate Leiterer, one of the organizers.

    “For the medical services we are taking essential medicines and small medical equipment, and for the fishermen we are taking nets and tackle. We are liaising with the medical, educational and mental health services in Gaza ,” Leiterer said.

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 1 01 17 06176
    Permalink

    Le pasteur d’Obama (dont il dût se dissocier, après plus de 20 ans) était Jeffrey Wright, un antisioniste notoire, plus ou moins lié au mouvement de Louis Farrakhan, un antisioniste très connu et très controversé leader nationaliste Noir.

    Selon Ben-Artzi, Obama doit son antisémitisme à l’endoctrinement subi auprès de son ancien pasteur, Jeremiah Wright. « Je n’ai aucun doute sur le fait que quelqu’un qui a passé 20 ans avec un pasteur antisémite prêchant la destruction d’Israël en a assimilé quelque chose » lepost.fr/article/2010/03/18/1994400_les-extremistes-juifs-accusent-obama-d-antisemitisme.html

    Le ‘cadeau de verre brisé’ offert par Netanyahou à Obama par l’intermédiaire de Biden, c’était un message codé. Netanyahou faisait ainsi passer un message, comme le faisait remarquer Wayne Madsen. waynemadsenreport.com/articles/20100312_1

    Judea Declares War on America’s 44th President
    Michael Collins Piper
    http://pascasher.blogspot.com/2010/04/aipac-foxman-lauder-weisel-contre-obama.html

    PJCA écrit: ‘Serait-il surprenant que ce soit Obama qui ait choisi de faire financer et organiser discrètement J-Street ?’

    =>JFK & Obama?
    mikepiperreport.com/Articles_Archive/AmericanFreePress/AFP2008_07-12/Michael_Collins_Piper_AFP20081201_Could_Obama_%60Pull_a_JFK%27_in_Office.html

    =>Plans Flop For Moderate Pro-Israel Lobby, J-Street
    mikepiperreport.com/Articles_Archive/AmericanFreePress/AFP2009_07-12/Michael_Collins_Piper_AFP20091116_Plans_Flop_for_Moderate_Pro-Israel_Lobby.html

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 1 01 40 06406
    Permalink

    Les médias associent les antisionistes à la gauche parce que la gauche a un historique anti-colonialiste (la droite est plutôt pro-colonialiste).

    Mais il y a un problème avec l’argument condamnant Israel comme étant « colonialiste ». (argument que j’entends de la bouche de Chomsky par exemple…)

    Tout d’abord, c’est très malhonnête de rapprocher le carnage commis en Palestine à la fondation de l’Amérique! Le mot « colonie » est tellement mal choisi pour décrire ces nids de parasites incrustés en Palestine! (Évidemment, on sait tous aussi que la technologie de l’époque des grandes colonisations était nullement aussi efficace et l’entreprise de génocide n’a jamais été aussi systématique et meurtrière.)

    Chomsky (et Finkelstein), deux rock stars de la nébuleuse « antisioniste », refusent de remettre clairement et radicalement en question le droit d’Israel d’exister. Ils vont dire que ce droit à l’existence vient avec des responsabilités… ils vont contourner la question (par solidarité tribale!). Mais au fond ils croient que l’existence d’Israel fait partie de la donne, que cet État est définitivement établi et que son existence est irréversible, pareil comme l’existence des États-Unis est définitivement établie et irréversible. J’en viens donc à la conclusion que ceux qui font le rapprochement entre la fondation d’Israel et la fondation des USA font un rapprochement malhonnête et du coup ils se trouvent à légitimer l’existence d’Israël.

    Les USA n’ont pas été fondé dans un massacre et un vol de terres comparable à celui fait aux USA. Aussi, la fondation des USA s’est faite dans un contexte qu’on ne peut juger avec les vues morales à la mode de nos jours. En revanche, l’État d’Israel est directement fondé et continue toujours de plus en plus à s’établir sur le massacre systématique d’un peuple. Ce massacre fait au nom du colonialisme peut et doit être examiné au regard des critères de morale en vigueur de nos jours, car dans le cas d’Israel, le massacre se produit sous nos yeux! On parle pas de ce qui s’est passé il y a des siècles, on parle de ce qui se passe maintenant! On dirait qu’Israel se justifie lui-même en se disant: ‘les autres (États occidentaux) l’ont fait avant moi, alors j’ai pleinement le droit de le faire’. L’argument condamnant Israel en tant que ‘colonialiste’ suit la même logique! Il suit la logique israélienne, qui est fausse dès le départ. Sa conclusion ne peut donc qu’être fausse.

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 1 01 41 06416
    Permalink

    LOL

    J’ai voulu dire: ‘Les USA n’ont pas été fondé dans un massacre et un vol de terres comparable à celui fait en Israel’.

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 2 02 12 06126
    Permalink

    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/quatre-militants-palestiniens-tues-par-la-marine-israelienne_897504.html

    Je ne sais pas si les juifs sont si intelligents que vous l´affirmez. Probablement, mais l´intelligence peut être négative. S´ils continuent à tuer tous les Palestiniens il ne restera plus qu´eux dans le territoire qu´ils ont usurpé aux Palestiniens en les chassant et en les tuant dès 1940. Rappelons aussi les 1200 morts par bombardements, bombes de phosphore, etc.. à Gaza il ya quelques mois à peine.
    L´intelligence criminelle de ces gens va faire qu´ils vont sur la lignée probablement essayer de tuer le plus possible de Palestiniens (de Gaza ou pas) puisqu´ils constatent que la communauté internationale est absolument incapable de les accuser de quoi que ce soit ni d´imposer une quelconque sanction, même pas symbolique.
    Ni d´arrêter le cruel et ILLEGAL blocus économique à Gaza. Et pendant ce temps le décadent et censeur sioniste rédacteur chef de l´Express Eric Mettout se demande s´il ne faut pas supprimer les commentaires sur Gaza (sur son blog) qui sont déjà amplement censurés dès que l´on critique à peine l´intouchable fasciste israel. C´est très simple.Ne publiez plus que les bonnes nouvelles d´israel, monsieur Mettout et monsieur le directeur Barbier. Vous le faites déjà. Mais l´Express ne sert pas à la France.Il sert à israel. Si ça continue comme ça, les juifs vont finir par interdire complètement les medias d´informer lorsqu´ils assassinent.

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 5 05 15 06156
    Permalink

    ‘On parle parfois – discrètement – d’une « exception ashzkénaze ». Un segment de la population juive dont l’intelligence, mesurée par les tests conventionnels, serait significativement supérieure à celle des autres groupes humains qu’on peut identifier.’

    Il faut voir cela du point de vue de la ‘ponérologie politique’, qui étudie l’influence de la psychopathie sur la société, les structures de domination et l’émergence d’une société pathocratique :

    ( Lien censuré)

    ‘L’idée de base est qu’un réseau toujours-renforcé de psychopathes et de d’individus reliés commence peu à peu à dominer, éclipser les autres. Cela dégénère vite en la pathocratie d’un système dans lequel une petite minorité pathologique prend le contrôle d’une société de personnes normales. Le fait terrifiant est que ces fous passent pour des personnes «normales», mais en réalité elles sont totalement dépourvues de conscience et d’empathie pour la souffrance des autres. Ils s’en tirer avec leurs crimes parce que la plupart d’entre nous sont trop naïf pour imaginer que nos propres compatriotes – surtout lorsqu’ils sont arrivés à des postes de pouvoir – pourrait être si méchant, et concluent par conséquent que les coupables doivent être “l’autre” tribu. De cette façon, les escrocs profitent joliment en jouant des deux côté d’un conflit, en manipulant un côté contre l’autre. Les psychopathes sont en partie façonnées par une composante génétique, alors que les sociopathes sont dit avoir été conditionnés par leur environnement.

    ( paragraphes censurés)

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 7 07 13 06136
    Permalink

    Druide : Le fait terrifiant est que ces fous passent pour des personnes «normales», mais en réalité elles sont totalement dépourvues de conscience et d’empathie pour la souffrance des autres. Ils s’en tirer avec leurs crimes parce que la plupart d’entre nous sont trop naïf pour imaginer que nos propres compatriotes – surtout lorsqu’ils sont arrivés à des postes de pouvoir – pourrait être si méchant, et concluent par conséquent que les coupables doivent être “l’autre” tribu. De cette façon, les escrocs profitent joliment en jouant des deux côté d’un conflit, en manipulant un côté contre l’autre.

    Très bien dit, heureusement il y a quelques personnes sur ce blogue qui ne sont pas trop naïf comme vous, moi et les autres qui voguent sur ce blogue. Notre point commun au travers nos divergences serait notre lucidité.

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 7 07 19 06196
    Permalink

    @ Druide:

    Je crois, au contraire, que rien historiquement ne ressemble autant à la colonisation de la Palestine par les Juifs que la colonisation de l’Amérique du Nord par les Européens. On pourrait en discuter longtemps… mais ce serait un autre débat.

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 7 07 29 06296
    Permalink

    Druide:

    Je ne peux pas vous laisser dire sur ce blogue :  » Les psychopathes sont en partie façonnés par une composante génétique  » en ajoutant que « il se trouve une forte prépondérance de psychopathes chez les Juifs Ashkenazes, qui sont les descendants de la tribu Turque Khazar ». On pourrait interpréter ce commentaire comme raciste et ce site ne peut lui donner son aval.

    Le site auquel vous référez impose d’ailleurs des contraintes à sa diffusion:
    http://www.cassiopaea.org/cass/political_ponerology_lobaczewski.htm )

    FAIR USE NOTICE This site contains copyrighted material the use of which has not always been specifically authorized by the copyright owner. We are making such material available in our efforts to advance understanding of environmental, political, human rights, economic, democracy, scientific, and social justice issues, etc. We believe this constitutes a ‘fair use’ of any such copyrighted material as provided for in section 107 of the US Copyright Law. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, the material on this site is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes. For more information go to:

    http://www.law.cornell.edu/uscode/17/107.shtml. If you wish to use copyrighted material from this site for purposes of your own that go beyond ‘fair use’, you must obtain permission from the copyright owner.

    Pierre JC Allard

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 7 07 36 06366
    Permalink

    Dans son analyse, comme toujours hyperfine, de l’assaut israëlien contre les convois humanitaires, Pierre JC Allard y va de ce savant commentaire:

    « La réalité, si on voit les choses plus objectivement, c’est qu’on a déplacé vers Israël une population qui y est assiégée […] Les Juifs déplacés vers Israel sont utilisés. Instrumentés par une légende. Il faut donc être de mauvaise foi pour s’étonner qu’il y ait tant de fanatiques en Israel. S’ils n’étaient pas fanatiques, bien peu seraient en Israel ; ils seraient à Grossinger et à Miami ».

    Hum… Israël est officiellement fondé en 1948, nous sommes aujourd’hui en 2010, ça nous donne donc 62 ans d’existence à cet État, donc suffisamment de temps pour en être à 2 ou 3 générations d’Israéliens nés en Israël. Comme tout être humain de cette Terre, un Israélien né en Israël est probablement attaché au coin de pays qui l’a vu naître. On peut certainement, d’un côté, parler de fanatisme, assurément religieux, pour une partie de cette population, on peut de l’autre simplement parler d’un patriotisme commun et habituel, partagé par tous les habitants de cette planète.

    Vrai, un Israélien né en Israël n’a probablement connu que l’état de siège créé par le permanent terrorisme arabe. Ce contexte doit assurément exacerber le patriotisme israélien, il ne faut pas être doué d’une intelligence hors du commun pour le comprendre. Dans ces circonstances, étendre la notion de fanatisme à une grande portion de cette population me semble relever bien davantage du préjugé que de l’observation objective…

    Autre savant commentaire de Pierre JC Allard:

    « Il n’est pas sûr du tout que Quidam Lambda de la diaspora juive aux USA soutienne vraiment Israel autant qu’on veut nous le faire croire ».

    Ah bon??!! Et où voyez-vous des diasporas monolithiques sur cette planète? Aviez-vous le sentiment que la diaspora juive faisait exception face à l’ensemble des autres?

    Se gargariser de mots, comme le disait un politicien bien de chez nous…

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 8 08 03 06036
    Permalink

    Texte à lire maintes et maintes fois avant d’en comprendre tout le sens subtil.

    J’en partage totalement la conclusion en revanche je reste dubitatif sur certains points qu’il me faudra relire.

    Les USA ont soutenu la création d’Israël comme ils ont soutenu les Talibans en Afghanistan, le résultat est le même pour ceux qui en subissent les conséquences mais aussi le même pour les USA : La perte de contrôle de leur bébé extrémiste.

    100% d’accord avec la deuxième « fausse prémisse » sauf une nuance : « Ne joueraient-ils pas de leur judéité comme d’un atout, dans un pinochle dont les enjeux sont des contrats, de l’influence politique et du fric ? »

    Même s’ils ne soutiennent Israël que pour le fric ils le soutiendront toujours et quoi qu’il arrive pour ne pas perdre leur poule aux œufs d’or .

    -« Je parierais gros que son indéfectible soutien à Israël est d‘abord une peur terrible de la pression sociale exercée par ses élites dominantes et qu’il serait bien soulagé que la paix en Palestine vienne enlever de sa chaussure cet ennuyeux grain de sable qui ne lui rapporte RIEN. »

    Pourtant si je suis bien votre développement ce n’est pas logique.
    Leur fond de commerce tourne en vases clos : Exactions Israéliennes / Réactions de l’opinion publique / Exactions anti-sionistes / Compassion (retour à l’étape N°1).

    Si nous n’entendions pas parler d’Israël, si Israël était « un pays comme les autres », ils perdraient leur fond de commerce.
    Si Israël vit en paix il sera difficile pour eux de continuer à se faire passer pour de pauvres victimes.
    Financièrement et en influence l’establishment juif américain perdrait beaucoup de voir Israël en paix .
    Vous le confirmez ici : « sans céder plus longtemps au chantage d’une faction au sein de la communauté juive qui s’enrichit d’une guerre qui est pour l’ensemble de cette communauté totalement néfaste. »
    —-
    « Si, apuyés par le pouvoir aux USA, les pacifistes de la diaspora n’ont plus peur de se manifester et découvrent qu’ils sont une majorité, les fanatiques d’Israel, Netanyahou en tête, pourraient devoir adopter une toute autre attitude. Une attitude de paix. »

    Tout çà fait exact mais beaucoup ont des choses à y perdre, l’enjeu est de savoir s’il est possible de transformer des fanatiques en pacifistes …
    Le cas Afghan et le cas Irakien tendraient à montrer que ça n’a jamais été réussi…

    Il ne faut pas oublier une donnée essentielle : L’éducation !
    Des Israéliens nourris dès le berceau au « complexe de Massada » , auxquels l’éducation nationale Israélienne apprend dès le berceau qu’en dehors d’Israël tout le monde est antisémite, ne peuvent pas se dé-programmer .

    Le fait que leur langue officielle soit l’hébreu ne fait que d’isoler un peu plus les citoyens Israéliens dans le torrent de leur propagande politique et religieuse.

    J’adore votre conclusion mais sachez qu’il suffit qu’un goy s’exprime contre le sionisme pour que ce soit interprété pour de l’antisémitisme.

    L’antisémitisme on l’invente à la tonne, c’est un fond de commerce médiatique et politique, pas besoin de tuer le moindre Palestinien pour en inventer il suffit de faire des procès d’intention !

    « Massacrer quelques pro-palestiniens, n’est pas cher payer pour obtenir cette réaction antisémite… Quand on voit cette dynamique, on comprend pourquoi l’antisémitisme, qui est toujours un crime, serait aussi aujourd’hui une erreur. Un dossier bien délicat à gérer pour Obama… Mais tous les espoirs sont permis. »

    Peu importe que ce soit un démocrate ou un républicain à la présidence des USA Israël a été un jeux dangereux désormais hors de contrôle pour tous ses alliés.

    Nous avons la possibilité de régler tous les problèmes en même temps : Placer une force internationale de l’ONU en Israël afin de faire aboutir le processus de paix et respecter les plans de partage.
    Encore une chose difficile puisque l’Occident n’a jamais posé de limites fermes à Israël.
    Israël a toujours dit que si des casques bleus débarquaient chez-eux ils n’hésiteront pas à tirer dessus.

    C’est tout de même une option à tenter, Israël est plus un problème qu’un allié, plus nous laissons Israël franchir les limites plus l’élément qui nous fera réagir sera d’une gravité catastrophique pour toutes les parties concernées .

    Seul l’envoi de forces de l’ONU en Israël permettrai de re-crédibiliser l’ONU, de calmer les Israéliens et les Palestiniens, de faire respecter les plans de partage, arrêter la colonisation et faire respecter le droit international.
    Ce serai un très bon message à l’attention des pays Musulmans qui ne peuvent que constater notre partialité dès qu’ils sont concernés.

    C’est la seule option « gagnante pour tous » qui s’offre à nous .
    En même temps c’est la moindre des choses que nous résolvions les problèmes que nous avons créé.
    Pour une fois sans tuer de civils ni utiliser d’uranium appauvri pour résoudre le problème ce serai une première !
    (contrairement à l’Irak et l’Afghanistan)

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 8 08 04 06046
    Permalink

    @ Eric Coulombe:

    « Vrai, un Israélien né en Israël n’a probablement connu que l’état de siège créé par le permanent terrorisme arabe. Ce contexte doit assurément exacerber le patriotisme israélien »

    Vous noterez que mon texte refère explicitement aux « Juifs déplacés vers Israel » et que je parle plus loin des Sabras (nés en Israel)

    « Il ne faut pas être doué d’une intelligence hors du commun pour le comprendre. »

    Je dis bien au départ: « Personne ne se presse donc au portillon pour aller vérifier si les Ashkénazes sont vraiment si intelligents… et ça reste une légende »

    « où voyez-vous des diasporas monolithiques sur cette planète? Aviez-vous le sentiment que la diaspora juive faisait exception face à l’ensemble des autres? »

    Non, je ne crois pas qu’elle fasse exception; c’est bien pour ça que je lui prête les sentiments qu’on retrouve chez toutes les autres.

    PJCA

    PS: je ne sais pas si je me gargarise… mais je vous souligne que je ne crache pas… 🙂

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 8 08 22 06226
    Permalink

    @ Sun Tzu

    Pourtant si je suis bien votre développement ce n’est pas logique. (…) Si nous n’entendions pas parler d’Israël, si Israël était « un pays comme les autres », ils perdraient leur fond de commerce.

    Mon raisonnement est qu’une faction de la population d’origine juive – dominante, et que j’appelle ici son « establishment » – en tire grand profit, mais que la majorité n’en retire qu’un dépense inutile et un mauvaise réputation. En affranchissant cette majorité du contrôle de son élite qui profite de la guerre, on enlève à cette dernière une bonne partie de son pouvoir… et on peut faire la paix en Palestine

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 9 09 03 06036
    Permalink

    PJCA : Bon article, perso je rajouterai dans l’équation la religion … sans la facette religieuse ancrée dans la culture, on oublie les racines de la cohésion du groupe … les chrétiens ont joué avec succés cette carte là … Économie, médias, force militaire et religion … ça prend plusieurs piliers pour maintenir ce type d’édifice …

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 9 09 12 06126
    Permalink

    « Pendant qu’ils parlent de paix, ils préparent la guerre ».

    Les armes et engins de guerre doivent se vendre. Les U.S.A. et Israël, parmi les premiers, entretiennent cette spirale mortifère parce que cela est tout à leur avantage.

    Nous nous creusons les méninges à tenter de rationaliser tout ça alors que, en définitive, le « motif » est le profit, la business $$$$$$$$$$$.
    Les Amaricains, leurs alliés au moyen-orient et ici-même dans le plusse « démocratique » pays, en sont totalement boulimiques. Avec de l’huile, on stimule le feu, avec la haine, on attise les conflits.

    À qui profite le crime?

    Nous ne pouvons évidemment, mettre tout le monde dans le même panier. Ils sont nombreux, des deux côtés du « mur de la honte » et partout dans le monde à appeler la paix de tous leurs voeux.

    L’argent est au pouvoir, le pouvoir est à l’argent…Pour le moment, ceux qui détiennent le pouvoir ne réalisent pas, malgré toutes les mises-en-garde, l’angoisse planétaire, les malheurs qui frappent, le sang qui coule et l’horreur qui couve…

    C’est l’Apocalypse!

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 9 09 19 06196
    Permalink

    @Daniel :
    Pour le moment, ceux qui détiennent le pouvoir ne réalisent pas, malgré toutes les mises-en-garde, l’angoisse planétaire, les malheurs qui frappent, le sang qui coule et l’horreur qui couve…

    heu.. t’es sûr ????

    C’est l’Apocalypse!
    Non, c’est la vérité qui jaillit de partout, comme une source trop longtemps bloquée par une roche …

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 10 10 36 06366
    Permalink

    @ Daniel Charette

    Le scenario est simple et efficace.

    1: On fomente une guerre où la disproportion des force est telle que ce sont les « amis » qui gagneront avec des pertes très tolérables, alors que les « ennemis » seront exterminés en grand nombre, mais sans que cela n’intéresse vraiment personne.

    2: On fait payer l’ardoise par le contribuable américain. qu’une masse de gens et d’organismes convaincront qu’il mène ainsi une croisade du bien contre le mal. Puisqu’il n’y a pas de pertes de vie américaines, l’opération est politiquement acceptable.

    3. On peut étendre le champ de bataille aussi loin que les ressources humaines juives en israel correctement excitées peuvent le permettre. Il suffit d’avoir d’abord un maximum de fanatiques, – les religieux sont les meilleurs – puis de quelque attentats pour que la ferveur ne baisse pas et de quelques bonnes affaire a conclure dans les territoires occupés pour que la bourgeoisie locale y trouve son profit. On s’est payé le Liban, la Syrie attend son tour.

    4. En augmentant sélectivement les éxactions sur les « ennemis » pris en otage, on a tous les attentas qu’on veut et donc un conflit qui pourra ne JAMAIS cesser.

    On a ainsi une rente à vie. Fric à faire avec la fabrication des armes pour un marché captif, mais aussi avec une recherche ciblée, dont les résultats d’applications peuvent être canalisés vers les copain.

    Cette opération est si parfaite, qu’on se demande pourquoi les USA ont perdu leur temps à faire des guerres en Irak et en Afghanistan, au lieu d’élargir le conflit à la Jordanie, ou à l’Égypte, un pays parfait a conquérir avec des colonnes de blindés.

    On a sans doute craint de manquer de ressources humaines en Israel, malgré l’apport à tirer de l’ex-URSS. Peut-etre à cause de la laicité enseignée si longtemps en URSS et qui risquait de rendre plus fragile le conditionnement permanent des éventuels conscrits.

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 11 11 56 06566
    Permalink

    La chose la plus précieuse qu’Israël est en train de perdre, c’est l’image ou la perception d’être la victime. Il devient de plus en plus apparent pour tous qu’en fait, Israël est l’agresseur. Cet agresseur est loin d’être une victime en danger, puisqu’il est maintenant parfaitement clair qu’Israël possède un arsenal nucléaire (depuis 1962) très avancé et qui se retrouve autour du 4e rang mondial. Et que cet agresseur ne peut survivre si la paix règne, il dépend de l’état guerre et d’instabilité.

    Dès que la paix viendra et que l’illusion d’un ennemi commun externe s’éteindra, Israël réalisera que sa plus grande menace est elle-même, et elle s’effondrera par implosion. Ses bases sont fausses et basées sur des mythes et illusions. Israël demande qu’on reconnaisse son existence comme État, mais cet État est le seul au monde à refuser de se reconnaitre des frontières fixes! Comment voulez-vous reconnaitre de quoi qui n’est pas définit et qui a des frontières flexibles et changeantes, s’agrandissant constamment depuis sa création?

    Je veux dire, sur la carte, on les dessine où les frontières???? Google a dû même refuser à Israël de changer des noms de villes palestiniennes qu’elle avait colonisées et annexées, puis effacées et reconstruites de nouveau et qu’elle voulait ensuite rebaptiser. Un effacement total et complet, même de la mémoire et des cartes!

    On fait quoi avec ça??

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 12 12 26 06266
    Permalink

    Je tiens à ajouter que depuis quelques jours je lis vraiment beaucoup sur le sujet pour mieux catcher la situation, d’où ça vient et éventuellement où ça va … j,ai lu BEAUCOUP de news et de blogs, et partout, que ce soit ici au Canada, en Europe, au proche Orient, y a de méchantes batailles dans les commentaires, le sujet souléve une indignation populaire que ne montre pas les médias contrée par des aussi zélés pro-israéliens , c’est assez hallucinant … me suis même rendu compte à force de lire là dessus, que certains pro-israéliens utilisent les mêmes phrases , les mêmes tournures de phrase , comme un copie coller d’un blue print, plutôt dérangeant comme observation …. et y a pas moyen de jaser de la politique de ce pays sans se faire ramasser comme anti sémite, plutôt chiant comme truc ça aussi …

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 12 12 43 06436
    Permalink

    « Ses bases sont fausses et basées sur des mythes et illusions »
    Tu as partiellement raison de déclarer ça, si tu parle de l’Israel de 48, car pour moi c’est une imitation, ce que bien des évangélistes ne réalisent pas.
    Mais si tu crois que l’origine du peuple Hébreux n’est qu’une légende, ceci t’appartient mais ce n’en fait pas une vérité, c’est ta croyance qui te fait dire cela.
    Je voulais aussi te dire que mon passage sur « les nouvelles internationales,et les 7 » m’ont été grandement bénéfique, particulièrement lors de la grippe h1n1.
    Je t’en remercie
    alain

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 12 12 49 06496
    Permalink

    @Alain

    Je pensais qu’il était assez clair que je parlais de l’État ici, cher ami. L’autre facette est un tout autre sujet! Je suis très heureux que vous trouviez ici et sur LNI des informations qui vous soient utiles. C’est notre raison d’être!

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 13 01 14 06146
    Permalink

    @ PJCA

    J’apprécie pleinement la qualité de votre réponse, je révise donc mes points de vue : Oui, vous avez raison .
    (J’apprécie également la réponse faite à Daniel Charette, c’est clair et limpide.)

    Comment pensez-vous que ce système puisse se terminer ce système politico-financiaro-militaro-industriel à part que très mal.

    Ajoutez à cela l’uranium appauvri et nous avons toutes les composantes de crimes contre l’humanité.
    Pour l’instant tout va bien, la véritable question est : Pour combien de temps encore .

    Les prétextes des guerres actuelles sont fallacieux, tout le monde connait désormais les ressorts de ces faux-conflits, les alliés des USA veulent également leur part du gâteau à la curée au point que tous s’engagent dans le même système que les USA…

    Si on regroupe tous ces éléments à la crise économique ce qui est en train de se jouer c’est la mort du cygne et un futur rejet total des USA même au sein de l’opinion publique US.

    Rien que ce système financier est un mobile suffisant pour que ce soit les USA, qui eux-même, auraient organisé le 11 septembre 2001… …Histoire d’avoir l’appui des citoyens US et de l’opinion publique occidentale pour débarquer en Irak et Afghanistan .
    (les milliards perdus du budgets US en 2001 et la crise économique qui se profilait ont pesé dans la balance)

    Un peu de logique nous ferai même dire que si tel était le cas, il se peut fort que les USA aient sous traité le 9/11 à des alliés étrangers pouvant passer pour des Musulmans .
    (on ne peut pas prendre le risque de fuites en interne alors on sous-traite.)

    Cette théorie expliquerait beaucoup de choses sur les décisions des USA envers Israël ces dernières années…
    (politique, aide financière, non prolifération-nucléaire « les Américains avaient promis aux dirigeants israéliens d’empêcher la signature du texte » etc…)

    Je n’oublierai jamais qu’Obama avait dit vouloir faire la lumière sur le 11 septembre mais immédiatement après nous dire : « quoi que nous trouvions personne ne serai condamné … »

    Ce n’est qu’une théorie qui semble bien moins farfelue, désormais c’est de l’ordre du possible .
    L’attaque du 9/11 tombait trop miraculeusement opportune au regard des événements de l’administration US des trois mois précédents « l’attaque ».

    Si c’était vrai Israël ne serai en rien coupable, les coupables seraient à rechercher dans le gouvernement de GW Bush.
    Sachant que les dossiers « secret défense » ne sont dé-classifiés qu’après 50 ans GW Bush peut couler des jours heureux en toute impunité.

    Maintenant on comprend mieux pourquoi la tendance actuelle est de plus en plus aller vers la dictature en Occident.
    Il faudra bien une dictature pour calmer les peuples occidentaux lorsqu’ils auront compris à quel point leurs politiques les ont trahi.
    (encore un indicateur de plus…)

    Le système économique actuel sera bientôt classifié comme arme de destruction massive.

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 13 01 17 06176
    Permalink

    Monsieur François M. je ne suis pas un recycleur de vieux fer , mais je peux vous dire que quand le vieux fer a atteint au-delà de 7 cents la livre au Québec , une guerre monstrueuse en a suivi.=== Je ne veux pas être oiseau de malheur mais l’intérieur d’une bombe on fait ça avec du vieux fer et le vieux fer se vend 8 sous la livre. J’espère que ça va monter encore , car avant la guerre d’Irak ça valait au-delà de 11 sous la livre , imaginez-vous-tu , j’ai 3 picks-up à vendre pour le vieux fer….. === Monsieur M , vous dites on fait quoi avec ça ? FACILE , comme je l’ai dit à Monsieur Ladouceur de Mon Blogue , la Loi du Talion.=== Je lui ai suggéré de faire des murs à tous les petits Gettos Juifs de partout sur cette planète. Je lui ai dit aussi , du ciment on peut en faire à peu près partout et surtout à Montréal.
    Jean-Marie De Serre.

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 16 04 56 06566
    Permalink

    @ JM de Serres:

    Vous ecrivez:  » Je lui ai suggéré de faire des murs à tous les petits Gettos Juifs de partout sur cette planète ». Ce n’est pas une phrase clairement raciste, mais une phrase si peu claire qu’elle pourrait laisser supposer que vous l’êtes.

    Je vous invite à être clair, car je nous protégerai en supprimant désormais ceux de vos commentaires qui seront ambigus.

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 18 06 15 06156
    Permalink

    @PJCA:
    ‘Le site auquel vous référez impose d’ailleurs des contraintes à sa diffusion’

    Vous faites erreur: J’ai moi-même traduit cet article dont je cite un extrait et c’est un article de takeourworldback.com

    La preuve:

    Source originale: http://www.takeourworldback.com/short/911psychos.htm

    Traduction: http://www.takeourworldback.com/fr/911psychos_fr.htm

    De plus, autre erreur de votre part, la source dont vous parlez, cassiopaea.org, n’est pas la source de l’extrait que j’ai cité, c’est tout simplement une source que j’ai ajoutée pour en savoir plus.

    Vous reconnaîtrez votre erreur, et vos êtes pardonnés d’avance.

    Vous niez donc l’influence de la génétique… Soit. Moi ça me dérange pas, mais ça reste du déni de la réalité.

    Continuez votre bon travail.

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 19 07 51 06516
    Permalink

    Amusant et révélateur, sans doute… Dans tous les commentaires de cet échange, il n’y a pas un seul mot sur le Hamas, l’enlèvement du soldat israélien Gilad Shalit et l’entrée d’armes à Gaza.

    Vraiment, quelle objectivité!!

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 20 08 35 06356
    Permalink

    @ Pierre JC Allard

    Vous écrivez:
    « Vous noterez que mon texte refère explicitement aux “Juifs déplacés vers Israel” et que je parle plus loin des Sabras (nés en Israel)»

    Les Juifs déplacés vers Israël et les Juifs qui y sont nés constituent en effet un élément central de votre argumentation, celui qui vous permet d’écrire « Les Juifs déplacés vers Israel sont utilisés. Instrumentés par une légende. Il faut donc être de mauvaise foi pour s’étonner qu’il y ait tant de fanatiques en Israel. S’ils n’étaient pas fanatiques, bien peu seraient en Israel ; ils seraient à Grossinger et à Miami ».

    Si vous aviez fait un véritable travail intellectuel, vous vous seriez donné la peine élémentaire, avant d’écrire votre texte, de vérifier quelle est la proportion de Juifs immigrants qui sont, selon vous, utilisés et instrumentés par une légende.

    Selon des statistiques de 2007 trouvé sur Internet 90% de la croissance de la population en Israël est naturelle, 10% est dû à l’immigration. La population israélienne est considérée jeune puisque 28% des Israéliens ont entre 0 et 14 ans. 10% de la population ont plus de 65 ans. Ces chiffres laissent donc entrevoir que la population israélienne se composerait aujourd’hui bien davantage de natifs que d’immigrants ou de “déplacés”. Ce qui infirmerait votre thèse.

    Vous faites ensuite un rapprochement entre une phrase de mon texte et une autre du vôtre qui n’ont pourtant aucun lien logique entre elles. Seul le mot intelligence se retrouve dans les deux, mais pour faire référence à deux idées totalement distinctes… Comprenne qui peut!

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 22 10 53 06536
    Permalink

    PJCA écrit:
    « Je crois, au contraire, que rien historiquement ne ressemble autant à la colonisation de la Palestine par les Juifs que la colonisation de l’Amérique du Nord par les Européens. On pourrait en discuter longtemps… mais ce serait un autre débat. »

    Certes on pourrait en débattre longtemps, mais certaines choses me semblent non sujettes à débat:

    -On doit rendre la terre de Palestine aux Palestiniens et il faut que les juifs israéliens retournent chacun dans leur pays d’origine. Or cela serait insensé d’exiger la même chose des descendants d’Européens établis sur le continent américain. Verriez-vous plusieurs millions de descendants d’Européens débarquer en Europe pour laisser tout le continent à des populations Amérindiennes? Que ferions-nous des métis? À partir de quel degré de métissage on décide qu’ils restent là et que le continent leur appartient?

    -On doit démanteler Israël, c’est assez facile car c’est un État tout jeune, mais est-il souhaitable de démanteler le Canada et les USA? Cela serait pour le moins utopique et rêveur de rendre tout ce continent à une population infime tout en sabordant les institutions d’origine européenne.

    -Nous on envahit pas les réserves amérindiennes avec des bulldozers, on impose pas de blocus sur les réserves, on ne les tire pas à la sortir de l’école avec des tireurs d’élite, on ne leur envoie pas de phosphore blanc par la tête, ni d’uranium appauvri, on ne leur impose pas des « checkpoints » à tous les points importants de transit, etc.. Les exemples seraient trop long à énumérer. Au contraire, à l’intérieur des réserves canadiennes ils bénéficient de toutes sortes d’avantages sociaux et en dehors des réserves, les Amérindiens et les Métis ont les mêmes droits que nous. Je veux pas prendre la défendre du Canada de merde, mais pour être objectif il faut bien leur accorder cela.

    Pour toutes ces raisons, on ne peut assimiler les exactions d’Israël à une simple colonisation comme les autres. Ça serait ignorer le fait qu’historiquement, les entreprises de colonisation ont été beaucoup plus humaines et respectueuses que ce carnage qu’on peut voir en Palestine depuis plus de 60 ans.

    Par exemple, la France a traité ses colonies avec un respect et des égards qui n’ont absolument aucune commune mesure avec la barbarie sioniste dont nous sommes témoins. Juger toute colonisation avec les yeux d’occidentaux du 21e siècle, c’est être au mieux un peu naïf, au pire ignorant de l’histoire. C’est du moins faire preuve de subjectivité. Il faut dire que la compréhension de l’histoire des colonisations est souvent très émotive: soit elle tend à nier ses méfaits, soit elle tend à culpabiliser les descendants européens de manière abusive et injuste.

    Répondre
  • avatar
    7 juin 2010 à 22 10 56 06566
    Permalink

    je ne savais pas ceci; mais quelle incroyable coincidence!..que les commentaristes à la radio ou à la television n´ont pas dit ou très peu dit: l ´attaque à une base navale turque quelques heures avant l´abordage
    http://www.voltairenet.org/article165631.html

    Répondre
  • avatar
    8 juin 2010 à 11 11 29 06296
    Permalink

    PJCA,

    Ce qui suit est une « expérience pilote » de transfert sur ce site des commentaires sur cet article venant des « 7 du Québec » Ce n’est de toute évidence pas à point… mais bientôt on y arrivera.

    Votre éditeur

    Pour ce faire avec toutes nos amitiés, je vous ai envoyé un message en privé et nous attendons la réponse.
    On ne fait bien que ce l’on sait faire, dans le cas contraire il faut accepter les « aides » qui peuvent faire grandir la masse et la valeur des « rédacteurs » commentateurs c’est indéniable.
    A vous lire, un panda qui vous aime.
    Patrick Juan
    Qui vous dit modestement un article sans commentaire est comme une assiette de soupe à manger avec une fourchette, c’est un ouvrage célébre et pas moi.

    Le Panda à vous entendre pour débattre et non uniquement cliquer pour montrer que l’on sait lire, oui je vous secoue à tort ou raison, merci de me le dire.
    Le Panda

    Répondre
  • avatar
    8 juin 2010 à 19 07 53 06536
    Permalink

    Monsieur Allard , JM DE Serres , ne prends pas de S.=== Mettre un S à Serre , ça a commencé avec Omer De Serres Montréal , il s’est pris pour un autre.=== Vous dites être clair , j’ai consulté le petit Larousse et ghetto = Juif , ce sont eux qui ont donné l’exemple de la ghettorisation.=== La Loi du Talion = je n’ai pas dit de les tuer mais de faire un mur , sûrement qu’au 2ième bloc ils comprendrait ce que les Palestiniens vivent . Ce sont des parasites les Juifs des Ghettos , mais très intelligent , j’en connais
    une couple.=== Le Roi des Juifs égale Jésus-Christ qui = Judéo-Chrétien qui = Israel et Rome qui = Jésuite qui = Anglo-Saxon qui = Sionisme qui = Party de Toronto.=== Monsieur Allard vous , vous le diriez comment que le 1 milliard quelque pour le party de Toronto serait bien mieux investi en aide (10%) aux producteurs de boeuf Québécois et le reste en aide aux Palestiniens ?
    Jean-Marie De Serre.

    Répondre
  • avatar
    8 juin 2010 à 21 09 23 06236
    Permalink

    @ JM De Serre

    Je vous ai invité a être clair pour éviter les malentendu. Ici vous l’êtes. Je dirais exactement comme vous: le « 1 milliard quelque pour le party de Toronto serait bien mieux investi en aide (10%) aux producteurs de boeuf Québécois et le reste en aide aux Palestiniens  »

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    8 juin 2010 à 21 09 30 06306
    Permalink

    @ Éric Coulombe:

    Ceux qui ont migré vers Israel était un terreau fertile pour le fanatisme. Je ne dis pas que plusieurs – ou même une majorité des Sabras ne le soient pas également. Ils le sont simplement alors pour d’autres raisons, dont la plus probable est un système d’éducation qui les invite au mépris des Palestiniens.

    Je vous souligne que même 10% de fanatiques religieux dans une population constitue déjà un sérieux handicap à une politique de bonne entente avec les « non-croyants ».

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    8 juin 2010 à 21 09 45 06456
    Permalink

    @ Druide: les deux liens conduisent à des textes qui sont indubitablement raciste; c’est la raison pour laquelle je supprime le premier et publie la mise en garde concernant le second. Que l’extrait que vous citez en soit tiré ou non est ici sans importance

    Dans la comparaison entre la colonisation de l’Amérique et celle d la Palestine, il faut distinguer entre l’aspect éthique et les solutions pratiques.

    Sur le plan éthique, elle sont similaires et également condamnables. Au palier des solutions, expulser après 4 siecles des centaines de millions de gens est naturellement impossible. En expulser des millions après des décennies n’est pas non plus une entreprise acceptable. La demande des Palestiniens n’est pas leur expulsion, d’ailleurs, mais un partage des territoires.

    Si on pense en termes de comportement récent, celui des Sionistes en Palestine est bien, en effet, exceptionnellement abject et n’a rien de comparable au traitement des autochtones par les US ou le Canada. Cela, je crois personne ne le conteste.

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    9 juin 2010 à 2 02 05 06056
    Permalink

    Franchement, cette chasse aux sorcières (chasse aux racistes) n’a pas de raisons d’être. PJCA, vous mettez ans le même paquet le KKK et des gens comme moi qui ne font que des observations scientifiques. C’est malheureux.

    Que vous vous soyez trompés sur quel article fait l’objet d’une contrainte de diffusion, cela ne fait aucune importance? Euh, ah bon… si vous le dites! Ça me rappelle un ami à moi: quand il se trompe, il ne l’admet pas parce que, de toute façon, cela n’a aucune importance…

    PJCA, vous semblez ignorer ces nombreuses études génétiques qui démontrent que l’hérédité Ashkénaze comporte non seulement un QI légèrement supérieur au QI européen moyen, mais aussi une plus forte prépondérance de la psychopathie? Ignorez-vous cela ou bien le niez vous? Cela s’observe au niveau génétique: il y a bel et bien des gens qui naissent psychopathes, et il y a une part importance redevable à l’hérédité, que cela vous plaise ou non. C’est pas du racisme, c’est comme mesurer le taux de mélanine dans la peau, ou comme observer qu’il y a des familles de virtuoses de la musique parce que leur oreille est particulièrement bien formée pour cela… Si ça c’est être raciste, alors la science est raciste… et il faudrait donc être raciste? Attends une minute… Il y a quelque chose qui cloche ici…

    En tout cas iota a compris que je représente une partie relativement plus éveillée de la population… Bravo à iota.

    Répondre
  • avatar
    9 juin 2010 à 5 05 30 06306
    Permalink

    PJCA: vous devriez avoir honte. Il n’y a absolument RIEN de raciste dans l’article sur la Ponérologie politique de cassiopaea.org!

    L’article ne parle même pas des Ashkénazes! C’est un article sur le psychopathes et leur influence sur la société! L’avez-vous lu avant de le jeter à la corbeille à censure?

    http://www.cassiopaea.org/cass/political_ponerology_lobaczewski.htm

    Il faut être bien mal informé (ou alors ne pas savoir lire l’anglais?) pour concevoir que c’est un texte raciste.

    Ici, un article en français sur le sujet:
    http://www.futurquantique.org/?p=3294
    Ponérologie 101 : Le masque de santé mentale du psychopathe

    Il faut être bien mal informé (ou alors ne pas savoir lire l’anglais?) pour concevoir qu’il s’agit là d’un texte raciste.

    Pitoyable.

    Je vous dit que ça inspire pas le respect ça mes amis…

    Répondre
  • avatar
    9 juin 2010 à 13 01 34 06346
    Permalink

    @ Druide:

    J’ai lu les articles en lien et je constate qu’ils ne sont pas racistes. Vous aviez donc raison et j’ai erronément attribué à l’article en lien des mots d’une autre source. Je vous prie donc d’accepter mes excuses.

    J’ajouterai, à mon corps défendant, que la nature des thèmes que nous traitons nous oblige à une grande prudence et qu’on ne pilote pas sur le chemin de ceinture du cratère d’un volcan sans développer une grande méfiance de ceux qui peuvent vous y pousser.

    Notre collègue Olivier Chabanel de CentPapiers cite parfois cette phrase de son vieil ami africain : « Il ne faut pas vous laisser lécher par ce qui peut vous avaler... »

    J’en profite pour vous souligner qu’un article sur la ponérologie serait le bienvenu sur CentPapiers… s’il n’a rien d’illégal, bien sûr. Car la frontière est floue…

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/03/12/176-le-nobel-et-l’inquisition/

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    9 juin 2010 à 13 01 52 06526
    Permalink

    Druide = Prêtre celte en Gaule , Bretagne et Irlande.
    Druidisme = Institution relegieuse des Celtes , dirigée par les druides.
    Tu fais tellement de Bla, Bla , Bla que tu te perds toi-même en chemin.=== Laisse faire les études et reférences qui ne sont pas dans le Petit Larousse Illustré 1991 , tout a été modifié par après.
    Je te conseille si tu as quelque chose à dire , de le dire , mais en résumé de ce que toi tu voudrais que l’on sache.=== Sacrament on a pas juste toi à lire sur le Web et si t’es pas capable d’en penser rien toi-même et de le résumer allo.=== Le Druide , tu t’es donné un nom dont tous les Français se prétendent être , c’est drôle , vous semblez mettre de côté vos Druidesses , c’est vrai qu’Elles sont râres , ben pareil comme chez les Juifs et Musulmans depuis 2000 ans.
    Jean-Marie De Serre.

    Répondre
  • avatar
    11 juin 2010 à 16 04 57 06576
    Permalink

    Bonjour,

    voici quelques infos très intéressantes:

    Du Wall Street Journal:

    «  »Hamas, to my great regret, is Israel’s creation, » says Mr. Cohen, a Tunisian-born Jew who worked in Gaza for more than two decades. Responsible for religious affairs in the region until 1994, Mr. Cohen watched the Islamist movement take shape, muscle aside secular Palestinian rivals and then morph into what is today Hamas, a militant group that is sworn to Israel’s destruction. » http://online.wsj.com/article/SB123275572295011847.html

    Un film qu’Israel ne veut pas qu’on voit:
    http://shiptogazasweden.wordpress.com/2010/06/11/see-the-film-that-the-israeli-dont-want-us-to-see/

    Ce dernier lien provient du blogue des personnes de Free Gaza en Suède.

    Cordialement,

    Sylvain Racine
    http://www.tslskonsult.com

    Répondre
  • avatar
    29 juin 2010 à 17 05 28 06286
    Permalink

    Le titre est ironique. Il dénonce le fait que des juifs dirigeant une organisation en apparence pro-palestinienne justifient implicitement l’existence d’Israel en affirmant que « C’est un colonialisme comme les autres « ! PJCA et les pseudo antisionistes reprennent cette même idée qui est très souvent émise par les sionistes eux-mêmes, incluant des sionistes qui sont un peu critiques d’Israel comme l’Escroc Noam Chomsky, qui avoue « je suis pro-Israel. »

    http://ww3zionism.blogspot.com/2010/06/its-colonialism-like-any-other.html
    Friday, June 4, 2010
    It’s Colonialism Like Any Other Colonialism
    Jews say the darnedest things. [Like Chomsky here:
    http://ww3zionism.blogspot.com/2010/05/wicked.html ]

    Today I got an email invite from the local American Muslims for Palestine (AMP) to attend a demonstration against the latest Israeli atrocity that registered on the world’s radar screen, that of the assault on the Gaza Freedom Flotilla. In that assault at least nine human activists were killed. (…)

    In walking through the crowd, I approached three well pampered looking young guys and after my usual introduction I gave each of them a card. One of the well pampered looking guys asked me what I thought zionism was. I told him many people have convoluted, confusing definitions but that it can be summed up concisely as: jewish supremacism, jewish exceptionalism, jewish apartheid. Before I could say anything else, he immediately responded:

    “it’s colonialism like any other colonialism.”

    Didn’t I tell you that jews say the darnedest things? (…)

    I tried to explain to him that this colonialism was very different, beginning with the fact that because of it’s special jewish cover it was untouchable. After one of his well pampered looking friends quickly dismissed me as an “anti-Semite,” I guessed that these well pampered looking guys were from the official/kosher Peace Action organization. [Their rich daddies must be letting them play peace activists for accolades & entertainment as long as they really do no harm.] That was confirmed when one of the well pampered looking guys was given the privilege of speaking over the megaphone at the event.

    As usual, at this event I was marginalized by the official/kosher anti-war organization as too radical,… as an “anti-Semite. » But I know the day is coming when jews, who dominate every area of our lives now, will battling to prove that they’re not zionists and they’ll be marginalized from the conversation about what to do about zionism.
    (…)
    at 6/04/2010

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *