Nicolas Sarkozy et sa profanation mémorielle des poilus

Par

C’est à perdre son latin !

A chaque fois que les politiques veulent jouer les historiens de pacotille, il y a toujours des dégâts. A l’occasion des commémorations de l’Armistice de 1918 sur l’Arc de Triomphe, Nicolas Sarkozy a annoncé un projet de loi visant à transformer le 11 novembre en une date d’hommage à « tous les morts pour la France ». Ceci, sous prétexte que tous les poilus sont morts. Alors, faut-il supprimer le 14 juillet ou le dédier à autre chose puisque tous les révolutionnaires sont morts ? En effet, la prise de la Bastille est  survenue le mardi 14 juillet 1789. Quelle connerie !

Diantre, il l’a encore fait. En moins de 5 ans, l’homme qui a tout cassé, poursuit son action destructrice de la France, sans que personne ne s’en rende même compte. De prime abord, lorsqu’on l’écoute, on se dit qu’il veut honorer la mémoire des soldats tombés au combat pour la France. Mais, de quel combat s’agit-il ?

Il faut vraiment être inculte pour oser mettre dans le même sac, les poilus, ceux qui se sont véritablement battus pour leur patrie, avec les dommages qu’on sait, et les soldats envoyés au front par son seul fait, et sous commandement étranger. Vous savez, l’organisation terroriste nommée OTAN dont on connaît les méfaits en Libye. Les soldats expédiés en Afghanistan ou en Libye luttent-ils pour la France ? Que nenni. . Est-ce le même idéal ? Est-ce la défense de la patrie ? Une vraie folie douce !

Lire la suite de cette entrée 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *