Nos premiers ministres et les fins de mois

Jean-Pierre Bonhomme

Image Flickr par Leandro2009

C’était dans les années 60. J’étais devenu journaliste à La Presse. Cela était facile car il fallait bien des scribes pour nourrir la «révolution tranquille». En certains moments j’étais responsable des quatre pages que le journal remplissait avec des correspondances de la région du Saguenay. Un certain Lucien Bouchard m’en envoyait plusieurs, de ces relations; elles étaient de facture provinciale, naturellement, mais elles avaient le mérite de la constance.

Depuis ce temps, vu de mes divers pupitres, ce fut une longue ascension de M. Bouchard vers les sommets de la bourgeoisie montréalaise, de la bourgeoisie montréalaise-canadienne plus précisément; avec des passages intermittents dans les hautes sphères des deux parlements du Canada : ceux d’Ottawa et de Québec.

Ces jours derniers M. Bouchard a gravi un autre pic de ces Himalayas, Il est devenu le principal porte-parole de la Quebec Oil and Gas Association. Or cela pose un certain problème de bienséance politique étant donné la dichotomie qui existe entre les fonctions de premier ministre (qu’il a exercées au Québec), celle de ministre de l’environnement – conservateur – dans le gouvernement fédéral d’une part… et les autres fonctions ordinaires subséquentes d’autre part.

Les fonctions de premier ministre, équivalentes, chez nous, à celles d’un président de la République, ont une valeur symbolique pour l’opinion publique. Elles sont des guides pour les collectivités nationales.  Elles sont donc glorieuses en un certain sens. Oui mais elles ont des contraintes et le titulaire doit en tenir compte dans l’exercice de ses fonctions ultérieures.

Le président De Gaulle, par exemple, ne se permettait pas, ainsi que l’a fait un  premier ministre du Québec d’aller signer des autographes en Alberta, pour le plaisir d’un éditeur. Il se tenait au haut de la scène, distant, comme un dépositaire des projets et des rêves collectifs. Pas plus qu’il ne se permettait, comme un autre premier ministre, d’aller donner des cours dans une université privée anglaise, pour faire plaisir à chacun, surtout quand cette université est de trop! Il y a des clôtures à ne pas franchir si l’on veut donner aux citoyens l’impression qu’il existe une certaine distance objective par rapport aux pressions faites par les intérêts privés.

 

 

Dans le cas présent l’ancien premier ministre du Québec, M. Bouchard, est nouvellement employé par l’industrie du pétrole. Elle qui cherche à obtenir le droit de perforer le territoire pour y extraire du gaz, mais sans que le gouvernement n’ait établi de réglementation pour protéger les citoyens et les paysages. Un tel personnage qui a détenu le pouvoir à Québec, à un moment où les citoyens lui confiaient leurs émotions et lui cédaient leur raison peut-il légitimement se transformer en lobbyiste du pétrole et du gaz sans faire naître, chez chacun, un sentiment de cynisme et de démobilisation?

Mais c’est l’ancien ministre de l’environnement qui pose le plus de  problèmes. En effet, il n’est pas exagéré de dire que le pétrole et le gaz sont de grands pollueurs. C’est eux qu’un ministre de l’environnement doit affronter ou cajoler pour mettre de l’ordre sur la planète. Or les protecteurs de l’environnement – pas tous barbus – les plus sensés n’ont eu de cesse de vouloir protéger le milieu urbain contre les agressions industrielles. Une des bibles à cet égard est celle de Ian McHarg qui propose de construire ‘avec la nature’. Il s’agirait donc, pour simplifier, de créer des zones industrielles, loin des villes et des villages où des systèmes de traitement de l’eau et de l’air seraient mis en commun pour protéger les citoyens et la nature. Le contraire de ce qui se fait en Gaspésie, justement, où l’industrie installe ses éoliennes pratiquement à côté des clochers.

Les ministres de l’environnement ne nous parlent pas beaucoup de ces solutions rationnelles. Ont-ils la distance qu’il faut par rapport à l’industrie pour veiller au bien commun? Peut-être. Mais pour éviter les tentations et… sauver les apparences ne faudrait-il pas que les anciens ministres de l’environnement et les anciens premiers ministres se tiennent au dessus de la mêlée et respectent ainsi les craintes et les espoirs d’une population qui a longtemps été laissée à elle-même lorsqu’il s’est agi de créer des milieux de vie urbain raisonnablement accueillants?

Cet avis peut paraître dur. Oui mais nous ne pouvons nous empêcher de penser qu’il y a, dans l’exercice du pouvoir, surtout du pouvoir suprême, quelque chose qui relève de l’esprit communautaire, celui qui relie les êtres entre eux et qui ne perd jamais de vue ce principe : ce qui est bon pour chacun est, en définitive, ce qui est bon pour tous! Le pouvoir élu n’est pas un travail comme un autre; il n’est pas un escalier pour gravir le sommet d’une carrière.

Et c’est pourquoi il serait préférable que les premiers ministres, après avoir exécuté leurs fonctions, restent un peu dans l’ombre et n’acceptent que des mandats discrets, d’esprit communautaire par exemple, tels ceux relatifs à la défense des coopératives!

Et qu’ils passent plus de temps à la pêche à la truite.

Nota bene. Un excellent article de The Gazette de Henry Aubin ( 27 janvier) jette de la lumière sur ces propos.

36 pensées sur “Nos premiers ministres et les fins de mois

  • avatar
    2 février 2011 à 10 10 03 02032
    Permalink

    M. Bonhomme qui a écrit :

    ‘Oui mais nous ne pouvons nous empêcher de penser qu’il y a, dans l’exercice du pouvoir, surtout du pouvoir suprême, quelque chose qui relève de l’esprit communautaire, celui qui relie les êtres entre eux et qui ne perd jamais de vue ce principe : ce qui est bon pour chacun est, en définitive, ce qui est bon pour tous!’

    Le pouvoir ‘suprême’ M. Bonhomme, ce n’est pas l’état. Votre idéologie socialiste me donne mal au coeur. Vous êtes hypnotisé pas à peu près! Avez-vous passé votre vie à souhaiter ou demander de meilleurs ‘programmes’ du gouvernement? Avez-vous déjà pensé à l’héritage que vous laissez aux générations futires? Vous êtes un homme âgé, mais vous avez la maturité politique d’un enfant. Spectacle triste et désolant!

    Répondre
  • avatar
    2 février 2011 à 11 11 49 02492
    Permalink

    M. Bonhomme,

    Partant de votre principe que ‘ce qui est bon pour chacun est, en définitive, ce qui est bon pour tous’, ne doit-on pas également conclure que ‘ce qui n’est pas bon pour un individu est certaienemnt mauvais pour tous.’

    Évidemment, cela n’a aucune allure, car l’équation ne tient pas compte des caractéristiques INDIVIDUELLES de chacun.

    La seule idéologie politique qui respecte tous et chacun en même temps est celle qui laisse chacun exercer ses droits librement sans brimer les droits des autres.

    Ça n’a rien à voir avec le gouvernemaman que vous aimez tant.

    Répondre
  • avatar
    2 février 2011 à 16 04 29 02292
    Permalink

    @ Aimé Laliberté, si vous avez des hauts-le-coeur si facilement, vous devriez consulter, heureusement que le Québec n’est peuplé qu’en partie, que j’espère minime, d’individualiste dans votre genre et ça réussi tout de même à m’inquiéter pour notre avenir.

    Répondre
  • avatar
    2 février 2011 à 18 06 14 02142
    Permalink

    @Norbert Allard,

    Je crois que vous avez peur de ce que serait la vie si chacun avait vraiment la liberté d’exprimer ses talents de façon constructive, sans constamment devoir obtenir la permission du gouvermaman.

    Je vais vous poser une petite question, à vous qui semblez avoir peur des ‘individualistes’ comme moi, que vous dites.

    Dites moi donc, votre société, elle est composée de quoi au juste?

    La social-démocratie que vous chérissez est un fantasme qui n’a jamais existé tel que vous le concevez. La social-démocratie aussi appelée la Révolution tranquille au Québec est une longue série de mesures sociales et un long processus de centralisation des pouvoirs entre les mains de l’état, soit la mise en oeuvre d’un système socialiste, ou l’état est suprême et l’individu est une ressource renouvelable, et jetable.

    Si vous croyez que l’état est suprême, comme M. Bonhomme, c’est que vous ne comprenez pas la tradition des pays du Commonwealth, dont vous faites partie, lesquels reconnaissent EXPLICITEMENT que l’autorité suprême est Dieu, justement pour rappeler à tous et chacun que l’autorité du chef de l’état et de ses représentants n’est pas illimitée et doit être exercée de manière à respecter les droits innés des habitants.

    Voici un extrait de la Déclaration canadienne des droits de 1960.

    ‘Loi ayant pour objets la reconnaissance et la protection des droits de l’homme et des libertés fondamentales

    Préambule

    Le Parlement du Canada proclame que la nation canadienne repose sur des principes qui reconnaissent la suprématie de Dieu, la dignité et la valeur de la personne humaine ainsi que le rôle de la famille dans une société d’hommes libres et d’institutions libres;

    Il proclame en outre que les hommes et les institutions ne demeurent libres que dans la mesure où la liberté s’inspire du respect des valeurs morales et spirituelles et du règne du droit;

    Et afin d’expliciter ces principes ainsi que les droits de l’homme et les libertés fondamentales qui en découlent, dans une Déclaration de droits qui respecte la compétence législative du Parlement du Canada et qui assure à sa population la protection de ces droits et de ces libertés’

    Répondre
  • avatar
    2 février 2011 à 20 08 03 02032
    Permalink

    J’avoue que le fait que l’on retrouve quelques anciens politiciens à l’emploi de différentes industries (Guy Chevrette qui est devenu le président de l’industrie forestière, par exemple) constitue une douce ironie, quand on sait que, quand ils étaient au pouvoir, ces mêmes politiciens demandaient une réglementation plus sévère contre les mêmes industries pour lesquelles ils sont partis travailler, après leur retraite de la politique!!!

    Ou alors, ils ont fait passer des lois qui, une fois qu’ils étaient rendus au privé, leur rendaient la vie plus facile!!!

    Par contre, je ne crois pas que le Québec ait les moyens financiers de cracher sur les ressources naturelles qu’il a sur son territoire!!! À écouter certains écolos, on se promènerait tous en p’tit char hybride (je sais que les hybrides ne sont pas verts, mais les écolos pensent que c’est le cas, alors), le développement économique serait à zéro avec un taux de chômage effarant et une inflation galopante et on se chaufferait avec…avec…ben, avec rien, finalement, puisque les écolos sont contre tous les moyens de chauffage!!!

    Un p’tit manteau cheap, pour survivre à l’hiver, c’est bien assez, non???

    Juste une question: si les écolos avaient existé, à l’époque, aurions-nous pu utiliser cette invention qui apermis à nos ancêtre de la Préhistoire de survivre et j’ai nommé le feu, hein???

    Bonne question, n’est-ce pas???

    Répondre
  • avatar
    3 février 2011 à 0 12 17 02172
    Permalink

    « Non, c’est vous qui l’affirmez! Vous voulez que je sorte les citations? »
    Je sais, mais je ne veux plus l’être, je suis trop petite avatar fragile pour ça.
    En outre, vos rédacteurs se font ramasser pas à peu près. Vous allez les perdre c’est sûr. Personne ne mérite ça et c’est très inhumain comme traitement.

    Répondre
  • avatar
    3 février 2011 à 0 12 21 02212
    Permalink

    « Vous voulez que je sorte les citations?  »
    Ça ça serait ben cool, on ne m’a jamais cité et ça me manque… 😥

    Répondre
  • avatar
    3 février 2011 à 8 08 30 02302
    Permalink

    bouchard est la pour nous faire avallez la pilule en douce …

    le gaz de chit ca passe pas ci il comprenne pas ce que le peuple veux et qu il continu dan cette voie je peux je vous dire ,qu il vont comprendre d une maniere ou d une autre .

    Répondre
  • avatar
    3 février 2011 à 12 12 01 02012
    Permalink

    @ JLP,

    La plupart du temps, je suis d’accord avec toi, mais pas en ce qui concerne le gaz de schiste. L’extraction du gaz de schiste a causé de sérieux problèmes à divers endroits, notamment aux É-U ou l’eau potable a été contaminée, en plus de l’air qui est devenu pollué avec des émanations de méthane.

    Les gens qui vivaient là ont eu divers problèmes de santé et la valeur de leur propriété est devenue presque nulle, parce que c’est devenu invivable.

    À mon avis, il faut faire très attention à mos réserves d’eau, en particulier la nappe phréatique. Il faut être aveugle pour ne pas voir tous les plans d’eau au Québec et ailleurs au Canada qui sont contaminés. L’eau la plus pure se trouve souvent sous terre, et tout l’environnement en a besoin, nous inclus.

    Pourquoi croire pendant un seul instant les assurances d’un porte-parole de l’industrie gazière ou d’un représentant du gouvernement?

    Répondre
  • avatar
    3 février 2011 à 12 12 10 02102
    Permalink

    JLP,

    Regarde cet article paru dans The Gazette la semaine dernière. Le fleuve St-Laurent est full d’antidépresseurs. Dégueulasse.

    La même gang qui tolère cette situation à l’Assemblée Nationale, qui voulait installer un port méthanier à Lévis en violation de sa propre Loi sur l’environnement, qui disait aux gens d’aller se faire vaccinner, qui a regardé s’envoler 40 milliards $ de la Caisse sans broncher, dit maintenant que le gaz de schiste c’est bon pour le Québec.

    Et on est supposé croire ça, comme des caves!?

    Voyons donc!

    http://www.montrealgazette.com/health/River+fish+loaded+with+Prozac+study/4145845/story.html

    Répondre
  • avatar
    3 février 2011 à 19 07 15 02152
    Permalink

    http://www.resterenvie.com/blogue/?p=1513
    Des poissons drogués au Prozac …
    Le problème du gaz de schiste est surtout qu’il demande une utilisation de l’eau qui risque de … nous priver d’eau potable.
    JLP
    Juste une question: si les écolos avaient existé, à l’époque, aurions-nous pu utiliser cette invention qui apermis à nos ancêtre de la Préhistoire de survivre et j’ai nommé le feu, hein???

    Bonne question, n’est-ce pas???

    Quand il y avait un habitant au kilomètre carré, on pouvait se payer bien des luxes. La Chine qui roulait en bicyclette vient de passer à l’auto. Devant « les effets » sur la pollution, certaines villes , pour réduire le nombre de véhicules, font tout simplement tirer au hasard les droits d’achats.
    On est loin du feu…
    Je suis d’accord avec toi JL, la voiture électrique n’est pas moins polluante. Elle a l’air moins… Toute l’énergie devra provenir de quelque part.
    Un barrage pour les autos, un barrage pour nous éclairer et nous chauffer.
    🙂

    À moins qu’on découvre un moteur à l’eau… Et encore!

    Répondre
  • avatar
    3 février 2011 à 20 08 41 02412
    Permalink

    @ Aimé et @ Monsieur Pelletier.

    Le principal problème que j’ai, c’est que ce sont les mêmes chamans écolos qui sont contre les gaz de schiste, qui sont contre l’uranium, qui sont contre le pétrole dans le Saint-Laurent que nous pompe Terre-Neuve, qui sont contre l’arnachement des rivières pour développer notre hydro-électricité, qui sont contre le chauffage à bois, qui sont contre le gaz naturel, qui sont contre le nucléaire, qui sont contre l’électricité, qui sont contre l’automobile, qui sont contre les éoliennes, etc., etc., etc.!!!

    Ma question est, donc, très légitime!!! Pour sortir de la pauvreté, les écolos sont le plus grand obstacle que le monde doit faire face!!!

    Avec sa phénoménale puissance, les brigades vertes sont en train de faire de nous l’Afrique de l’Amérique du Nord!!! L’Afrique est riche, mais les écolos refusent que les Africains touchent à leurs ressources naturelles, pour se développer!!! Au lieu de ça, on leur balance par la tête les pires formes d’énergie qui soit, les moins fiables, les plus chères, les plus inefficaces et les plus encombrantes!!!

    http://www.youtube.com/watch?v=GH9GoTX1DDk

    Comme par hasard, les mêmes membres de la mouvance écolo (Steven Guilbault et Roy Dupuis, par exemple) n’ont aucune formation dans le domaine!!! Ce ne sont que des activistes qui ne connaissent rien au domaine dont ils parlent!!! Guilbault, par exemple, n’a qu’un diplôme non-complété en Théologie, comme quoi il faut avoir des talents de précheurs, pour vendre la religion verte!!!

    Quant à Dupuis, ça se passe, littéralement, de commentaire!!!

    @ Aimé.

    Il n’y a eu qu’un seul cas de contamination, aux États-Unis!!! Un cas sur combien, d’après toi???

    Et puis, ça ne veut pas dire que, parce qu’il y a des puits qui ont quelques fuites, il y a, nécessairement, une contamination!!! Restons calme, les p’tites fuites de nos p’tits puits ne sont, quand même, pas le Tchernobyl des gaz de schiste!!!

    En passant, le gaz de schiste est très payant, puisque c’est avec ça que les Penguins de Pittsburgh ont payé leur nouvel amphithéâtre!!! Mais, ici, on préfère téter les gouverne-mamans, pour construire un fichu aréna dans lequel personne ne veut investir, au lieu de le payer avec l’argent de nos ressources naturelles!!!

    Mais, c’est vrai que, pour pouvoir payer quelque chose avec l’argent de nos ressources naturelles, il faut, d’abord, les développer et, ça, nos zartisss écolos ne veulent pas et on a bien vu, en 2008, qu’ils sont d’une incroyable puissance!!!

    Pour moi, l’important, dans ce dossier, c’est de s’assurer que cet argent-là retourne dans les poches de la population!!! Encore une fois, il nous faut un revenu de citoyenneté, car c’est le meilleur moyen de s’en assurer!!!

    Répondre
  • avatar
    3 février 2011 à 21 09 04 02042
    Permalink

    @ Aimé.

    «Le fleuve St-Laurent est full d’antidépresseurs.»

    C’est très préoccupant, en effet, mais ce n’est pas faute du gaz de schiste!!! L’insouscience des gens doit être pointé du doigt, dans ce dossier!!! Combien de monde jette leurs déchets, au bord du fleuve, hein???

    Mais, dans des pays comme le Québec, des mesures ont été mises en place, pour lutter efficacement contre la pollution de l’eau!!! Peut-on faire plus??? Sûrement!!!

    Mais, stopper le développement pour ça n’est pas une bonne idée, d’après moi!!! Le Québec est un État en faillite, il ne peut pas laisser filer une chance de s’enrichir!!!

    Partout dans le monde, la découverte d,une nouvelle ressource naturelle serait accueillie avec des feux d’artifice!!! Partout, sauf au Québec!!!

    Le Québec est le seul endroit au monde que je connais qui découvre une nouvelle ressource naturelle sur son territoire et qui considère ça comme étant la catastrophe!!!

    Répondre
  • avatar
    4 février 2011 à 9 09 51 02512
    Permalink

    JLP,

    Selon mes recherches, les problèmes de contamination de l’eau sont survenus à plusieurs endroits.

    Pour ce qui est de faire profiter les Québécois de cette ressource, regarde ce que le gouvernement a fait avec l’hydro-électricité… des contrats à long terme à prix réduit avec les É-U.

    Pourquoi les Québécois ne sont pas déjà riches avec l’hydro-électricité?

    Répondre
  • avatar
    4 février 2011 à 11 11 11 02112
    Permalink

    JLP,

    À mon avis, tu n’as pas fait suffisamment de recherches sur le sujet. Si tu creusais un peu plus, tu verrais que c’est pas mal plus dangereux que tu penses les techniques d’extraction du gaz de schiste.

    Je ne comprends vraiment pas ou tu prends ton affirmation qu’il y a eu un seul cas de problème de contamination de l’eau causé par l’extraction du gaz de shiste.

    J’ai fait une courte recherche sur le sujet, et il y a eu en Pensylvanie ou la rivière Delaware a été contaminée, en plus de l’eau potable d’une ville entière.

    http://www.vanityfair.com/business/features/2010/06/fracking-in-pennsylvania-201006

    Puis, dans le Wyoming, la nappe phréatique a été contaminée, dans une région rurale.

    http://www.propublica.org/article/epa-chemicals-found-in-wyo.-drinking-water-might-be-from-fracking-825

    Voici un article qui décrit les produits chimiques et autres utilisés par les sociétés gazière pour extraire le gas, entre autres, du gas diesel (!!!), du benzène, du toluène, de l’ethylbenzeneet du xylène.

    http://www.huffingtonpost.com/2011/02/01/dems-oil-gas-drillers-inc_n_816821.html

    Si vous lisez l’article, vous allez voir que la compagnie Haliburton et plusieurs autres sont impliquées. De toute façon, c’est pas mal toujours les mêmes intérêts derrière ces grands projets…

    http://www.huffingtonpost.com/2011/02/01/dems-oil-gas-drillers-inc_n_816821.html

    Répondre
  • avatar
    4 février 2011 à 14 02 20 02202
    Permalink

    @ Aimé.

    Si nous ne sommes pas riches avec l’hydro-électricité, c’est parce que nous avons arrêté de développer cette ressource naturelle, grâcieuseté des brigades vertes!!!

    Essayes d’arnacher une rivière, de nos jours, au Québec, ça demande un incroyable courage, alors que, pratiquement partout ailleurs dans le monde, développer les ressources naturelles va de soi!!!

    Mais, les fuites que nous avons, au Québec, ne se comparent même pas à ce qui s’est fait ailleurs!!! Je le répète: une fuite n’est pas une contamination!!!

    Personnellement, ma position sur les gaz de schiste est plus modérée que tu l’imagines!!! Je ne trippe pas là-dessus, mais je ne crois pas que ce sera une catastrophe à la Tchernobyl, si on développe cette ressource naturelle!!!

    Je suis plus du genre à appuyer l’hydro-électricité et le nucléaire!!!

    Répondre
  • avatar
    4 février 2011 à 16 04 10 02102
    Permalink

    JLP

    J’ai travaillé à la Baie James et je suis plutôt d’accord avec toi que l’hydro-électricité devrait être privilégiée, mais il y a aussi la question que plusieurs territoires du Grand Nord sont occupés par des autochtones qui ont des droits par traités ou autrement. Je ne crois pas que les écolos aient autant de pouvoir que tu penses. Ce n’est pas les écolos qui empêchent le développement des rivières. Ce serait avantageux, alors pourquoi on propose une technique non prouvée avec le gaz de shiste, qui a déjà causé des dommages ailleurs, et qui impliquait certains des pires destructeurs environnementaux que la planète ait jamais connu?

    Je répète, les écolos n’ont pas ce pouvoir. Si les écolos étaient si puissants, tu n’aurais pas toute cette merde dans les aliments au supermarché.

    C’est pas dur à voir ou ils s’ent vont avec leurs produits chimiques injectés sous pression 2 à 3 km sous le sol! Come on!

    Et l’exemple de l’aréna des Penguins de Pittsburg payé avec les profits du gaz de schiste est le pire exemple auquel on pourrait penser parce que, justement, c’est la Pensylvannie qui a subi parmi les pires problèmes en raison des activités d’extraction du gaz.

    Êtes-vous prêts à sacrifier l’eau potable au Québec pour voir les Nordiques jouer dans un nouvel aréna? J’espère que les gens de Québec ne sont pas assez fous pour penser comme ça.

    Répondre
  • avatar
    4 février 2011 à 23 11 03 02032
    Permalink

    Lâchez-nous c’est de la « merde » pour écraser le peuple québecois:
    Lisez ceci pour connaître des vérités:
    http://complotquebec.blogspot.com/2007/02/spcial-lections.html
    http://www.vigile.net/Lettre-de-Paul-Desmarais-a-son-amihttp://complotquebec.blogspot.com/2009/03/dossier-mlq-et-franc-maconnerie.html
    http://complotquebec.blogspot.com/
    http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/archives/2011/01/20110127-055244.html

    Répondre
  • avatar
    5 février 2011 à 1 01 21 02212
    Permalink

    @ Aimé.

    On ne peut plus arnacher aucune rivière de nos jours!!! Moi, quand je vois la Fondation des rivières de Roy Dupuis et de ses amis zartisss dire qu’il faut stopper l’arnachement des rivières (pour développer l’énergie hydro-électrique, il faut, d’abord, arnacher une rivière), je me dis que leur puissance doit être enviable!!!

    D’après toi, Aimé, à quand remonte, au Québec, le dernier grand projet hydro-électrique, hein??? Tout est à off!!!

    Essayes de vouloir nous redonner notre fierté, en reprenant là où nous avons laissé, et essayes d’arnacher une rivière, de nos jours, et tu vas avoir les brigades écologistes sur le dos!!! On est en retard de près de 15 ans, dans le développement de notre énergie hydro-électrique, on se fait pomper notre pétrole du Saint-Laurent par Terre-Neuve et notre uranium et nos gaz de schiste dorment sous la terre, car on n’y touche même pas!!!

    À un moment donné, il faudrait, peut-être, penser à se réveiller et penser à voir la réalité en face!!!

    Des rivières, il y en a 4000, au Québec, et il y en a presque une centaine qui sont déjà arnachées!!! Peut-on en arnacher d’autres, pour développer notre hydro-électricité, notre or bleu, nous sortir de la médiocrité et de la pauvreté, créer de la richesse et des jobs et créer de l’électricité, verte, en plus!!!

    VERTE, EN PLUS!!!

    Vu que les écolos sont obsédés par les gaz à effet de serre, c’est une véritable obsession carbonique, dans leur cas, ils devraient être en faveur de l’hydro-électricité à 100 milles à l’heure, car l’hydro-électricité, contrairement au pétrole, c’est une énergie verte, mais non, ils ne veulent pas de ça, non plus!!!

    Eux, ils bandent devant les éoliennes et devant l’énergie solaire, soit les deux formes d’énergies qui sont les plus chères et qui sont, aussi, les moins fiables!!! Quand je vois Roy Dupuis vanter la filière éolienne, j’ai envie d’aller lui planter un de ces grands vires-vent dans sa cour, juste pour voir sa réaction!!!

    «C’est pas dur à voir ou ils s’ent vont avec leurs produits chimiques injectés sous pression 2 à 3 km sous le sol!»

    Oui, mais, là, tu mélanges les techniques agricoles (l’agriculture biologique étant de la grosse merde) avec le développement des ressources naturelles!!!

    «Et l’exemple de l’aréna des Penguins de Pittsburg payé avec les profits du gaz de schiste»

    C’était juste pour montrer que c’était payant!!! Je n’ai pas dit que c’était le nirvana économique, non plus!!!

    «Êtes-vous prêts à sacrifier l’eau potable au Québec pour voir les Nordiques jouer dans un nouvel aréna?»

    D’abord, il faudrait que les Nordiques reviennent, pour qu’ils puissent jouer dans un nouvel aréna, mais, personnellement, je vais répondre à ta question, au nom de mes concitoyens privatiseux des profits et socialiseux des pertes, par un retentissant NOOOOOOOOOOOON!!!

    Je ne crois pas pouvoir être plus clair là-dessus!!!

    Répondre
  • avatar
    5 février 2011 à 10 10 29 02292
    Permalink

    JLP

    ‘L’agriculture biologique étant de la grosse merde…’

    Je ne sais pas de quoi tu parles. Je fait de la culture biologique, et mes voisins aussi, et il n’y a aucun problème, au contraire. Le danger, c’est les graines et pesticides de Monsato et cie.

    En ce qui concerne Roy Dupuis, ne trouves-tu pas étonnant tous les rôles de premier plan que M. Dupuis a eu dans sa carrière d’acteur, des séries en français et en anglais en plus, comme Nikita. Roy Dupuis pourrait-il être un agent? Je pose la question.

    POur ce qui est des rivières, comme je disais, le gouvernement fait ce qu’il veut, peu importe ce que dit la population. Si les rivières n’ont pas été arnachées, c’est parce que cela pourrait être bénéfique pour les Québécois et l’économie du Québec, sans détruire leur qualité de vie.

    On préfère installer des éoliennes peu fiables près des régions habitées et rendre le monde malade ou proposer l’extraction de gaz de schiste qui contaminera probablement l’eau potable.

    Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond, en effet.

    Répondre
  • avatar
    5 février 2011 à 14 02 20 02202
    Permalink

    SD,

    C’est vous qui me mettez l’étiquette de libertarien. Pas moi!

    Étiquetter son interlocuteur de libertarien ou de gauchiste est une façon très simpliste de tenter de réfuter une affirmation.

    Je préfère regarder les dossiers au cas par cas, et me faire une opinion sur le mérite de chaque cas.

    Dans le cas de Monsato, les preuves sont accablantes, mais je vous laisse le soin de faire vos propres recherches. Je vous dirai simplement qu’avec la culture biologique, il est très facile de se nourrir très bien à faible coût… sans produits chimiques ajoutés!

    Pour revenir à Monsato, celle-ci est en partenariat avec Bayer dans l’industrie agroalimentaire.

    http://www.bayercropscience.com/bcsweb/cropprotection.nsf/id/EN_BCS_and_Monsanto_Settle_Patent_Disputes?open&l=EN&ccm=500020900

    La dernière nouvelle concernant Bayer est que celle-ci fabrique le pesticide qui serait responsable de la destruction des colonies d’abeilles en Amérique, et que l’Environmental Protection Agency des E-U était au courant depuis plusieurs années, et laissait faire.

    http://www.naturalnews.com/030921_EPA_pesticides.html

    Si vous ne le savez pas, les abeilles sont essentielles pour la pollination, sans laquelle les plantes ne produisent pas leur fruit ou légume, les arbres ne produisent pas leurs noix, etc… Sans les abeilles, 90 % de la nourriture disparait.

    Commences-tu à sentie le café SD? Bonne journée quand même.

    Répondre
  • avatar
    5 février 2011 à 18 06 33 02332
    Permalink

    @JLP,

    Je viens de voir ton article sur les OGM sur ton site. Je te répondrais là, mais je n’ai aucune idée comment me brancher. Anyways, mettons que je ne suis pas d’accord avec ton analyse de la situation à l’égard des OGM. Si tu penses que ça va sauver la planète, j’ai des ptites nouvelles pour toi.

    Une des principales caractéristiques avc les semances d’OGM, c’est que les plantes ne produisent pas de graines viables. Autrement dit, chaque année, tu dois acheter de nouvelles graines.

    Avec un produit organique, tu peux avoir une courge cette année, prendre les graines, et à la prochaine récolte tu vas avoir assez de courges pour nourrir 20 familles!!!

    C’est facile de se nourrir en cultivant ses propres aliments, en ayant quelques poules etc…

    Répondre
  • avatar
    6 février 2011 à 1 01 29 02292
    Permalink

    « C’est vous qui me mettez l’étiquette de libertarien. Pas moi! »
    Ah! Ben là comment voulez-vous que je troll si je peux pas apposer des étiquettes s’ul monde, vous m’facilitez pas la tâche là! 😯

    Répondre
  • avatar
    6 février 2011 à 1 01 39 02392
    Permalink

    Terez, toujours bien à propos vos commentaires. Je ne vois pas pourquoi je commenterais davantage, vous exprimez exactement ce que je pense.

    Et si vous avez la patience, allez lire JLP chez lui sur les OGM – Dire merci à Monsento se résume à vendre son âme au diable. Méchant cadeau de grec que cette multinationale voulais faire à Haïti!

    Répondre
  • avatar
    6 février 2011 à 1 01 40 02402
    Permalink

    On se couche tard because on travaille tard! 🙂

    Répondre
  • avatar
    6 février 2011 à 10 10 14 02142
    Permalink

    Terez L
    5 février 2011 à 20:12

    C’était encore un beau projet pour les amiiiiiis du pouvoir…
    Et dire que Bellemarre ne disait pas la vérité, « SOIT DISANT »…
    Ou que la construction = il y a « RIEN LÀ »…
    Fernand Cloutier
    Val-d’or

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *