Nucléaire iranien : mais foutez le camp à l’Iran !

Villepin et Ahmadinejad

Par Allain Jules

Enough is enough !

Traduction, dans la langue de Shakespeare:” Ça suffit !”. Oui, trop c’est trop. Marre de ces donneurs de leçons, incapables de régler les problèmes, ô combien abyssaux, chez eux, et qui ont le nez fourré chez les autres. Et quand des pays qui n’ont même pas signé le Traité de non-prolifération des armes nucléaires (TNP), veulent avoir droit au chapitre, c’est encore pire. Certains parlent de l’Iran, mais n’acceptent pas sur leur sol, un seul agent de l’AEIA. Foutaise.

Rien n’oblige l’Iran à rester dans ce machin (TNP) institué par les grands, ceux qui avaient déjà développer l’arme nucléaire, et qui disent aux autres de ne pas le faire. Il faut que la Russie et la Chine s’impliquent un peu plus, en Syrie comme en Iran, pour que ce monde unipolaire cesse d’exister.

Les indignations sélectives se sont multipliées ces dernières 24h, suite à la violation de l’Ambassade britannique à Téhéran. C’est condamnable, dans la mesure où l’extraterritorialité doit prévaloir et par conséquent, lorsqu’on entre dans une Ambassade étrangère, on viole son territoire. Mais, lorsque Londres atteste que ces manifestants sont encouragés par le régime, on croit rêver. Ce ne sont pas les mêmes qui, après les élections présidentielles remportées par Mahmoud Ahmadinajad, parlaient d’un peuple mûr que personne ne pouvait manipuler ? Ceci, parce que, une certaine population, proche de l’opposition “verte”, manifestait. Quelle contradiction !

Le mouvement de solidarité dans les capitales européennes est aussi pathétique qu’imbécile. Londres et son fou à lier Cameron, a fermé son ambassade et donné quarante-huit heures aux diplomates iraniens pour quitter le Royaume-Uni. Hier, l’Allemagne, la Suède et les Pays-Bas ont annoncé le rappel de leur ambassadeur. L’Italie a indiqué qu’elle envisageait la fermeture de son ambassade. Alors qu’il n’y a pas mort d’homme comme le dirait le beau Jack, là, nos hypocrites crient au scandale. Malgré la mort de 70 000 Libyens, vous n’avez pas entendu ces meurtriers, non ? Donc, leurs indignations, qu’ils se les mettent où je pense. Désolé, je suis fâché comme le dirait l’autre.

Bien sûr, et ce n’est pas une surprise, Paris n’est pas en reste.  Ainsi, la France va «rappeler en consultation» son ambassadeur en Iran, après s’être indignée auprès du chargé d’affaires iranien en France. Mais que vont-ils inventer pour déstabiliser ce pays ? Ces gens n’ont-ils pas assez des guerres ? Il faut noter que l’Iran peut vivre sans ces pays, et qu’il est sous embargo américain depuis des lustres.

Pas de justice, pas de paix !

Une pensée sur “Nucléaire iranien : mais foutez le camp à l’Iran !

  • avatar
    2 décembre 2011 à 0 12 37 123712
    Permalink

    Le personnel diplomatique a tous les niveaux qui est sorti se joinde aux manifestants dans la rue à Damas, devrait être expulsé sans délai et les ambassades des pays en cause fermées sans autre discussion. Teheran devrait aussi rompre les relations diplomatiques avec les pays contre lesquels on peut prévoir que se manifestera la colère populaire. De toute façon, tout ce jeu diplomatique est devenu désuet et n’a pas a être maintenu quand il n’encadre plus de bonnes relations, mais sert simplement de prétexte a des vexations réciproques.

    Pierre JC Allard

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *