Crop Circles: on cherche l’artiste

Depuis quelques années, on découvre dans les champs des dessins géants étranges, dont on voudrait bien connaître les auteurs.

Est-ce un canular ?

Des paysans espiègles tentent-ils de nous piéger en dessinant dans les champs de blé ces immenses figures géométriques ?

Si c’est le cas, avec quels mystérieux et ingénieux engins arrivent-ils à réaliser ces dessins minutieusement parfaits appelés aujourd’hui « crop circle » ?

Et, question subsidiaire, comment arrivent-ils à les réaliser à l’unisson aux quatre coins de la planète, en quelques minutes ?

Il existe bien sur des canulars, mais ils sont sans commune mesure avec les authentiques crop circles, déjà par la taille, et surtout par la complexité et la précision du dessin.

Les premiers canulars remontent à la fin des années 1970 ou deux anglais, Doug Bower et Dave Chorley s’étaient inspirés d’un autre canular du même type réalisé en Australie en 1966. lien

Un jardinier humoriste a même proposé un crop circle réalisé manifestement avec sa tondeuse à gazon. lien

D’autres, plus diaboliques, comme le « Team Satan » s’installent dans de réels crop circle, faisant croire qu’ils en sont les réalisateurs.

La supercherie a été vite démasquée. lien

Un groupe de rationalistes purs et durs, ayant  pris le nom de VECA (voyage d’étude dans les cercles anglais) tente encore aujourd’hui de démontrer que tous ces dessins sont d’origine humaine, et déploient de nombreux arguments, en en réalisant à leur tour, sans être réellement convaincants. lien

Une fois trié ce qui est du domaine du canular, et ce qui n’en est pas, tout le mystère subsiste.

Qui dessine ?

Quel est le sens de ces messages si parfaitement géométriques ?

Est-ce un langage étranger à notre planète ?

Les fameux Nazca préfigurent-ils nos actuels crop circle ?

Le 14 aout 2001, en Angleterre, 24 minutes après minuit, 420 dessins circulaires apparaissent en quelques secondes sur 45 000 mètres carrés.

Le 15 avril 2007, près de Devizes, dans le Wiltshire, un énorme dessin géométrique est découvert dans un champ de colza. lien

15 jours plus tard, c’est à Forli, en Italie qu’apparait un immense trèfle à trois couronnes.

Puis le 28 mai de la même année, un crop circle apparait à Hesse, en Champagne Ardennes. lien

Le mois de juin suivant, à l’endroit même ou s’est déroulée la bataille de Waterloo, on découvre dans un champ de blé un motif géométrique géant d’une précision parfaite. lien

La « méduse » de Wayland’s Smithy ouvre une hypothèse : elle représenterait le champ magnétique de la terre. lien

Le 28 juillet 2010 de nouveaux crop circle sont apparus en plusieurs endroits du globe.

Aujourd’hui, ce sont près de 10 000 crop circle qui ont été découverts depuis 1980. lien

Sur cette vidéo, une explication nous est proposée concernant l’image illustrant l’article.

Il s’agit du crop circle de Crabwood.

Il consiste en deux dessins, celui d’un visage, et celui d’un cercle qui pourrait représenter un  immense disque dur.

Il fait 130 m de long sur 80 m, et le visage proposé est composé de lignes horizontales plus ou moins épaisses comme celles  d’un écran de télévision.

Sur ce lien, le travail d’un internaute, qui sans s’attacher à défendre l’authenticité du dessin, propose une traduction.

Le « disque dur » stylisé utiliserait la norme américaine internationale des caractères employés par nos ordinateurs (code ASCII).

Il tente un parallèle entre le code ASCII de chaque signe, et la lettre correspondante.

Sur ce lien le détail de la méthode utilisée.

Tout cela est bien sur aléatoire, mais à qui pourrais-t-on reprocher une tentative de « traduction » de ces crop circle ?

On voit aussi sur la vidéo proposée un étonnant crop circle qui semble être en 3D.

Un autre crop circle comme celui-ci, découvert en 2009  en Italie, semble correspondre à la même logique d’un langage numérique.

Umberto Molinaro, architecte, habitant Wattignies, à commencé dès 1996 a s’intéresser à ce phénomène, dont il a publié plusieurs ouvrages (des cercles dans la nuit).

Plus de dix ans d’enquêtes et de recherches l’ont amené à une évidence : même si une partie de ces crop circles sont l’œuvre de petits plaisantins, la plupart de ceux-ci ne peuvent pas être d’origine humaine.

Il pense que ces dessins sont réalisés grâce à l’énergie électromagnétique.

On peut l’écouter interviewé sur FR3 déclarer que : «lorsqu’ils font 45 000 Mètres carrés, et qu’ils ont été réalisés en quelques minutes, l’intervention humaine me parait tout à fait impossible ».

Des mathématiciens se sont penchés sur ce phénomène mettant en évidence que dans chacun des dessins de crop circle on trouve les règles de la géométrie sacrée utilisée dans l’Egypte Antique.

cette géométrie sacrée se retrouve un peu partout : des cathédrales, à la grande Pyramide, en passant par le fameux nombre d’or, illustré par le célèbre dessin de Léonard de Vinci. lien

Cette culture symbolique s’est développé sur une période d’au moins 5 millénaires, et sur ce lien on peut en découvrir quelques aspects.

En franc-maçonnerie, la géométrie sacrée est une réelle préoccupation. lien

Un astronome, Gérard S. Hawkins, ancien président du département d’astronomie à l’Université de Boston, s’est intéressé à l’aspect mathématique extrêmement sophistiqué des crop circle, qui d’après lui, nécessite un niveau de compétence très élevé. lien

Pour lui, les dessins réalisés incarnent des théorèmes géométriques.

Il s’en est ouvert dans les colonnes de la revue « nouvelles de la science » (2 janvier 1992, page 76).

Après avoir lu l’ouvrage de Colin Andrews et Pat Delgado (the Latest Evidence) il s’est intéressé au fait que de nombreux crop circles ont été réalisés à proximité de Stonehenge.

Mais il a aussi découvert un lien entre ces dessins et la musique, affirmant y retrouver les intervalles de la gamme majeure. (3>2, 5>4, 9>8). lien

Le Docteur Eltjo Haselhoff, physicien néerlandais, est convaincu que ces dessins ne peuvent pas être réalisé par des humains, et il évoque la présence de boules lumineuses, sans pouvoir pour autant en expliquer la nature, dont il dit qu’elles laissent des traces de radiations de nature électromagnétique.

Cette vidéo montre deux boules de lumière qui semblent dessiner ces crop circle.

Cette autre vidéo tout à fait étonnante montre une boule lumineuse en train de se mouvoir.

S’agit-il de trucages ?

Peut être, mais ce qui est certain c’est que nombreux sont les témoignages évoquant « une ou plusieurs boules lumineuses se déplaçant ».

Haselhoff est l’auteur d’un livre « les cercles dans les blés et leurs mystères » (éditions Favre-2002).

Il a réalisé des photos prouvant que la structure des plantes se trouvant à l’intérieur d’un crop circle était différente que celle des plantes se trouvant à l’extérieur de ce même cercle. lien

William Levengood, biophysicien, accompagné de Nancy Talbott et John Burke,  ont eux aussi effectués des expériences montrant l’anormalité des déformations des nœuds des tiges de céréales.

On peut voir leurs études sur ces liens (12)

Leurs observations de plus de 250 crop circle, consistent en plusieurs centaines de tests sur des échantillons du sol, de plantes. lien

Le blé n’est pas fauché, il est plié à la base, et pour le plier de cette façon, il faut une source importante de chaleur,

Les céréales qui sont au sol ne pas seulement couchées, elles sont tressées et empilées les unes sur les autres, suivant des couches en tissage, de manière minutieuse. lien

Le corps d’un oiseau littéralement explosé comme s’il avait été cuit vivant dans un four à micro-onde, a été découvert dans un crop circle  par Lucy Pringle, une photographe qui s’est spécialisée dans ce domaine. lien

Des mouches ont été observées collées aux épis, mortes, ou encore vivantes, et parfois complètement éclatées. lien

Quel plaisantin passerait de longues heures à coller des mouches sur les plantes ?

De nombreux témoins affirment avoir remarqué que les animaux n’aiment pas pénétrer dans les zones de crop circle, ceux-ci pouvant provoquer des nausées chez les humains.

Les crop circle fraichement formés, émettent un son aigu d’environ 5Khz, et les plantes touchées poussent ensuite plus rapidement. lien

Sur ce site, de nombreuses vidéos, photos, études, témoignages nous sont proposées et sur celui-ci, on découvre une description détaillée des dessins de crop-circle.

Sur son site, le physicien Jean Pierre Petit fait un résumé assez complet de la situation.

Alors, s’agit-il de messages qui nous sont adressés, ou de simples canulars?

Le lecteur qui aura pris soin d’ouvrir tous les liens se fera une opinion..

Car comme dit souvent mon vieil ami africain :

« Quand ton filet est emmêlé, prend le temps de le démêler, le poisson ne va pas se sauver ».

L’image illustrant l’article provient de « home-and-garden

31 pensées sur “Crop Circles: on cherche l’artiste

  • avatar
    6 octobre 2010 à 10 10 22 102210
    Permalink

    Vilistiou
    merci de ce commentaire qui va beaucoup plus loin que mon article,
    vous avez raison en ce qui concerne la dénomination « circle », puisque bien évidemment certains sortent de l’image du cercle,
    mais c’est en quelque sorte « une appelation d’origine », et je crois qu’elle restera, quelque soit le crop proposé,
    de même, il s’agissait au début uniquement de dessins dans les champs de céréales,
    il semble qu’aujourd’hui ils soient crées aussi ailleurs que dans les céréales,
    mais l’appelation restera.
    dites, ma douce (je peux?) je travaille sur un truc un peu gros, il est question de guerre civile, et çà vous concerne territorialement,
    je n’en dis pas plus, je vous envoie un mail, vous comprendrez.

    sinon, le pauvre malheureux tout nu avec ses noix attends avec impatience la visite d’une amateuse (çà se dit pas?!) de noix.
    🙂

    Répondre
    • avatar
      6 octobre 2010 à 13 01 16 101610
      Permalink

      Viliou,
      que voulez vous, je suis un peu bousculé ces temps ci: j’organise ce WE une expo mycologique,
      et entre la pub, la récolte, et le reste, je suis un peu juste.
      peut etre j’aurais du attendre la semaine prochaine pour passer cet article…mais je n’ai pas pu résister, maintenant je gère.
      au fait, comme vous le dites très justement, cette spirale part d’un carré,
      lorsque j’étais encore en archi, j’avais imaginé une maison sur ce type.
      hélas, personne n’en a voulu, pourtant je continue à penser que c’était un bon projet.
      si vous voulez, je le scanne et je vous l’envoie.
      à+

      Répondre
  • avatar
    6 octobre 2010 à 10 10 25 102510
    Permalink

    Viliou,
    j’adore ce diapo,
    c’est vraiment magnifique, de toute beauté,
    votre sourire n’a qu’a bien se tenir.
    il est menacé,
    …je plaisante.
    😀

    Répondre
  • avatar
    6 octobre 2010 à 10 10 32 103210
    Permalink

    Viliou,
    j’aime la beauté, le charme de ces femmes,
    la recherche raffinée de leurs vêtements, les couleurs,
    pour tout dire, rien à jeter.
    vous seriez digne d’y figurer.
    vraiment.
    et n’allez pas croire que c’est de la flaterie.
    merci.

    Répondre
  • avatar
    7 octobre 2010 à 3 03 00 100010
    Permalink

    pour la dix-millième fois, les crops circles sont des escroqueries humaines, et leur prosélytes des fêlés, dont la célèbre Lucy Pringle, qui vend ses mugs avec au fond un crop circle.

    Pour faire ça faut une planche et de la ficelle, point barre.

    ça a été DEMONTRE.

    http://www.wikihow.com/Make-a-Crop-Circle
    http://science.howstuffworks.com/science-vs-myth/unexplained-phenomena/crop-circle5.htm

    Laisser sur le net le doute est de l’irresponsabilité.

    Répondre
    • avatar
      1 novembre 2015 à 19 07 49 114911
      Permalink

      Il ya plus sur ces machinations destinées à nous leurrer, tout comme les ovnis dont les affreux occupants ne sont autres que des démons ! Les Américains font le reste avec leurs engins sophistiqués, d’ailleurs le new âge prône la supériorité de ces êtres hideux qui ont enlevés et terrorisés des gens.
      Partout, ces crops émerveillent l’œil pour mieux attirer !!!!!
      Oui si c’est réalisé soi disant avec des lasers mais en cinq minutes…… (!!!!!) et à quoi joue t on? À cache cache ? Et Dieu dans tout ça ? Regardez Crowley, celui dont Hitler s’inspira, le Mal incarné.
      Tout est fait pour détourner du Bien….. Il ya tellement de communautés bizarres, de moyens techniques tels qu’hologrammes etc….. À en perdre la tête !
      Dans quelle époque on vit !!!!
      Excusez la franchise mais combien les gens sont naïfs et les Américains bien calés en mystères et en cachotteries en tous genres !
      À bon entendeur…..

      Répondre
  • avatar
    7 octobre 2010 à 3 03 06 100610
    Permalink

    L’histoire va à l’encontre de ces fêlés pour des raisons SIMPLES.

    En Design, l’être humain avance vers les courbes complexes, grâce aux modélisations d’ordi notamment.Ça donne à la place d’une R6 renault taillée à la serpe les voitures de design « bio » actuelles : courbes douces, complexes.

    Si une civilisation avancée vient nous voir (elle est OBLIGATOIREMENT plus avancée pour venir d’aussi loin !), si elle laisse un signe ça ne POURRA PAS ETRE DES LIGNES DROITES ET DES CERCLES.

    En somme, le DESIGN lui-même des crop circles DEMONTRE leur nature profondément humaine, car limitée à des figures simples de géométrie : même les plus tordus ne sont que ça… sophistiqués en réalisation, mais une simple déclinaison de cercles et de traits.

    En résumé, dans une soucoupe volante il n’y a ni compas ni double-décimètre….

    ah ah ah !

    Répondre
  • avatar
    7 octobre 2010 à 3 03 09 100910
    Permalink

    Il s’agit du crop circle de Crabwood.
    Il consiste en deux dessins, celui d’un visage, et celui d’un cercle qui pourrait représenter un immense disque dur.
    Il fait 130 m de long sur 80 m, et le visage proposé est composé de lignes horizontales plus ou moins épaisses comme celles d’un écran de télévision.
    Sur ce lien, le travail d’un internaute, qui sans s’attacher à défendre l’authenticité du dessin, propose une traduction.
    Le « disque dur » stylisé utiliserait la norme américaine internationale des caractères employés par nos ordinateurs (code ASCII).
    Il tente un parallèle entre le code ASCII de chaque signe, et la lettre correspondante.

    dans les soucoupes, il n’y a pas de disque dur. A la vitesse où elles voyagent, les têtes seraient arrachées.

    Bref, dessiner la représentation d’un disque dur un singe ne sait pas le faire; mais un informaticien boutonneux si.

    Si les soucoupes marchaient avec les ordinateurs actuels, elles mettraient des millions d’années pour se pointer sur terre. Abandonnez voulez-vous la théorie du disque dur d’alien svp…

    Répondre
  • avatar
    7 octobre 2010 à 3 03 16 101610
    Permalink

    Umberto Molinaro, architecte, habitant Wattignies, à commencé dès 1996 a s’intéresser à ce phénomène, dont il a publié plusieurs ouvrages (des cercles dans la nuit).
    Plus de dix ans d’enquêtes et de recherches l’ont amené à une évidence : même si une partie de ces crop circles sont l’œuvre de petits plaisantins, la plupart de ceux-ci ne peuvent pas être d’origine humaine.
    Il pense que ces dessins sont réalisés grâce à l’énergie électromagnétique.
    On peut l’écouter interviewé sur FR3 déclarer que : «lorsqu’ils font 45 000 Mètres carrés, et qu’ils ont été réalisés en quelques minutes, l’intervention humaine me parait tout à fait impossible ».

    c’est dans le Nord, et ces travaux sont tellement importants que même ici c’est un rigolo
    http://www.cerclesdanslanuit.com/

    http://www.dailymotion.com/video/x69vd9_reportage-de-fr3-sur-umberto-molina_news

    et le mec est architecte…
    son crop circle de 45 000M2 n’a pas été fait en « quelques minutes »…
    où il a tout faux c’est sur le TIMING. Il n’a AUCUNE PREUVE de ce qu’il avance sur le délai : AUCUNE.
    Avec 30 personnes en pleine nuit celui de stonehendge prend moins de 2 heures à faire. Un cercle se fait en moins de 10 minutes.

    Pour plier le blé il faut une planche de bois et non pas une super force !.

    Répondre
    • avatar
      7 octobre 2010 à 3 03 28 102810
      Permalink

      Selon vos propres théories, il faudrait déduire que vous n’êtes pas si intelligent, puisqu’il vous faut trois ou quatre commentaires pour dire ce qu’un être assez simple mais rationnel mettrait en un seul commentaire pour gérer la place.

      Donc, on a tout lieu de douter du contenu de vos commentaires, dont le format est un doute jeté sur vos lumières.

      Prenez donc le temps de répondre et réfléchissez avant d’écrire, au lieu de tout jeter comme ça vous vient. Merci.

      (K)

      Répondre
      • avatar
        7 octobre 2010 à 12 12 08 100810
        Permalink

        Et la tendresse, bordel ? … Demian, Vous êtes devenu un saint… mais les lèvres que vous mettez en fin de texte laissent supposer que la tentation n’est pas morte dans votre inconscient.. Priez beaucoup, soyez apôtre… La grâce, disait Bernanos c’est de s’accepter.

        PJCA

        Répondre
  • avatar
    7 octobre 2010 à 3 03 27 102710
    Permalink

    Mais il a aussi découvert un lien entre ces dessins et la musique, affirmant y retrouver les intervalles de la gamme majeure. (3>2, 5>4, 9>8). lien

    demain, je vous trouve la même chose avec la disposition de mes veines sur mes avant-bras.

    Le blé n’est pas fauché, il est plié à la base, et pour le plier de cette façon, il faut une source importante de chaleur,

    une planche de bois

    Un astronome, Gérard S. Hawkins, ancien président du département d’astronomie à l’Université de Boston, s’est intéressé à l’aspect mathématique extrêmement sophistiqué des crop circle, qui d’après lui, nécessite un niveau de compétence très élevé. lien
    Pour lui, les dessins réalisés incarnent des théorèmes géométriques.

    c’est donc bien HUMAIN.

    De nombreux témoins affirment avoir remarqué que les animaux n’aiment pas pénétrer dans les zones de crop circle, ceux-ci pouvant provoquer des nausées chez les humains.

    aucune ETUDE du phénomène : des ragots.

    Sur son site, le physicien Jean Pierre Petit fait un résumé assez complet de la situation.

    LE MEME PETIT RACONTE AUSSI QUE LE B2 VOLE AVEC UNE ENERGIE qu »il n’a JAMAIS POSSEDE, à partir d’un CLICHE que tous les avions volant dans une brume aux alentours du son on déjà fait : PETIT est un escroc, et ça a aussi été PROUVE.

    http://www.jp-petit.org/nouv_f/B2/B2_0.htm

    http://www.jp-petit.org/nouv_f/B2/B2_7.htm

    petit un escroc, oui :
    « Le Sukhoi 30 russe défie toute compréhension de la part de l’ingénieur de l’aéronautique que je suis.  »
    http://www.jp-petit.org/Presse/ARMES/sukhoi_30.htm

    il n’est DONC PAS ingénieur aéronautique !!! et ça c’est TRES CLAIR…

    Répondre
  • avatar
    7 octobre 2010 à 3 03 42 104210
    Permalink

    « ils nous laissent des messages. »

    avec des crayons, des compas et une gomme ?

    c’est eux les marrants alors…

    ah ah ah !

    Répondre
    • avatar
      7 octobre 2010 à 7 07 35 103510
      Permalink

      Tu ne te rends pas compte de la belle borne que j’ai devant moi.
      En or massif, en plus.
      Mais je partage pas.
      🙂

      Répondre
      • avatar
        7 octobre 2010 à 12 12 17 101710
        Permalink

        Enfoiré ! Moi, sur le bureau de Liliane, près du téléphone, j’ai vu… Bah, laissez tomber….

        PJCA

        Répondre
  • avatar
    7 octobre 2010 à 8 08 11 101110
    Permalink

    Mes injures?
    Indique-moi ça?
    Tout ce qui t’es en dessous de la ceinture ne m’intéresse pas. Désolé.
    L’orient, je l’aime aussi.
    J’ai pas mal voyagé dans ma vie.
    T’as pas vu France3 hier soir? Le Maroc était à l’honneur. Cela m’a aussi rappelé beaucoup de souvenirs.
    Quand à petit con, à mon avis, t’es un peu en retard.
    J’ai écrit Le prestige d’être simplement « con ».

    Répondre
  • avatar
    7 octobre 2010 à 9 09 03 100310
    Permalink

    Saluons ici les sommets atteints par Cent Papiers nouvelle formule. On ne peut que s’incliner bien bas devant les résultats d’une si brillante politique éditoriale.
    Des charlatans mis au pinacle accompagnés par leurs trolls injurieux attitrés.Tout m’a l’air hautement citoyen.

    Répondre
    • avatar
      7 octobre 2010 à 12 12 24 102410
      Permalink

      @ PyralN

      On expérimente. Trouver la façon d’animer sans exciter et de modérer sans abattre reste a découvrir. Si vous avez des suggestions constructives, nous sommes à l’écoute. Ecoutez celles qui ne le sont pas fait aussi partie d’une approche ouverte. De temps en temps on ouvrira les vannes…

      PJCA

      Répondre
    • avatar
      7 octobre 2010 à 16 04 39 103910
      Permalink

      Bien sûr, Vilista ne se laisse pas dire. Mais, le net est tellement tissé de violence verbale même contenue dans les propos précieux, que la tentation hypermachiste s’empare du mâle un peu humilié. L’Enfoiré, si ça se trouve, c’est même pas une femme, et peut-être cette idée vous empêchera de sombrer plus encore. Parce que là, et après lecture de cet échange, on a envie d’aider les deux parties pour qu’elles concluent en plein draps de l’amour. Car au fond, à ce degré de violence, c’est de l’amour vache mais en troupeau. (K) (D)

      Répondre
      • avatar
        8 octobre 2010 à 5 05 04 100410
        Permalink

        Quelle idée saugrenue ! d’autant que c’est assez impossible à réaliser, je crois. Pour ma part, je me contente d’inviter les femmes que je fréquente sur le net, et pour les rencontrer très vite quand elles me plaisent et que je leur plais, et là on se rend vite compte des genres respectifs.

        C’est fou ce que les gens fâchés ne prennent pas le temps de lire et comprendre leurs interlocuteurs. Si qu’ils se fâchent pour rien, ou juste pour des illusions et des malentendus. Peut-être parce qu’ils prennent chaque prétexte pour se sentir vivre intensément dans le survoltage. Pourtant, je ne me suis jamais senti vivre intensément quand j’étais fâché, plutôt l’inverse…un peu vidé et dans la mésaise. (K) (D)

        Répondre
        • avatar
          8 octobre 2010 à 5 05 54 105410
          Permalink

          Le genre féminin n’a pas à prendre le premier rôle, ce serait comme de demander au propriétaire de la Tour Eiffel qu’il r’achète sa propriété. (I)

          C’est bien de dire que l’homme a une cohésion, j’espère qu’il le croira. Car il en a besoin. (K)

          Allard n’est pas un homme, il est un avocat. C’est pas pareil. 😀

          Répondre
          • avatar
            8 octobre 2010 à 6 06 40 104010
            Permalink

            Je ne connaissais pas ce groupe de rock. Ils sont bons ? ^^ (U)

  • avatar
    7 octobre 2010 à 11 11 47 104710
    Permalink

    Bonjour Vilistia

    J’ai mis ici quelques photos du jour où nous avions créé ces dessins près du Lac. Vous vous souvenez 😉 Mais avant, deux réponses pour tous:

    Pourquoi l’anglicisme ? C’est moi qui ai ajouté « Crop Circles » au titre d’Olivier: affaire de référencement.

    Pourquoi parler des Crop Circles? Parce qu’ils sont là, comme disait Sir Edmund de l’Everest, que ça interesse les lecteurs et que, comme disait BIll, « There are more things in heaven and earth, Horatio, than are dreamt of in your philosophy. » Je suis personnellement un sceptique rationaliste, mais si je nie l’inexplicable, je ne nie pas l’inexpliqué

    Et maintenant pour les souvenirs, Vilistia,vous reconnaitrez le lieu de l’expérience, le créateur des dessins en méditation, précisement là ou Gurdjieff avait pensé l’opération. Son fils responsable des travaux avec deux acolytes, et sa fille qui se mariai et en l’honneur de qui on s’était donné cette peine….

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2010/10/07/pour-vilistia/

    ( Le mot de passe est  » vilistia « ) Evidemment …

    PIerre JC Allard

    Si vous croyez que c’est un canular, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux

    Répondre
  • avatar
    7 octobre 2010 à 12 12 39 103910
    Permalink

    @ Olivier Cabanel

    Excellent article, bien documenté. A mon humble avis, on est loin d’avoir tout expliqué de ce phénomène et il est plus intéressant d’explorer aux frontières du connu, que de croire comme un charbonnier toutes les explications que donnent les demi-savants à ce qu’ils ne comprennent pas.

    Toute science est aujourd’hui remise en question et c’est la dignité de la science de l’admettre. Les certitudes sont au Vatican et à l’Élysée… et ça ne me rassure pas. Cherchons.

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/03/14/26-la-brousse/

    PJCA

    Répondre
    • avatar
      7 octobre 2010 à 17 05 03 100310
      Permalink

      Soyez rassuré braves gens , toute l’éthique que vous n’avez pas rencontré sur Avox, vous ne risquez pas de la rencontrer ici non plus. Bientôt le dialogue avec les morts , l’homme qui ne fait jamais caca et les extra terrestres poilus.
      Bientôt les oeuvres complètes des allumés de l’hologramme.

      Cher Editeur le créneau est déjà pris , je retourne sur Avox sans regret. (H)

      Répondre
  • avatar
    9 octobre 2010 à 4 04 45 104510
    Permalink

    J’ai pour coutume de douter de tout. Mais, tout du long de ma vie, j’ai toujours rêvé des lieux que j’allais habiter des années après mes rêves. Et avec une telle quelle précisions photographiques que je ne peux qu’accepter que notre esprit a des ressources inouïes et que le Monde ne sera jamais vidé de ses mystères insondables comme une vamp-qui-sait-te-rendre-fou. (K) (D)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *