OSCAR ROMERO TÉMOIN ET MARTYR DE LA VÉRITÉ

Voici un diaporama qui rappelle cet évêque qui est pour le peuple du Salvador un martyr et pour de nombreux autres, croyants et non croyants, un exemple de courage et de fidélité aux grandes valeurs qui l’unissaient à son peuple. Une manière toute spéciale de marquer par une réflexion le 31ième anniversaire de son assassinat et de rappeler le Jour international du droit humain à la vérité, créé par les Nations Unies en son honneur.

On ne saurait comprendre le témoignage de sa vie et la portée de ses paroles sans les situer dans ce Salvador dirigé par des juntes militaires et des gouvernements serviles à l’oligarchie dominante, réprimant et tuant des milliers de personnes et forçant à l’exil des centaines de milliers d’autres. Les privilèges et les pouvoirs de cette dernière lui donnent tous les droits. La seule liberté existante est celle qu’elle s’accorde et la seule loi valable est celle qu’elle dicte. Depuis longtemps ces nobles personnages de la société aiment se parader dans les églises, y occuper les premières places et rendre bien visible leur religiosité. Ils espèrent ainsi s’assurer la reconnaissance et l’appui des autorités ecclésiales pour maintenir leur régime de domination et de répression.

C’est dans ce contexte que Mgr Romero a été nommé Évêque de San Salvador. Plutôt conservateur et traditionnel dans l’exercice de son ministère, sa nomination n’a pas soulevé de vague de la part des autorités politiques en place. Ce ne sera qu’à partir de l’assassinat d’un prêtre qui lui était très proche, ainsi que d’un vieillard et d’un enfant qui l’accompagnaient, que sa compréhension de la réalité se modifie et que l’Évangile l’atteint en plein cœur. À partir de ce moment, il devient la voix de ces milliers d’hommes, de femmes, de jeunes et d’enfants qui disparaissent sous les balles de militaires devenus sans âme et sans cœur, obéissant aveuglement aux ordres. Il devient la voix du droit humain à la vérité.

Mgr Romero a découvert l’Église des pauvres. Il a reconnu les persécutés pour la justice. Il a compris, sous un angle nouveau, le mystère de Jésus et le sens des Évangiles. Finalement, il a perçu avec encore plus de clarté l’hypocrisie et la complaisance qui se cachent derrière ces sommités qui paradent dans les églises le dimanche. Ses sermons deviennent tout autant des rappels d’espérance pour les pauvres et les persécutés que des dénonciations sans cafouillage des  injustices et de l’hypocrisie qui dissimulent autant de crimes.

Le diaporama que je vous présente m’a été transmis en langue espagnole. Avec une collaboratrice nous l’avons traduit en français pour que son message soit entendu et/ou répandu le plus largement possible. Cette brève présentation se veut le cadre dans lequel il faut lire et comprendre cet évêque qui, ultimement, sera assassiné à 18h15, le 24 mars 1980, au moment où il célèbre la messe dans la chapelle d’un petit hôpital pour cancéreux. Ce sera en son honneur que l’ONU déclarera, en 2010,  le 24 mars JOUR INTERNATIONAL DU DROIT HUMAIN À LA VÉRITÉ ». Puisse ce message nous rejoindre tous et toutes, peu importe qui nous soyons.

(Déroulement manuel du Diaporama pour vous permettre de lire et méditer les textes)

Diaporama oscar romero

Un livre à lire : Mgr Oscar A. Romero de Yves Carrier

Oscar Fortin

Québec, le 26 mars 2011

http://humanisme.blogspot.com

avatar

Oscar Fortin

Libre penseur intéressé par tout ce qui interpelle l'humain dans ses valeurs sociales, politiques, économiques et religieuses. Bien que disposant d'une formation en Science Politique (maîtrise) ainsi qu'en Théologie (maîtrise), je demeure avant tout à l'écoute des évènements et de ce qu'ils m'inspirent.

Une pensée sur “OSCAR ROMERO TÉMOIN ET MARTYR DE LA VÉRITÉ

  • avatar
    29 mars 2011 à 4 04 08 03083
    Permalink

    Il faut croire que le système ne peut prendre le diaporama joint à cet article. C’est dommage. Il en est la pièce principale. Si certains souhaitent le recevoir par courriel n’ont qu’à communiquer avec moi oscarfortin@hotmail.com

    Avec plaisir je vous le ferai parvenir

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *