« Préjudice moral », Loïc Sécher, Patrick Dils, Bernard Tapie : cherchez l’erreur !


OLIVIER BONNET « Loïc Sécher, un ancien ouvrier agricole de 51 ans qui a passé sept ans et trois mois en prison après avoir été accusé à tort de viols sur une adolescente, a obtenu mardi de la justice 797 352 euros d’indemnités, l’une des plus grosses sommes jamais accordées par la justice, annonce le Nouvel observateurLa cour d’appel de Rennes a fixé à 197 352,32 euros le préjudice matériel et à 600 000 euros le préjudice moral pour Loïc Sécher (…). » Il est rappelé dans le même article que « Patrick Dils (…) avait obtenu un million d’euros en 2003, après 15 ans passés en prison ».

Difficile de ne pas rappeler, ce qu’aucun média ne fait, que Bernard Tapie a obtenu, lui, au titre du « préjudice moral », 45 millions d’euros, scandaleuse décision d’un tribunal arbitral illégal, avec Nicolas Sarkozy en commanditaire et Christine Lagarde en exécutante, avec un gravissime faux en écriture publique d’un haut fonctionnaire aux ordres en cerise sur le gâteau.

Ni Dils, ni Sécher ne sont il est vrai des affairistes politicards ralliés lors de la présidentielle victorieuse à Sarkozy, ils touchent donc infiniment moins que Tapie. A propos de ce dernier, nous vous parlions récemment du yacht qu’il a acquis ; son prix est désormais connu, révélé par Le Figaro : 40 millions d’euros. Et le quotidien d’ajouter : « Selon Mediapart qui a révélé l’affaire, Bernard Tapie s’apprêterait à acquérir, pour la coquette somme de 47 millions d’euros, une superbe villa » à Saint-Tropez. Elle n’est pas belle, la vie, pour  les amis de Sarkozy ?

PS : l’illustration est empruntée au camarade blogueur Juan.

Mise à jour du 27 septembre 2012 : aucun média ne fait le rapprochement, mais Fabrice Arfi, de Mediapart, si, sur Twitter.

A’ lire aussi:

  1. Affaire Lagarde-Tapie : Sarkozy récompense l’auteur du faux en écriture
  2. Tapie ou le cynisme triomphant : merci (Lagarde et) Sarkozy !
  3. Tapie : et un mensonge de plus dans ce scandale d’Etat !
  4. Lagarde en prison ! (et Sarkozy sitôt levée l’immunité présidentielle)
  5. Le scandale de l’impunité totale de Nicolas Sarkozy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *