PRENEZ GARDE CITOYENS – LA MATRAQUEUSE BALADEUSE 728 SÉVIT DANS VOS RUES !

 

L’État capitaliste – la société de droit dite démocratique – est le premier choix « doux » des oligarques, des bonnes gens qui nous dirigent et nous administrent, pour nous plier aux exigences du système de reproduction élargie de la plus-value … Tant que tout roule rondement, du moins…

Que survienne une crise économique pérenne et son cortège de débordements stessants – manifestations – protestations – casses urbaines –  un refus de plier devant la dictature des riches, de leur police, de leur justice … et voilà la machine d’État qui se crispe, c’est le moment qu’attendait la constable Trudeau.

Bien armée – ses camarades de régiment la regarde émerveillés – son chef d’escadron au SPVM la félicite et la congratule. Il la couvre et il la couve, espérant que ses commettants apprécieront son dévouement dans la répression des Carrés rouges.

Le peuple appréciera-t-il l’enthousiasme de l’Agente Stephanie Trudeau dans la sujétion des artiste « puants et barbus » ( Oui, oui, ce sont bien les mots de notre héroïne) ?  Aimera-t-on dans les chaumières son zèle dans l’écrasement des étudiants « trou-du-cul », comme elle l’aboie ?

Stephanie cogite et comprend que c’est la relation au père qui a été déficiente dans l’enfance de toute cette racaille qui ose se rebiffer contre son autorité à elle et s’exprimer…  Vite une arrestation virile   « Le poivre de cayenne viendra à bout de ces chiennes » (hurle notre brave Stéphanie à son superviseur…)

Les heures de triomphe de l’agent Trudeau se sont terminées un soir d’octobre, quand les caméras admirablement baladeuses de quelques badauds sont restées ouvertes  qui ont consigné numériquement le talent de la matraqueuse 728

1 pour le peuple, 0 pour la police. Alleluia !  Mais doit-on pavoiser ou s’inquiéter ?  Car notre amazone sans cheval sévissait depuis des mois, mais ce n’est que quand ses débordements répétés ont été exposés à la télé que son Grand Chef s’est ému de ses frasques.  Troublant…

Désarmée et recluse dans un atelier de fins limiers, Stéphanie 728  attendra que la hargne populaire se calme  Réapparaitra-elle bientôt blanche comme neige, sur un coin de rue, absoute, si ce n’est d’une mention à son dossier, comme une arme vicieuse à réactiver au moment approprié (1). ?

Il vaudrait mieux qu’elle ne réapparaisse jamais. Ce serait alors 2-0 pour le peuple

Robert Bibeau

 

(1)    http://www.ledevoir.com/societe/justice/361260/le-spvm-presente-ses-excuses?utm_source=infolettre-2012-10-12&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne

 

Une pensée sur “PRENEZ GARDE CITOYENS – LA MATRAQUEUSE BALADEUSE 728 SÉVIT DANS VOS RUES !

  • avatar
    13 octobre 2012 à 13 01 26 102610
    Permalink

    (Y)

    http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/patrick-lagace/201210/11/01-4582499-letrange-cas-de-lagente-728.php

    « Le plus ironique: Stéfanie Trudeau est la fille d’un policier qui fut hautement respecté en son temps. Pierre Trudeau a été chef du service de Saint-Hubert et président de l’Association canadienne des chefs de police. Décédé prématurément en 2001, il n’a pas eu à avoir honte de sa fille transformée en TerminaBitch, risée de la province au grand complet. »

    Je dois vous soumettre que c’est la relation à feu son père qui empêche justement sa fille de cogiter. Elle déplace sa colère d’enfance sur les plus faibles, elle met en scène son refoulé.

    N’oublions pas sa mère…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *