Projet de port méthanier à Rabaska – Qui profite ?

Puisque cet important sujet a été soulevé, voici quelques liens importants à faire entre les différents acteurs qui ont beaucoup à gagner dans ce projet de port méthanier à Rabaska. Vous allez comprendre comment les Paul Desmarais, Dumont, Charest, l’Institut Économique de Mtl (qui est la base et la source idéologique de Mario Dumont), Bush et les É-U ainsi que Sarkozy sont liés ensemble, et vous ne serez plus surpris de la tournure des événements.

Comprenons les vraies forces qui sont en action au Québec et en Amérique du Nord. Consultez ces deux excellents articles pour les détails et textes complets :

- Desmarais impliqué dans le rapprochement Sarkozy-Bush ? – (par Pierre Dubuc , Mondialisation.ca, Le 13 septembre 2007, L’aut’journal)

Desmarais est un proche de Sarkozy et de la famille Bush. George Bush le père et Nicolas Sarkozy sont des habitués du domaine Sagard que possède la famille Desmarais dans Charlevoix.

Gaz de France, Suez et Rabaska

Les accointances de Desmarais et Sarkozy ne s’arrêtent pas là. Dernièrement, Sarkozy a autorisé la privatisation de la société d’État Gaz de France (GDF) au profit du groupe Suez. Après avoir promis, il y a quelques années, aux organisations syndicales qu’il ne permettrait jamais que l’État détienne moins de 70% du capital de GDF, l’actuelle privatisation ne laisse que 34% du capital à l’État français.

Le Canard enchaîné du 5 septembre titrait : « Suez-GDF : une bonne affaire pour les amis milliardaires de Sakozy ». Le journal satirique français rappelle que l’actionnaire principal de Suez « est le milliardaire belge Albert Frère, un intime de Sarko, associé à la plus grosse fortune canadienne, Paul Desmarais, qui invita naguère le Président en vacances ».

Soulignons que Albert Frère et Paul Desmarais étaient les deux seuls non-Français présents au restaurant le Fouquet’s à Paris pour célébrer la victoire de Sarkozy le soir des élections présidentielles françaises.

Il n’est pas inutile de rappeler que Gaz de France, maintenant contrôlé par Power Corporation par l’intermédiaire de Suez, est un des principaux groupes intéressés dans le projet de port méthanier Rabaska à Lévis.
Gaz de France, Hydro-Québec et l’Institut économique de Montréal
Pour la presse française, la privatisation de GDF annonce une hausse du prix du gaz. Cela nous rappelle qu’une étude toute récente de l’Institut économique de Montréal favorable à la privatisation d’Hydro-Québec était un vibrant plaidoyer pour une augmentation des tarifs d’électricité.

Une des principales raisons invoquées par les auteurs de l’étude était de rendre le gaz naturel plus compétitif avec l’électricité. On parle bien entendu du gaz naturel qui arrivera par navires à Rabaska. Une partie du gaz naturel sera exportée aux Etats-Unis, l’autre partie servira de substitut à l’électricité afin, là aussi, d’augmenter les exportations d’électricité du Québec vers les États de la cote Est américaine.

Bouclons la boucle en soulignant que les éditorialistes des grands médias de Gesca, propriété de Power Corporation, sont pour la mission en Afghanistan, ont applaudi à tout rompre l’élection de Nicolas Sarkozy dont ils proposent le programme de droite comme modèle pour le Québec et appuient sans réserve le projet Rabaska.

La Presse, le Soleil et les autres médias de Gesca ont également accordé un traitement princier à cette étude de l’Institut économique, largement financé par Power Corporation et dont la p. d-g. est nulle autre qu’Hélène Desmarais, la fille de Paul Desmarais.

- Carlyle, les Desmarais et le toujours corrompu Sarkozy

Sarkozy a passé une partie de ses vacances chez les Desmarais cet été et le voici maintenent qu’il vend la société d’État française, Gaz de France (GDF), à rabais à Suez. Or Suez est largement détenue par Power Corporation, la compagnie des Desmarais (voir plus bas), Paul Desmarais Jr. siège sur le conseil s’administration de Suez et en plus de la part de Suez qu’il détient indirectement à travers PCC, il détient 2000 actions de Suez directement.
Le fait intéressant que notre très cher Jean Charest est lui aussi lié aux Desmarais, ce que je ne savais pas, et l’explication de pourquoi Jean Charest insiste sur les projets absurdes de términaux méthaniers au Québec pour livraison de gaz auz ÉU alors même que les villes côtière étasuniennes ne veulenent pas des projets. En effet une recherche sommaire sur le site de Rabaska nous révèle que GDF (maintenent posséssion des Desmarais grâce à Sarkozy) est un des trois partenaires du projet ! (Pour ce qui est de Gros-Cacouna je n’ai pas pu, en cinq minute de recherche internet, trouver de lien super fort avec les Demarais, mais il y a quand même celui-ci : les partenaires de Gros-Cacouna sont Petro Canada et TransCanada et Investor’s Group, filière de Power Corporation détient 2,31% de TransCanada).

Donc après avoir essayé de nous contaminer en voulant installer le CHUM à la gare de triage d’Outremont, il semble bien que les Desmarais essaient de nous donner un mélange explosif et polluant avec les ports méthaniers !

• ADDENDUM : Le Groupe Investor’s détient aussi 3,35% des parts de Enbridge, le deuxième partenaire de Rabaska, et 6 des 14 membres du Conseil d’Administration de GazMétro (le troisième partenaire du projet) siègent aussi sur le conseil d’administration de GDF ou de Enbridge. En plus, Enbridge detient 32,06% des parts de GazMétro inc et GDF détient 17,56% des parts de GazMétro inc. Il est aussi intéressant de noter qu’un tière (4 sur 12 : BAXTER JAMESON A ; HILL JOHN A ; LEIBLER KENNETH R ; PUTNAM GEORGE III) des directeur/rices de Petro-Canada (un des deux partenaire de Gros-Cacouna) sont aussi directeur/rices de Putnam, une compagnie étasunienne récemment achetée par Power Corporation !

6 pensées sur “Projet de port méthanier à Rabaska – Qui profite ?

  • avatar
    11 janvier 2008 à 7 07 07 01071
    Permalink

    Le retentissant silence qui suit votre, pourtant, cruciale dénonciation en dit long. Le psychodrame médiatique autour de l’admirateur de la junte criminelle Bush/Cheney à Sarko prend toute la place 😉

    « La politique, c’est l’art de consulter les gens sur ce à quoi ils n’entendent rien, et de les empêcher de s’occuper de ce qui les regarde. » – Paul Valéry

    En des temps moins politiquement corrects, le pouvoir affichait ouvertement son souverain mépris…

    « Le peuple est une masse imbécile faite pour être menée par ceux qui se donnent la peine de le tromper.  » – Frédéric II de Prusse

    Mindfuck Inc. affiche de plus en plus cette attitude hautaine et suffisante. On se cache de moins en moins, tellement l’emprise médiatique sur l’opinion publique se consolide et semble irréversible.

    Les conspirationistes peuvent aller se rhabiller… tout se fait au grand jour 😉

    La Presse canadienne nous apprenait dernièrement que la puissante, sinon hégémonique famille Desmarais aurait versé 165 000 $ au Parti Libéral du Québec.

    http://www.lifesite.net/ldn/2003/may/030502a.html
    http://paulmartintime.ca/mediacoverage/000017.html
    http://argent.canoe.com/lca/infos/quebec/archives/2006/12/20061212-091824.html

    Le clan dispose de la 7e fortune en importance au Canada et pousse ouvertement pour la privatisation du système de santé. Power Corp. serait la première à en profiter via ses nombreuses compagnies d’assuranc.

    http://www.lautjournal.info/autjourarchives.asp ?article=889&noj=212
    http://www.voir.ca/actualite/grandesgueules.aspx ?iIDArticle=36737

    Tricotés serrés, tous les membres de la famille, du patriarche aux petits-enfants ont donné le maximum autorisé, soit 3000 $. Les Desmarais n’ont contribués à aucun autre parti politique provincial.

    Inspirés par l’altruisme familial, tous les membres des conseils d’administration de Power Corporation, le conglomérat que les Desmarais dirigent, ont remis des dons personnels. La somme atteint près de 120 000 $.

    L’opération est tout à fait légale.

    En additionnant les deux montants, ce sont 285 000 $ qui ont été donnés au Parti libéral du Québec par les proches de la famille Desmarais. Une simple division du total des dons, par le maximum autorisée par la loi électorale, nous donne le nombre de nos maîtres, soit 95 personnes.

    Ouais ! Ouais ! Je sais, c’est crasse comme calcul et le raisonnement, bien que purement mathématique, frise le procès d’intention 😉

    Mais, quand on nous assure, le plus sérieusement du monde, de l’impartialité de Gesca, de La Presse et de ses satellites dans leur couverture médiatique de la politique au Québec… Pourquoi ais-je un doute ?

    Est-ce l’existence de l’accord entre et dont le libellé demeure secret et même protégé par la loi d’accès à l’information ?

    http://www.cbc.radio-canada.ca/communiques/20010119.shtml
    http://www.radio-canada.ca/actualite/v2/heuredescomptes/niveau2_8986.shtml

    Est-ce l’éternité que le scandale des commandites a pris à être exposé dans les médias malgré les quelques 400 questions du Bloc Québécois ? Je vous rappelle que le fameux juge Gomery a accouché d’une souris avec quelques potiches et fiers à bras politiques réprimandés alors que la majorité des documents ont été refusés d’être ouverts aux enquêteurs du Québec.

    Quand des avocats commettent des crimes, ils savent exactement comment brouiller les pistes. Vérifiez les qualifications professionnelles des principaux suspects 😉

    « Les puissants se servent des institutions même qui établissent la liberté de principe pour faire régner l’inégalité de fait dans le cadre de la loi. » – Jean Jaurès

    De pointer les empires médiatiques comme de simples mercenaires du pouvoir économique et politique est devenu un plancher pour quiconque s’intéresse encore à l’exercice démocratique. Que plus personne n’ose nous le rappeler est… symptomatique ?

    Ce qui demeure indéfendable de la part de Gesca, ce n’est pas que La Presse et ses satellites soient des organes fédéralistes ; c’est leur prétention à l’impartialité. Dito pour CBC franco.

    Abuser du bon peuple… c’est du gâteau médiatique.

    Nous sommes libres, de toute la longueur de notre chaîne.

    Nous sommes des Québécois à peur entière !

    Tous les hommes ont leur prix nous assure-t-on…

    Quel est celui de l’âme d’un peuple ?

    « Il n’y a pas d’élégance à être un bon perdant quand l’enjeu perdu est la liberté. » – John Hay Whitney

    PS : Power Corp / Groupe Carlyle : Même combat !
    http://www.youtube.com/watch ?v=LYdgXCo4aYE

    Répondre
  • avatar
    11 janvier 2008 à 22 10 04 01041
    Permalink

    Quel excellent commentaire JF !
    Moi aussi je suis perplexe devant le peu de réaction face à ces informations. Ceci est le lien direct pour comprendre qui est réellement en train de gérer le Québec pour son profit personnel, et personne ne réagit. Plus important de parler de Sarko et de sa blonde, ou de la pluie et du beau temps.

    Je veux dire, merde, on parle d’augmenter les frais d’électricité d’Hydro (qui est d’ailleurs une société d’état, donc qui nous appartient québécois, et elle est géré comme une entreprise privée pour maximiser ses profits sur notre dos-dont on se questionne où la largeur se termine t-elle ?- pour construire des réseaux pour aller vendre l’électricité aux État-Unis au lieu d’améliorer notre réseau et de l’entretenir) pour rendre le gas méthane plus compétitif ici et aux É-U, ce qui va profiter à quelques individus seulement, comme la famille Desmarais et Sarkozy. Ceci est vachement plus important et dommageable que ses aventures personnelles.

    Je vais payer (et paye déjà plus : compter les nombreuses augmentations du prix de l’électricité ces derniers temps) plus cher d’Hydro pour faire profiter les Desmarais, barons du Québec, qui eux vont avoir en plus l’énorme joie d’avoir un port méthanier à Québec, donc un traffic de bâteaux cargo sur le fleuve St-Laurent plein de gaz, parce que les États-Unis on déjà refusé ce project sur leur côtes de leur territoire le jugeant trop dangeureux( !!!). Et nous, on va l’avoir sur le fleuve, endroit physiquement encore plus risqué !!!!

    Mais c’est pas grave, les québécois dorment au méthane… euh au gaz, et ils ne lisent pas, comme le disait Pierre Péladeau.

    Un peuple ignorant : c’est ce qui a de mieux pour l’élite !

    Comme tu citais mon JF :

    « Le peuple est une masse imbécile faite pour être menée par ceux qui se donnent la peine de le tromper.  » – Frédéric II de Prusse »

    Continuez à lire La Presse et le Journal de Montréal… circulez, il n’y a rien a voir…. circulez…. ça doit être des théories de conspiration, vous savez, ces dangeureux individus qui dérapent sans cesse mentalement…. allez, circulez, faites confiance en votre élite, ils ne veulent que votre bien…. et finiront par l’avoir !

    F. Marginean

    Répondre
  • avatar
    12 janvier 2008 à 12 12 22 01221
    Permalink

    Bonjour François,

    Je suis heureux de constater que J-F et moi avons maintenant un nouvel ami. En ces temps d’aliénation de masse par les médias de droite, il est rafraîchissant de constater que la crédulité n’a pas atteint tout le monde…

    Ceci étant dit, je vous fais parvenir mon commentaire sous forme de renvoi à un texte que j’ai écrit il y a quelques mois pour différentes publications dont Le Citoyen, le S@ns P@pier et le Cent papier. À l’origine, le texte était un travail universitaire (un cours en environnement) qui a été transformé en texte journalistique. Et pour ceux qui pensent que le contenu est biaisé ou orienté, je leur dirai que ma note de A+ prouve que les informations contenues dans ce texte sont toutes véridiques.

    Merci de mettre votre tête sur le billot pour la noble cause démocratique. Nous nous sentons souvent bien seuls Bill et moi. Je commencais aussi à croire que les Desmarais sont vraiment des philanthropes humanistes (je blague). Du renfort nous fera le plus grand bien (surtout à moi).

    Merci d’exister.

    Le texte est ici :
    http://www.centpapiers.com/Des-ports-methaniers-au-Quebec-Non,1729

    Alea jacta est

    Répondre
  • avatar
    12 janvier 2008 à 21 09 36 01361
    Permalink

    Excellent, c’est une bonne nouvelle pour moi aussi, j’ai deux nouveaux compatriotes ! C’est pour ça qu’il est important de se mettre en lien et de discuter ensemble. On est beaucoup plus fort, ça énergise et ça donne de l’espoir.

    Votre texte est vraiment génial et j’aimerais savoir si vous me donner la permission de le reproduire sur mon site web et d’en parler sur mon émission de radio, en vous donnant crédit et les liens bien sûr.

    Ce dossier est tellement important pour le futur du Québec. S’il fallait se retrouver avec un stupide port méthanier…

    On se tient au courant. N’hésitez pas à me contacter s’il y a de quoi !

    F. Marginean

    Répondre
  • avatar
    13 janvier 2008 à 5 05 49 01491
    Permalink

    WOW ! Il ne nous reste plus qu’à réhabiliter les quelque 50% d’analphabètes québécois, d’enseigner l’histoire du Québec à la majorité et d’inclure un cours de politique et de Média 101 dans le curriculum du secondaire et au CEGEP…

    Talk about a fighthing chance 😉

    GO, Québec, GO !

    …et en français , please !

     😉

    « Quand on a réussi à faire croire à l’esclave que ses chaînes sont disparues, il ne croit plus à la liberté.  » – Doris Lussier

    Répondre
  • avatar
    13 janvier 2008 à 12 12 43 01431
    Permalink

    Bonjour François,

    Aucun problème pour l’utilisation et la reproduction de mon texte à des fins démocratiques. J’aimerais que ce texte puisse vivre aussi longtemps que durera la supercherie de John Charest et de ses accointances illégales et antidémocratiques avec les Desmarais.

    Pour me joindre, je vous laisse mon adresse courriel : aleajactaestcom@yahoo.ca

    Au plaisir de poursuivre cette discussion bientôt.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *