Quand la nouvelle est prête à boire

Ce n’est un secret pour personne que Les 7 du Québec gèrent le journal CentPapiers. La semaine dernière, CentPapiers a fait l’objet de plusieurs attaques concertées sur divers plans, qui ont culminé en un changement forcé en catastrophe  de ses serveurs-hébergeurs. Il en est découlé divers inconvénients, particulièrement sur le plan du calcul des visites et autres statistiques, mais, surtout, certains des fils RSS qui fournissent  CentPapiers en mots et en idées ont cessé de fonctionner. Plusieurs de nos collaborateurs réguliers n’ont pu être publiés sur le champ. Nous avons perdu la dimension « scoop »  dont le folklore populaire, diffusé par la télévision, a fait l’essence du journalisme.

Des articles de nos auteurs chevronnés, Bonnet, Cabanel, Jules et autres, tous a l’affut de la réalité quotidienne dans cette période survoltée que vit la France, ont été retardés et nous sont parvenus avec trois ou quatre jours de retard. Cataclysme ?  Coup fatal porté à CentPapîers par ceux qui n’aiment pas que soient dites les choses que nous disons ?   Au contraire, cet incident a été une bénédiction. Une épiphanie !

Nous avons eu une révélation, qui est venue confirmer ce que, bien sûr, nous savions deja : notre mission n’est en aucune façon de tenter de faire concurrence au Journal de 20 heures, ou au Téléjournal de Radio-Canada.  Nous pourrions gagner un sprint à la nouvelle, en nous transformant en fil de presse, auquel cas, bien sûr, ce sont les médias liés a des horaires qui ne seraient plus dans le coup….  Nous pouvons tout publier en temps réel et les autres médias devraient adopter la même stratégie, avec des coûts autrement plus lourds…

Mais est-ce la mission d’un journal citoyen ? Un journal en ligne, comme CentPapiers, n’a absolument pas pour vocation de publier la nouvelle à la vitesse de la lumière, avant n’importe qui, mais de mettre la nouvelle en ligne quand elle semble avoir une signifiance, être porteuse de reflexion…

Avec l’Internet tout est aujourd’hui transparent. Les vrais  scoops, ce ne sont plus des faits :  ce sont les liens entre les faits et leurs agencements.  Un scoop, en 2010, c’est « voir ce que personne n’a vu » comme dirait Albert Londres. . .  C’est l’interprétation qui compte. Nous ne voulons donc pas annoncer la nouvelle; ce que nous publions est et sera toujours une REFLEXION sur une nouvelle.

Et cette réflexion même ne se prétend pas définitive, au contraire, mais le premier énoncé d’un dialogue qui doit se poursuivre, entre un auteur qui prend l’initiative d’ouvrir un debat en donnant  une nouvelle en pature à la  volonté populaire de la commenter… et TOUT LE MONDE.

Le défi est que se poursuive ce débat en s’enrichissant, commentaire par commentaire, jusqu’à ce qu’il en naisse une pensée populaire.  Pensée indefiniment perfectible, prenant la forme d’opinions.   La mission d’un  journal citoyen est de  donner une interprétation des faits, qui se raffine au cours des jours par l’ajout de commentaires. Il est souhaitable que cette interprétation commence aussitôt que possible après les faits, mais elle doit s’enrichir en continu des apports de tout le monde. C’est ça, la révolution de l’internet.

Dans cette optique, les articles vieux de quatre jours sont toujours d’actualité.   Ils ont muri, comme du bon vin!  Ceux qui n’ont pas gardé leur pertinence, ce  sont ceux qui n’avaient pas vraiment de place sur CentPapiers dès le départ. Ceux qui ne devraient avoir  de place dans aucun journal, ni aucun médium écrit, sauf un fil de presse. Le scoop, au palier des faits, c’est à la télé.

Ceux qui veulent des scoops de faits les y trouveront… à la vitesse de la lumiere. Mais ce sont des scoops pour grand maman… Un vrai scoop, en 2010, c’est au palier de la pensée innovante. La pensée qui est plus vite que la luniere… mais qui grandit et qui dure.

Vous avez, dans l’édition de CentPapierss aujourd’hui, une exemple de cette nouvelle vision, avec des articles qui parlent de la grève de la semaine dernière… , mais n’est-ce pas le moment d’y penser et de comprendre ? Des articles qui parlent des liens entre Tapie et la Présidence…, mais n’est ce pas le moment d’y penser davantage, de peur de l’oublier ?   Et quand les Américains se retrouvent confrontés, 9 ans plus tard, à cette histoire du 911 qui fait de moins en moins consensus,  n’est-ce pas le temps de revoir tout ça à tête reposée ? Comme il ne faut pas cesser de penser à cette horreur récurrente des soldats américains en Afghanistan qui tuent pour s’amuser…

Aujourd’hui, lisez ATTENTIVEMENT les articles de CentPapiers. La nouvelle est tirée… et elle est prête à boire.

Pierre JC Allard

Pierre JC Allard

24 pensées sur “Quand la nouvelle est prête à boire

  • avatar
    13 septembre 2010 à 2 02 49 09499
    Permalink

    Bonjour, Pierre.

    Je crois, en effet, que le rôle du journalisme citoyen n’est pas de courir après le scoop, mais de porter un autre regard sur l’actualité, sans complaisance et sans subir la dictature des annonceurs.

    De faire une analyse distanciée des évènements, ou de les aborder sous un angle différent de celui des depêches d’agence qui engendrent tant de copié-collé à peine déguisé dans les médias traditionnels.

    De mettre en lumière des témoignages, des points de vue, des coups de gueule, des récits nostalgiques, en apparence éloignés de l’actualité mais présents dans le coeur et la l’esprit de chacun d’entre nous.

    Mais peut-être, naïf et rêveur que je suis, n’ai-je rien compris ?

    Cordiales salutations.

    Répondre
    • avatar
      13 septembre 2010 à 9 09 27 09279
      Permalink

      @ Fergus

      Si vous n’avez rien compris… nous sommes deux !

      Soit-dit en passant, vous êtes de ceux dont le fil RSS a eu des ratés chez nous. SI vous nous envoyez vos dernierts articles, je suis persuadé qu’ils n’ont rien perdu de leur interet de la semaine dernière…
      PJCA

      Répondre
  • avatar
    13 septembre 2010 à 3 03 10 09109
    Permalink

    Pierre,

    Bonjour, il me sembloe sans porter ombrage à quiconque que le fait de couper parfois certains fil RSS, puissent entrainer ce genre de faits.

    On ne peut et j’en garde bien de porter sur le fait de vouloir de l’audimat à tous prix.

    La langue Internet n’est pas disposée de se taire.
    Mais pour la majorité des auteurs cités, il est bien plus difficile de mettre un article en place, ce role me semble être celui des services techniques, qui devraient avoir un plus, en lisant les articles avant publication qui éviterait les « doublons » qui peuvent avoir une conséquence petite mais réelle pour les auteurs.
    La preuve nous reprenons ce texte ce matin.
    Il fait suite à d’autres débâts.

    Cordialement,

    Le Panda

    Patrick Juan

    Répondre
    • avatar
      13 septembre 2010 à 9 09 40 09409
      Permalink

      @ Panda

      Vous avez participé loyalement à un projet collaboration. En réponse, vous avez été ciblé personnellement et méchamment par beaucoup d »attaques et avez servi de prétextes à bien d’autres. Je le regrette.

      Votre texte sur CentPapiers a reçu plus de 2 000 visites, des centaines de commentaires et restera indéfiniment en ligne dans le forum-babillard « Organisation ». Le temps vous donnera sans doute raison contre vos détracteurs.

      http://www.centpapiers.com/le-panda-vient-vous-dire-sur-cent-papiers/31514

      Ne transportons pas le débat sur ce fil qui a une autre finalité

      PJCA

      Répondre
      • avatar
        13 septembre 2010 à 9 09 54 09549
        Permalink

        @Pierre,

        Vous avez aussi participé à cette ouverture, merci de ce que je considère, à tort ou raison comme une page de CentPapiers.
        Cette plateforme à mit à jour des « voyous » pour rester correct.
        Le projet de collaboration est toujours de peine actualité, pour celles et ceux qui ont compris, divers site pourtant, nous avait proposé cela, je vous ai fais confiance et je le continu.
        Tant que vous lutterez pour la liberté et le droit à l’expression dans le respect des actes je serai présent proche de vous et tous les véritables acteurs-auteurs de CentPapiers.

        Revenons au fil de cet article et si je puis me le permettre rouvrez les fils RSS, afin que nous puissions échanger nos idées et nos cultures.

        Merci à celles et ceux qui ont compris, quoi qu’il n’est jamais trop tard pour reconnaitre nos erreurs.

        Cordialement,

        Le Panda

        Répondre
        • avatar
          13 septembre 2010 à 11 11 58 09589
          Permalink

          @ Panda »

          BIen sûr. C »est un texte de Panda publié sur CentPapiers. Comme un article de Pierre JC Allard a alors été publié sur Les Voix du Panda. Il n’y a pas de malentendus… Soyez attentifs aux tiers malveillants qui publieront des commentaires sous mon nom. Je n’en publie pas.

          PJCA

          Répondre
  • avatar
    13 septembre 2010 à 4 04 26 09269
    Permalink

    « qui ont culminé en un changement forcé en catastrophe de ses serveurs-hébergeurs »

    Des précisions de la part du seul réel technicien, soit Philippe David, seraient les bienvenues.

    Pour ce qui est des « révélations » et autres aspects mystiques, vous avez par contre toute votre place M. Allard.

    Personnellement, je me moque de vos affirmations mensongères car il ne faut pas s’attendre à des surprises quand on s’associe avec le mètre étalon français du domaine.

    J’avais décidé de me taire afin de laisser à centpapiers son environnement naturel et sa sérénité, mais il semble que vous ne puissiez vous abstenir de vouloir régler certains comptes à votre manière.

    Ne soyez donc pas surpris M. Allard, si dans l’avenir, je me montre moins silencieux, cela sera de votre fait, et non du mien.

    Si vous le désirez, je peux vous faire expédier une croix sur laquelle vos amis cloueront votre votre photo, cela assurera votre haute notoriété, seul point qui vous intéresse réellement.

    je ne tiens pas à vous déranger plus que cela, faites en donc de même, et cherchez donc les raisons réelles de vos problèmes au lieu de jouer les martyrs.

    Répondre
    • avatar
      13 septembre 2010 à 9 09 43 09439
      Permalink

      @ Alain-Albie

      Ce post reste en ligne, en témoignage de notre volonté de ne rien censurer qui ne soit illégal

      PJCA

      Répondre
      • avatar
        13 septembre 2010 à 9 09 51 09519
        Permalink

        Bonsoir M. Allard,

        Pourrez-vous y rajouter ceci:

        De : Philippe David [mailto:xxxx.@xxx.xxx]
        Envoyé : lundi 6 septembre 2010 04:54
        À : ‘alain’
        Objet : RE : DNS

        Je viens d’apprendre de mon hébergeur que le transfert de domaine est complété et j’ai mis les noms de serveurs DNS à jour. Il n’y a plus qu’à attendre la propagation maintenant.

        Bonne nuit.

        Philippe

        Ce qui vous évitera de raconter des saloperies (désolé, je n’ai pas trouvé d’autre mot pour définir vos allégations)sur moi.

        Merci.

        Répondre
        • avatar
          13 septembre 2010 à 12 12 13 09139
          Permalink

          S’il y a une saloperie (sic) ou un commentaire injurieux que j’aie publié sur vous, priere de mettre la réference: je n’en ai fait aucun.

          Je vous encourage à poursuivre la publication de vos articles sur la Chine. Je les trouve factuels et fascinants. A votre demande, nous avons enlevé vos articles de ce site, mais c’est a regret, et nous les remettrons en ligne a votre convenance. Entretemps vous pouvez mettre ici un lien vers ces articles, quel que soit le site où ils soient maintenant publiés.

          PJCA

          Répondre
          • avatar
            13 septembre 2010 à 12 12 58 09589
            Permalink

            « ui ont culminé en un changement forcé en catastrophe de ses serveurs-hébergeurs.

            « Parce que le sabotage dont nous avons été victime la semaine dernière a retardé la publication de certains articles de vos auteurs préférés »

            Mensonges ou saloperies, ce ne sont que des homonymes.

            « A votre demande, nous avons enlevé vos articles de ce site, mais c’est a regret »

            Beaucoup d’humour M. Allard, je vois que le moral revient au beau fixe, pourvu que cela dure …

            « Entretemps vous pouvez mettre ici un lien vers ces articles, quel que soit le site où ils soient maintenant publiés. »

            Au risque de vous déplaire, mes articles (de propagande comme le dit votre partenaire qui veut corriger les fautes des autres en en faisant 1une tous les deux mots)sont publiés sur mon site. Ils l’on toujours été sauf lorsque je me suis égaré à les publier ailleurs.

            De plus, mes articles ne font que relater une simple vérité, ce qui ne peut donc pas vous intéresser. Demandez donc à votre ami noir et blanc, il connait la Chine comme sa poche, même si celle-ci semble passablement percée.

            Mon seul souhait est de ne plus avoir besoin d’intervenir sur vos allégations mensongères et comme je le disais ailleurs:

            N’avez-vous donc pas d’amis pour vous chercher des ennemis partout ?

            L’autre, n’a pas de lecteurs, cela se comprend, mais vous !

            Allez, bonne route.

          • avatar
            14 septembre 2010 à 8 08 53 09539
            Permalink

            Le chien aboie la caravane passe…..

            De plus il ne relève pas même la queue, c’est un autre…..

            Le Panda

  • avatar
    13 septembre 2010 à 5 05 40 09409
    Permalink

    Bonjour Pierre,

    L’incitation à la réflexion devant les évènements, c’est ce qu’il manque le plus dans la presse traditionnelle, c’est de l’info orienté vers une pensée unique, celle défini par les pouvoirs en place, du prêt à penser en rayon, le fast thought en promotion sur les têtes de gondoles. De l’ingrédient à consommer. Internet,va certainement participer et peut être bien sauver le retour de la réflexion.
    Question de temps évidemment,la première des choses serait de redonner l’envie de lire et je dirais qu’un article qui aborde un sujet disons succinctement en première lecture peut amener le lecteur à vouloir en savoir plus. Surtout qu’internet le permet en créant des liens si je puis dire.

    Réflexion et non pas vouloir (puis pouvoir) à tout prix imposer ses idées de façon brutal en imposant sa propre pensée, ce qui n’aurait pas plus d’interet que ce que je dénonce plus haut.

    N’est-ce pas le but ? Même si des articles doivent déplaire, ils ont au moins l’avantage de se montrer au grand jour. Ca peut parfois paraitre insupportable pour certains par ces contenus, certe je le conçois puisque pour moi aussi parfois,mais ça reste instructif dans ces genres de modes de pensées qui me sont étrangers.

    Comme on dit, la critique est facile.

    Cordialement

    Gasty

    Répondre
    • avatar
      13 septembre 2010 à 9 09 53 09539
      Permalink

      Nous sommes parfaitement d’accord. Avec le temps et un soutien populaire, la RÉFLEXION, suivant une deuxième lecture interactive. en viendra a forcer une plus grande impartialité des diffuseurs traditionnels qui sont les premiers colporteurs de mensonges et de propagande. Evidemment… nous seront TRES impopulaires auprès de ces médias traditionnels et du pouvoir en place. Il est bien possible qu’ils nous détruisent… mais ils ne detruiront pas le désir de vérité. CAVEAT POPULUS !

      http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/03/12/904-le-reseau-infrangible/

      PJCA

      Répondre
  • avatar
    13 septembre 2010 à 6 06 09 09099
    Permalink

    Article en dents de scie.
    D’un côté, on lit:
    1ère étape: « Plusieurs de nos collaborateurs réguliers n’ont pu être publiés sur le champ. Nous avons perdu la dimension « scoop » dont le folklore populaire, diffusé par la télévision, a fait l’essence du journalisme. »
    Maudite technique qui nous a empêché de rester dans l’actualité.

    2ème étape: « Une révélation. Une épiphanie » « notre mission n’est en aucune façon de tenter de faire concurrence au Journal »

    Et il vous a fallu autant de temps pour vous en apercevoir.

    « Nous pouvons tout publier en temps reel et les autres édias devraient adopter la même stratégie, avec des coûts autrement plus lourds… »

    Tellement, il fallait se presser pour écrire ce billet, voilà que « les medias » ne sont plus les medias, ils en deviennent les « edias »

    Donc, il faut se presser lentement et garder sa boule de cristal à proximité pour inventer les suites d’un événements.

    « Aujourd’hui, lisez ATTENTIVEMENT les articles de CentPapiers. La nouvelle est tirée… et elle est prête à boire. »

    A boire? En êtes-vous sûr?
    🙂

    Répondre
  • avatar
    13 septembre 2010 à 6 06 50 09509
    Permalink

    L’article porte t-il bien son titre ou faut-il le dépolitiser en le nommant:
    « Les Couteaux Longs, sont tirés »

    Nous avons tous des progrès à faire, alors pourquoi jouer le principe de la poutre ?

    Il y a beaucoup de choses à apprendre de chacun, à moins que je ne me trompe.

    Cordialement,

    Le Panda

    Répondre
  • avatar
    13 septembre 2010 à 9 09 46 09469
    Permalink

    Excusez moi de vous dire,

    Ces types de personnages comme aurait dit quelqu’un de célèbre, mais ce n’est point moi:

    IL M’INDIFFÈRE DONC MODESTEMENT JE DIS HAUT ET FORT POURVU QU’IL M’IGNORE JE SUIS RAVI.
    Parler de baves, ne peut en certaines circonstances qu’attirer la RAGE : Monsieur PASTEUR Merci.

    Je ne désire pas du tout, parler de ce ces gens la.
    Nous avons bien mieux à faire.

    Le Panda

    Répondre
  • avatar
    13 septembre 2010 à 10 10 02 09029
    Permalink

    @ V.K

    Parlant de coquille… Essayons tous les deux de faire mieux, car je ne suis pas sûr de vous comprendre ;-( .

    Vous avez droit à une version retouchée

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    13 septembre 2010 à 10 10 16 09169
    Permalink

    @ V.K & Panda

    Je pense – sans en être certain – que vous tentez de lancer des cailloux sur Disons.fr. Je n’enlève pas vos commentaires – qui semblent assez anodins et sont plutôt une pub, sans doute involontaire, pour le site en question – mais je tiens à répéter ce que j’ai déjà dit: j’ai beaucoup de respect pour ce site qui, à mon avis, représente l’une des voies les plus porteuses d’évolution sur le web et auquel contribuent beaucoup d’auteurs que je trouve intelligents, intéressants et (parfois) sympathiques

    PJCA

    Répondre
    • avatar
      13 septembre 2010 à 10 10 27 09279
      Permalink

      @PJCA,

      Vous savez parfaitement ce que je pense à ces interventions, mais je ne pense pas de la même manière.

      Je n’ai JAMAIS et je ne le ferai JAMAIS que de tirer dans le dos de quiconque, mais je vous affirme, que l’on ne peut dire une chose et tenter de prouver son CONTRAIRE.
      Je ne sais pas ce que RANCUNE veut dire et ainsi je serais jusqu’au bout.
      Je crois avoir tout dit sur ce le sujet.
      Il est évident que l’on ne peut plaire à tout le monde.

      Le Panda
      Patrick Juan

      Répondre
        • avatar
          13 septembre 2010 à 13 01 45 09459
          Permalink

          @PJCA,

          Il va de soit et je pensais que vous l’aviez compris les sites nommés ne sont que de l’humour mais à quel degré, je l’ignore.

          Je sais que vous n’avez pas de préjugés, merci de m’indiquer si vous le souhaitez le choix de cette image pleine de bonnes et vieilles bouteilles.

          Cette image vient de votre cave?
          C’est moi qui suis dans le sud de la France et je trouve les papiers sur les vins du Québec de très bonnes factures et vous ?

          Le Panda

          Patrick Juan

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *