Samir Nasri ou Yoann Gourcouf, qui contre la Roumanie ?

nasri-gourcuff

La vraie question est: Yoann Gourcouf peut-il (doit-il) jouer ? Le beau Breton est dans la tourmente. L’adonis des Bleus dixit la presse people et icône gay de Têtu (l’est-il ?), on s’en fout, n’est plus à la fête. A Krishna déjà, en Afrique du Sud, il était tombé de son piédestal car il n’arrivait pas à s’imposer sur le terrain et en dehors. Laurent Blanc, le « président », a déclaré qu’il ne fera pas d’état d’âme car, lui, il a des comptes à rendre et par conséquent, il ne mettre que les meilleurs.

Laurent Blanc se basant sur le Real de Madrid de Mourhino, qui a joué à Auxerre avec 3 milieux défensifs pensent qu’il est possible que ce scénario se présente sur le terrain du stade de France ce soir. Je n’y crois pas du tout car la victoire est impérative. En revanche, associer Nasry et Gourcuff, c’est simplement surréaliste pour deux milieux offensifs. Les défenseurs de cette stratégie arguent qu’au temps de Platini, Alain Giresse jouait comme milieu offensif aussi, alors que c’est Jean-Amadou Tigana qui était défensif. Mais, dans ce cas de figure, Diaby est absent. C’est vrai que le madrilène Lassana Diarra a retrouvé plus d’aplomb.

Alors que l’Olympique Lyonnais (OL) est dans les profondeurs du classement en Ligue 1 (17e), en France, avec un Gourcuff en dedans, Arsenal en Premier ligue anglaise est en pleine bourre (4e), avec un Samir Nasri de gala. Un festival sans réelle splendeur risque de se dérouler au SDF. Laurent Blanc cédera-t-il à la pression médiatique ? En effet, la presse est dithyrambique. Elle n’a plus d’yeux que pour ce duo improbable. J’espère me tromper, je ne suis pas devin mais, le « Président » risque de se planter en associant ces deux joueurs au jeu assez proche, avec, bien sûr, un ton au dessus pour Nasri, plus fort techniquement et dans la pénétration.

Non, le nouveau Zidane aka Gourcuff ne le deviendra jamais. A 24 ans, il est déjà au bout du rouleau, après à peine deux saisons pleines en ligue 1. On nl’a vu avec Bordeaux la saison passée, au Mondial aussi et aujourd’hui avec Lyon. Qui peut croire un seul instant que ce contrat mirobolant (22 millions d’euros), encore une folie de Aulas, fait de lui un titulaire lyonnais ? Et qui se retrouve plus ou moins de côté ? Le feu-follet bosniaque Pjanic Miralem, mis en retrait en soutien de Gourcuff et un Jean II Makoun sacrifié, qui se retrouve à cirer le banc de touche.

J’ai peur pour Gourcuff qui est certes un bon joueur mais, il a quitté trop tôt Bordeaux comme il était parti trop tôt en Italie au Milan AC. Et dire que Ribery, le vrai indispensable, est blessé. Plus dure sera la chute !

Une pensée sur “Samir Nasri ou Yoann Gourcouf, qui contre la Roumanie ?

  • avatar
    9 octobre 2010 à 7 07 25 102510
    Permalink

    NASRI, bien sur, y’a pas photo.
    Si Yoann a réussi un beau parcours avec Bordeaux il est depuis en dessous. les grands espoirs placés en lui fondent comme neige au soleil, surtout depuis le calamiteux MONDIAL.
    Quant à « L’INDISPENSABLE » Ribéry…on s’en passera
    lui, c’est le cerveau qu’il doit muscler !

    Répondre
  • avatar
    9 octobre 2010 à 18 06 47 104710
    Permalink

    2/0 NASRI, brillant, vif, déterminant…REMI, PAYET…
    Ribéry peut rester au chaud sur le banc de touche Bavarois, idem pour EVRA, Toulalan…
    une page se tourne…tant mieux !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *