Sarkozy-Berlusconi: deux mythomanes à Rome

AFP/ANDREAS SOLARO 

C’est presque pathétique. Risible, ridicule, moche. Quoi ? La politique politicienne à laquelle se sont livrés le président français Nicolas Sarkozy et le président du Conseil italien Silvio Berlusconi. Les deux hommes se sont lancés à corps perdu dans un poker menteur qui laisse pantois. Jamais dans l’histoire de l’Europe on a vu un tel tombereaux de mensonges-passez-moi l’expression, mais comment qualifier cette tragi-comédie romaine ?

Le maëlstrom du carnage européen semble s’inscrire dans la vision hypocrite des deux quidams, empêtrés dans des salmigondis dont l’hypocrisie est le principal fait. Tels des arracheurs de dents, ils ont menti, menti, et encore menti...jusqu’au bout. la bulle de savon de la démagogie a pris la place d’une vérité qu’on refuse de voir, se cachant comme l’autruche face au danger.

Ainsi donc, ces deux clowns sont convaincus que l’Europe c’est eux. Ils peuvent à loisir triturer le trait, modifier la Constitution, écraser les lois, outrepasser le droit. C’est le comble. On a donc assisté, hier, à une repoussante tragi-comédie romaine où ne manque pas même la grimace devenue courante de l’union sacrée !

Une horde de barbares envahissent semble-t-il l’Italie et bientôt la France. Or, la vérité est ailleurs. A force de courir derrière le Front national, le constat est plutôt amer. La France est le pays européen où l’immigration est la plus faible. Qui l’eût cru ? C’est la révélation de Georges Lemaître, économiste spécialiste des migrations à l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui plombe les mensonges du FN et de Sarkozy, ces alliés, idiots  utiles de la désinformation.

La couardise de nos deux tartuffes qui prennent les immigrés en otage pour leurs basses besognes se retournera contre eux, quand on sait qu’ils n’ont organisé ce sommet que pour l’inauguration des chrysanthèmes. La modification de Schengen ne peut émaner de deux pays, encore moins de deux hommes. Tout ça pour ça ? Ils ne sont pas dignes de la France et de l’Italie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *