Sarkozy: « C’est pas moi, je le jure ! »

Diantre !

« L’enfer c’est les autres » disait Jean-Paul Sartre. Nocolas Sarkozy, le chef de l’Etat français s’applique cette maxime avec bonheur. C’est à la limite un saint malgré son pedigree qui ne cesse d’augmenter en volume, devrais-je dire en valeur ? C’est vraiment scandaleux ce déni permanent.

On ne compte plus les journalistes qui ont vu leurs factures téléphoniques, les fameuses « fadettes », épluchées dans le cadre d’une enquête judiciaire. Il est même aujourd’hui impossible de les énumérer. Et que dire des affaires qui s’accumulent ? Non, il n’a rien fait, ce sont les autres.

L’imprévisible président français mérite de consulter. Quand on se remémore son inoubliable et ridicule « casse toi pov’con », sa dispute avec le marin-pécheur breton, sa sortie houleuse contre le président roumain qu’il dément ou encore sa dernière tournée enflammée et son insulte de « pédophile » contre un journaliste (clic), il y a de quoi s’interroger sur cet homme. Il a sans aucun doute, besoin d’un psy spécialiste en thérapies cognitivo-comportementales.

Accusé, levez-vous ! Là, le quidam perd son sang froid. Président de la République, lui ?  Sa méthode de défense est à son image. Il patauge telle une mouche dans la bouse, il est arrogant, il insulte tel un voyou pris en flagrant délit. L’homme panique, il est nu. Même Giscard, l’ancien chef de l’Etat a affirmé hier au Sénat qu’il y a une liste de retrocommissions. Sarkozy a beau aboyer tel un roquet, il n’a plus un seul argument à faire valoir…

Qui l’eût cru il y a encore 3 ans ? D’ailleurs, beaucoup de personnes savaient qu’il était comme ça mais, comme par enchantement, il a été élu…..quoique. Je ne suis pas sûr de cette victoire avec toutes les affaires en cours, de Bettencourt-ça rime bien-, en passant par les autres. J’ai de plus en plus l’intime convicton que cet homme n’a pas battu Ségolène Royal à la loyale.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *