Sarkozy contre la liberté d’expression et…

 

Abderahmane Dahmane 

…Islamophobe ?

Le 5 avril prochain, l’UMP tient une convention sur la laïcité l’Islam baptisé la place de l’islam en France. Un débat insipide, laid, sale, hypocrite et surtout raciste. Une tambouille mortelle. Certains n’ont pas hésité à demander que le prêche se fasse en..français, comme si on pouvait demander que la messe ne se fasse plus en latin ou l’office religieux juif en hébreu.

Hier, vendredi, pour protester contre ce pseudo débat, Abdallah Zekri, militant UMP du Gard, lors d’une rencontre à la Mosquée de Paris, avait déchiré sa carte d’adhérent UMP devant les caméras. Ce responsable d’une section UMP du Gard, également président de la fédération régionale du sud-ouest de la Grande mosquée de Paris, qui plus est chargé de mission au Conseil français du culte musulman (CFCM) et aumônier musulman des hôpitaux, en a eu marre.

 



Un musulman déchire sa carte UMP par LePostfr

Abderahmane Dahmane a eu le tort de déclarer: « Ça montre que les français sont excédés par ce débat ». Rien que ça, pour être automatiquement limogé par Nicolas Sarkozy. Dans le même temps, une personne qui déclare comme Eric Zemmour que « La plupart des trafiquants sont les arabes et les noirs », est invité par l’UMP.

Après son limogeage, l’ex conseiller pour la diversité de Nicolas Sarkozy aurait déclaré :« Je n’ai pas l’intention d’être le supplétif alimentaire de Sarkozy ou de (Jean-François) Copé ». Ajoutant à propos de Nicolas Sarkozy « Il vient de me rendre ma liberté, je vais me mettre en campagne pour défendre la dignité des musulmans de ce pays ».

L’ancien conseiller technique chargé de la diversité à l’Elysée et ancien secrétaire national chargé de l’immigration à l’UMP a aussi appelé les musulmans de l’UMP à « ne pas renouveler leur adhésion » au parti tant que le débat sur l’Islam n’aura pas été annulé. Poursuivant « L’UMP de Copé, c’est la peste pour les musulmans ».

Après avoir comparé la situation des musulmans en France aujourd’hui à celle des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, il a dénoncé une « poignée de néo-nazis » qui a décidé de lancer le débat et demandé aux musulmans de l’UMP de « ne pas l’accepter dans les sections s’ils ont une dignité et une fierté ».

Que la vérité, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *