Sarkozy et BHL ont décidé de tuer Kadhafi…

…Véridique.

Sarkozy et BHL aurait décidé d’en finir avec Mouammar Kadhafi. Physiquement même. Selon une source bien informée, annonce le NouvelObs dont nous reprenons in extenso la conversation qu’il aurait eu avec les membres du Conseil national de transition de Benghazi (opposition libyenne). Voici le contenu de l’échange entre Nicolas Sarkozy et les deux représentants de l’opposition libyenne qu’il recevait ce matin à l’Elysée.

Les Libyens ont demandé au président français :

– de brouiller les transmissions militaires de l’armée de Kadhafi.

– de détruire le bunker du colonel.

– de neutraliser les trois aéroports qui lui servent à mener ses opérations (notamment la base de Syrte d’où partent l’essentiel des avions qui bombardent les villes à l’Ouest de Benghazi, et l’aéroport proche du Tchad où arrivent les mercenaires.)

– de reconnaître officiellement l’opposition, représentée par le Conseil exécutif, comme la seule autorité légitime.

– d’imposer une no fly zone.

Est-ce le fait que le Colonel Kadhafi a déclaré détenir un « big secret » sur sa campagne électorale et que des ombres subsistent sur la libération des infirmières Bulgares et du médecin Palestinien ? Est-ce l’envie d’avoir une main mise plus importante sur le pétrole libyen, considérant que la France importe 6,5% de son pétrole là-bas et que Total y exploite deux gisements ?

Lors de la rencontre de l’Elysée de ce matin, surprise, Bernard-Henry Levy, le nouveau reporter de guerre que le monde entier nous envie était sur place. C’est en fait lui, le facilitateur de la rencontre si je puis dire. C’est vrai que le Colonel Kadhafi est un dictateur mais, est-ce la vraie méthode ? Nicolas Sarkozy-Bush va demander demain à ses pairs Européens de mener une opération commune malgré les réticences de l’Allemagne. Il aurait, in fine, affirmé devant ses hôtes qu’il ira seul s’il le faut, sans l’aval de ces derniers ou de l’OTAN. Un détail, Cameron, le premier ministre britannique serait en accord avec Sarkozy.

Où va la France de Sarkozy ? Avoir comme conseiller diplomatique Bernard-Henri Levy, c’est s’engager dans les abîmes, les faux semblants, la folie. Quelque chose a changer en France et le risque est prévisible. Sarkozy a même promis de bombarder le bunker du Colonel Kadhafi, d’où sa volonté d’éliminer physiquement le guide libyen avec les conseils toxiques de BHL qui a déclaré à l’issu de la rencontre: « Je suis peu suspect de complaisance avec Nicolas Sarkozy. Je suis en désaccord à peu près total avec tout ce qu’il fait ces temps-ci, souvent même choqué. Mais ce matin j’étais heureux et fier de la position prise par mon pays. »

Un nouveau Bush est né.

Une pensée sur “Sarkozy et BHL ont décidé de tuer Kadhafi…

  • avatar
    10 mars 2011 à 21 09 47 03473
    Permalink

    Bonjour.
    Merci de corriger « Quelque chose a changer en France ».
    Merci.

    Répondre
  • avatar
    11 mars 2011 à 11 11 14 03143
    Permalink

    Sarkozy vient de poser le geste irreparable dans l’ignominie en faisant de la France le premier ramase merde des USA.

    Sur la base de reportages televisés dont la vraisemblance est une insulte au bon sens, il veut creer un etat de guerre avec la Libye,un pays avec lequel nous n’avons aucun contentieux serieux.

    Il prend fait et cause pour un quarteron de rebelles dont RIEN n’indique qu’ils representent meme une minorité significative dela population.

    Que faisait Sarkozy quand on tuait au Darfour? Au Rwanda? Cet homme est fou ou inféodé a des interets étrangers au point d’etre coupable de haute-trahison. Si un seul Français est tué dans une operation en Libye, Sarkozy merite le sort de Pierre Laval.

    Pierre JC Allard

    Répondre
    • avatar
      11 mars 2011 à 14 02 41 03413
      Permalink

      Plus nous récoltons des informations sur la situation en Lybie et sur Kadhafi au delà des apparences et de la propagande, plus le coeur me lève.

      Si Kadhafi reste en poste, le pétrole lybien pour la France ira vers la Chine et l’Inde (bye bye Total). http://kaddafi.ru/ (entrevue du 5 mars)

      Attendez vous à en payez le prix fort, le dernier cadeau de Sarkozi; cela contribura plus vite à la chute financière prochaine de l’hexagone. C’est au tour de l’Espagne maintenant, suivi du Portugal. Le tour des gaulois s’en vient, peut-être plus vite que prévu.

      DG

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *