Sarkozy et son complexe du nain : la risée des Indiens

Panique à New Delhi : l’ambassade de France réclame des gardes du corps de petite taille pour sa Majesté Talonnettes 1er !

Il a recommencé ! 20 minutes rapportait déjà en septembre 2009 qu’ « Il fallait être de petite taille pour figurer derrière Nicolas Sarkozy lors de sa visite de l’usine normande de Faurecia (…) Mieux : l’ensemble des ouvriers présents sur place ont été sélectionnés. C’est ce qu’affirme la chaîne belge RTBF dans son reportage diffusé samedi. Mais si l’Elysée a démenti l’information, un syndicaliste du site de l’équipementier automobile affirme que tout a été orchestré sur demande expresse de l’Elysée. » Ce qui explique le titre de l’article : Usine Faurecia: des syndicalistes confirment que la visite de Sarkozy était bidonnée de A à Z. Deuxième précédent, cette fois évoqué par La République des Pyrénées en juin 2010 : « Deux émissaires de l’Elysée sont venus à Bordes, il y a plus d’une semaine, pour sélectionner les salariés de l’usine Turbomeca aptes à figurer sur les images de la prochaine visite le 22 juin du Président de la République, Nicolas Sarkozy. Un impératif : ne pas mesurer plus d’1,70 m pour ne pas souligner la «petite» taille du chef de l’Etat. La jeune ingénieure, chef de la ligne de fabrication que visitera le Président, aurait été écartée en raison de son mètre quatre-vingt-cinq. Elle serait remplacée le temps du passage du président par un contremaître moins «arrogant». Certains penseront qu’il vaut mieux se plier aux caprices du prince plutôt que risquer une délocalisation chez les pygmées. » Là encore, l’Elysée avait nié.

Jamais deux sans trois : cette fois, ce sont les informations de la presse indienne qu’il va falloir démentir, relayées par le journaliste de La Croix François d’Alançon sur son blog. « Selon le quotidien indien Daily News & Analysis (DNA), le service du protocole du ministère indien des affaires extérieures (MEA) a demandé aux agences de sécurité et de police de New Delhi de rechercher du personnel de petite taille pour assurer la sécurité du président Nicolas Sarkozy, en visite dimanche dans la capitale indienne. «La requête de dernière minute de trouver des gardes du corps plus petits que Sarkozy s’avère une tâche difficile» titre le journal à sa Une. « Une étrange requête du bureau du protocole du ministère des affaires extérieures a déconcerté la police et les agences de sécurité de Delhi. Le ministère a demandé aux agences de rechercher dans un délai de 24 heures du personnel de petite taille pour la sécurité de la visite du président français Nicolas Sarkozy ici dimanche». «Une recherche désespérée a commencé après cette requête de dernière minute de la division du protocole du MEA», poursuit le correspondant à New Delhi du quotidien de Mumbai. «Comme les agences de sécurité ne maintiennent pas des registres de la taille de leur personnel, ils ont paniqué car au moins une demi-douzaine d’agents de sécurité à la fois très efficaces et pas plus grands que 5 pieds et 4 pouces ont dû être immédiatement trouvés. Ce n’est pas si facile car la plupart du personnel de sécurité des VVIP (very very important people) dans la capitale sont des hommes grands et bien bâtis, formés pour le job sur une longue période. (…) Le bureau du protocole s’est activé intensément après avoir reçu un tuyau de l’ambassade de France selon lequel leur président, qui mesure 5 pieds et 5 pouces, est sensible sur la question de sa taille et pourrait ne pas apprécier d’être entouré de personnel de sécurité de grande taille lorsqu’il rencontre les leaders indiens lundi. » Le sujet est anecdotique et léger, mais nous sommes dimanche… Alors toutes nos félicitations au déséquilibré de l’Elysée : avec le complexe du nain de sa Majesté Talonnettes 1er, voilà la France ridiculisée jusqu’en Inde !

Soutenez ce blog ! Votre serviteur, journaliste au chômage, tente le pari de vivre grâce à plumedepresse : pour deux euros, rejoignez le Club des plumonautes en vous abonnant pour un mois à notre Kiosque permanent, le rendez-vous pluri-quotidien de notre revue de Web, actualisée en temps réel six jours sur sept. Cliquez sur le kiosque ci-dessous !

A’ lire aussi:

  1. La risée du monde, vraiment? Non, l’espoir des peuples!
  2. Sarkozy, Hortefeux et la dictature d’une minorité : quand l’hôpital se fout de la charité
  3. Commémorations historiques: Sarkozy, l’imposteur bouffi d’orgueil
  4. Karachigate: l’étau se resserre autour de Sarkozy
  5. Des « nominations irréprochables » à la sauce Sarkozy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *