Sarkozy vend la peau de l’ours russe

« Avec nos amis russes vous allez fabriquer les deux BPC (bâtiments de projection et de commandement de classe Mistral, NdA). Le contrat, on est en train de le négocier, mais la décision de le faire elle est certaine », déclarait aux ouvriers des chantiers navals de Saint-Nazaire le 23 juillet dernier, juché sur une estrade, l’homme qui ferait toujours mieux de se taire. C’était une bonne nouvelle pour les 2280 salariés, victimes de chômage technique plus souvent qu’à leur tour – frappant (…)


Sarkoland

Une pensée sur “Sarkozy vend la peau de l’ours russe

  • avatar
    23 août 2010 à 20 08 10 08108
    Permalink

    Olivier. Nicolas Sarkozy n’a d’intérêt que sa personne. Ses relations ambigûes avec les millionnaires l’amènent à prendre des décisions qui se révélent à court terme catastrophiques. Vous visez juste lorsque vous écrivez : l’homme qui ferait toujours mieux de se taire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *