Scoop : ah, les photos d’Oussama Ben Laden mort !

 

Osama bin Laden jeune, avec des amis en Suède 

Drôle de photo que celle de Ben Laden mort : affreuse, atroce, laide, macabre, provocatrice. Comment une seule balle a pu ainsi défigurer l’ancien leader de la nébuleuse Al Qaïda -le réseau-, qui a semé la terreur au coeur même de l’Amérique, la plus grande puissance mondiale ? Le chef spirituel d’Al Qaïda a donc eu une fin digne, même comme il n’était pas armé quand on l’a « assassiné ». Oui, avec un rite religieux comme le réclamait sa religion, malgré son immersion en haute mer. Le consensus a donc été trouvé à la Maison Blanche sur deux photos…

Lobotomie ? Pseudo science ? Le désir d’équilibre dans toutes choses pour montrer que même des couplages imparfaits peuvent aspirer à une certaine beauté existe. Aujourd’hui, l’administration Obama peut nous rejouer la symphonie Photoshop avec bonheur, en montrant un Oussama Ben Laden potable. Potable ? Oui, évidemment. Elle peut s’y employer avec bonheur. La technologie n’est plus un secret pour ces gens. N’ont-ils pas vécu en direct live l’intervention au Pakistan de

Pendant l’intervention américaine au Pakistan, les images de la réunion restreinte à la Maison Blanche montrent une équipe stressée, autour de Barack Hussein Obama le président américain. De voir Hillary Clinton la secrétaire d’Etat la main sur la bouche est un indicateur. La tête de Ben Laden vient probablement d’exploser. Cette image-là, celle d’un mort décapité serait intolérable, non ?

La toute puissance Amérique a peur. La CIA confirme que certains extrémistes ne pardonneront jamais la diffusion d’un tel cliché. Au Pakistan, on a vu des barbus en pleurs après la confirmation de la mort de Ben Laden. Des images aussi pathétiques que rigolotes. Ces mecs pleurent aussi ? Du moins, après leur émotion, ils ont déclaré que la guerre contre les ennemis de l’Islam se poursuivra vaille que vaille. Fichtre.

Comment peut-on expliquer que la femme de Ben Laden qui se serait jetée sur les assaillants de ne soit que blessée au pied et que son mari ait pris une balle en pleine tête ? Vif ou mort était la mission. Alors, comment se fait-il qu’il soit achevé ainsi alors qu’il n’avait pas d’arme ? In fine, le mystère de la mort de Ben Laden ne sera jamais élucidé ? Ce serait la orte ouverte à la théorie du complot…

Obama, la photo, la photo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *